Navigation path

Left navigation

Additional tools

Le président Barroso et neuf membres de la Commission se rendent à Moscou pour y rencontrer le gouvernement russe

European Commission - IP/09/217   05/02/2009

Other available languages: EN DE

IP/09/217

Bruxelles, le 5 février 2009

Le président Barroso et neuf membres de la Commission se rendent à Moscou pour y rencontrer le gouvernement russe

Le 6 février, José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, accompagné de neuf membres de cette dernière (les vice-présidents Verheugen, Barrot, Kallas et Tajani ainsi que les commissaires Dimas, Almunia, Ferrero-Waldner, Piebalgs et Ashton) se rendront à Moscou pour y rencontrer le président russe, Dimitri Medvedev, le Premier ministre, Vladimir Putin, et d'autres membres du gouvernement. Cette rencontre à haut niveau permettra d'aborder d'importantes questions bilatérales et de s'accorder sur l'orientation stratégique des relations UE-Russie pour les années à venir. La Commission et le gouvernement russe s'entretiendront de leurs préoccupations communes les plus pressantes telles que la crise économique mondiale et les négociations internationales sur le changement climatique, mais aussi de tout un éventail de questions bilatérales aussi essentielles que la sécurité de l'approvisionnement énergétique, le commerce et les problèmes de passage des frontières.

En prélude à cette visite, le président de la Commission européenne, M. José Manuel Durão Barroso, a déclaré: «Les crises financières et économiques persistantes de même que les nouveaux problèmes de sécurité et d'énergie auxquels nous devons faire face soulignent à quel point nous sommes interdépendants. Il est urgent de tirer le meilleur parti de cette relation, en reconnaissant nos différences, mais surtout nos valeurs et engagements internationaux communs. J'espère qu'ensemble, nous trouverons le moyen d'améliorer l'efficacité du partenariat UE-Russie. J'ai hâte de discuter de la façon dont nous pouvons coopérer pour renforcer la confiance et consolider le partenariat UE-Russie à tous les niveaux.»

Mme Benita Ferrero-Waldner, membre de la Commission chargée des relations extérieures et de la politique européenne de voisinage, a quant à elle ajouté: «Le nouvel accord actuellement en cours de négociation offre aux deux parties la possibilité de valoriser pleinement le potentiel de leur relation en l'asseyant sur une base solide de règles fondamentales dans des domaines clés. La Russie est un partenaire essentiel de l'UE sur la scène internationale, qu'il soit question du changement climatique ou de la situation au Proche-Orient et en Afghanistan. Nos échanges ne doivent pourtant pas se limiter à ces questions, aussi importantes soient-elles. Nous devons continuer à aborder les sujets qui nous opposent et exprimer nos divergences de vues, notamment en ce qui concerne l'intégrité territoriale et la souveraineté de la Géorgie.»

Des rencontres similaires entre la Commission et le gouvernement russe se sont tenues à Moscou, en 2004, et à Bruxelles, en 2005.

La crise économique mondiale et les efforts conjoints des parties pour en atténuer les effets sur leur économie respective figureront en bonne place à l'ordre du jour, tout comme les relations énergétiques et le changement climatique. Les deux parties se pencheront aussi sur l'avancement des négociations en vue de la conclusion du nouvel accord et s'emploieront à faire en sorte que les pourparlers se poursuivent sans heurt et de manière fructueuse au cours des mois à venir. Pour la Commission, la récente crise gazière témoigne de l'importance qu'il y a à intégrer les principes de la charte de l'énergie dans le chapitre «énergie» du nouvel accord. La question de l'adhésion de la Russie à l'OMC sera également abordée – la Commission estimant qu'il devrait être possible de progresser dans le règlement des problèmes en suspens et de mener le processus à terme dans un avenir proche.

Au fil des années, des liens interpersonnels solides se sont noués entre l'Union européenne et la Russie. La Commission et le gouvernement russe chercheront le moyen de les renforcer en développant des programmes d'échanges et en permettant à leurs citoyens de voyager plus facilement entre l'UE et la Russie.

Pour de plus amples informations:

http://ec.europa.eu/external_relations/russia/index_en.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website