Navigation path

Left navigation

Additional tools

Changement climatique: la Commission accueille avec satisfaction les recommandations du Parlement européen concernant la future politique de l'Union européenne en matière de changement climatique

European Commission - IP/09/211   04/02/2009

Other available languages: EN DE ES IT EL

IP/09/211

Bruxelles/Strasbourg, le 4 février 2009

Changement climatique: la Commission accueille avec satisfaction les recommandations du Parlement européen concernant la future politique de l'Union européenne en matière de changement climatique

La Commission européenne se félicite du rapport adopté aujourd'hui par le Parlement européen, qui présente des recommandations concernant la future politique de l'UE en matière de changement climatique. L'approbation du rapport final de la commission temporaire sur le changement climatique témoigne de l'importance que le Parlement attache à une action ambitieuse de l'UE pour relever le défi climatique. Le Parlement rejoint dans ses recommandations le point de vue exprimé par la Commission dans sa communication de la semaine passée relative à un nouvel accord mondial sur le climat.

M. Stavros Dimas, membre de la Commission chargé de l'environnement, a déclaré à ce sujet: «Ce rapport très complet démontre une fois encore que le Parlement européen est acquis au principe d'une politique communautaire ambitieuse en matière de climat, mais aussi qu'il est déterminé à contribuer concrètement à son élaboration. Cette communauté de vues entre institutions est essentielle pour conserver à l'Europe sa place de premier plan dans les négociations internationales relatives à un nouvel accord mondial en matière de climat. Nous devons travailler ensemble et mobiliser toutes nos ressources pour parvenir à la conclusion d'un accord ambitieux et efficace lors de la conférence sur le climat qui se tiendra à Copenhague en décembre prochain.»

Le Commissaire Dimas a ajouté: «Ce rapport met un terme au mandat de la commission temporaire et je voudrais saisir l'occasion pour féliciter celle-ci de son travail, et en particulier M. Sacconi, son président, et M. Florenz, le rapporteur du rapport.»

Le rapport souligne que la lutte contre le changement climatique va créer de nouveaux emplois et secteurs d'activité, réduire la dépendance de l'Europe vis-à-vis des importations de combustibles fossiles et se traduire par des avantages sociaux pour les citoyens. C'est ce même raisonnement qui sous-tend la stratégie intégrée en matière d'énergie et de changement climatique qui a été proposée par la Commission et que les dirigeants européens ont entérinée.

La Commission constate avec satisfaction que le rapport soutient la proposition préconisant une réduction collective des émissions de gaz à effet de serre des pays industrialisés de 25 à 40 % par rapport aux niveaux de 1990 d'ici à 2020 et d'au moins 80 % d'ici à 2050.

Ces objectifs concordent parfaitement avec le point de vue de la Commission, exposé dans sa communication de la semaine passée concernant l'accord de Copenhague (IP/09/141) ainsi qu'avec les conclusions du Conseil «Environnement» d'octobre 2008. L'Union européenne a montré l'exemple en mettant en place des mesures visant à réduire ses émissions de 20 % (IP/08/1998) et en s'engageant à porter cette réduction à 30 % si d'autres pays industrialisés prennent des engagements comparables à Copenhague.

Le commissaire Dimas a déclaré: «Je me réjouis de constater dans ce rapport la reconnaissance explicite du fait que la crise économique et financière n'est pas une raison valable de remettre à plus tard l'action contre le changement climatique. Les atermoiements rendraient la réduction des émissions d'autant plus difficile et coûteuse ultérieurement. Nous devons plutôt considérer le coup de pouce dont nos économies ont besoin aujourd'hui comme l'occasion d'accélérer l'investissement en faveur des industries à faible intensité de carbone et des emplois "verts" de demain. La Commission a saisi cette occasion dans son plan de relance économique européen, qui table sur des investissements judicieux pour promouvoir une prospérité durable.»


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website