Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE PL

IP/09/ 1873

Bruxelles, le 3 décembre 2009

Sommet UE-Ukraine du 4 décembre à Kiev

Le 13 e sommet UE-Ukraine sera organisé à Kiev, le 4 décembre prochain, sous l'égide du président Viktor Iouchtchenko. La Commission y sera représentée par son président, M. José Manuel Barroso, et la commissaire chargée du commerce et de la politique européenne de voisinage, M me  Benita Ferrero-Waldner. Ce sommet sera l'occasion pour les dirigeants de l'UE et de l'Ukraine d'examiner les stratégies communes de réponse à des défis tels que le changement climatique, la crise économique et financière mondiale et la sécurité énergétique. Ils se féliciteront de la poursuite des progrès enregistrés dans les relations entre l'UE et l'Ukraine, tout en soulignant la nécessité pour l'Ukraine de relancer ses efforts de réforme. La mise en œuvre du partenariat oriental et de la coopération dans des secteurs aussi variés que l'énergie, la justice, la liberté et la sécurité, les transports et l'environnement tiendra une place importante dans l'ordre du jour. Parmi les questions internationales abordées au cours de ce sommet figureront les relations avec le Belarus, la République de Moldavie et la Fédération de Russie.

À la veille du sommet, M. José Manuel Barroso a déclaré: « L'UE et l'Ukraine doivent relever un certain nombre de défis communs qui appellent des stratégies communes. Parmi les questions les plus urgentes, on citera le changement climatique, la crise économique et financière mondiale et la sécurité énergétique. Nous restons déterminés à aider l'Ukraine à répondre à ces priorités impérieuses ainsi qu'à d'autres urgences. Dans le même temps, nous attendons qu'elle donne les impulsions nécessaires pour progresser avec force et détermination dans son programme de réforme.»

Et M me  Ferrero-Waldner d'ajouter: « Au cours de l'année passée, les relations entre l'UE et l'Ukraine ont continué de se renforcer . Nous nous réjouissons des progrès accomplis dans nos négociations sur la conclusion d'un nouvel accord d'association, et de la coopération de plus en plus vaste engagée dans de nombreux domaines. Parallèlement, nous allons inviter nos partenaires ukrainiens à relancer leurs efforts de réforme et à œuvrer étroitement aux côtés de la communauté internationale, en particulier le FMI, afin d'assurer le retour rapide de la croissance et la prospérité pour tous.»

La séance plénière devrait être consacrée aux stratégies communes de réponse aux défis mondiaux tels que le changement climatique, la crise économique et financière mondiale ainsi que la nécessité de garantir la sécurité des approvisionnements énergétiques. Ce sommet offrira l'occasion de passer en revue les évolutions sur le plan interne intervenues en Ukraine et dans l'UE, notamment, dans le cas de l'Ukraine, les préparatifs en vue des élections présidentielles de janvier 2010 et, dans le cas de l'UE, les implications de l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne. Les dirigeants de l'UE inviteront l'Ukraine à relancer ses efforts de réforme, tout en se réjouissant de voir les relations entre l'UE et l'Ukraine continuer à s'approfondir, comme en témoignent notamment les progrès sensibles des négociations en vue de la conclusion de l'accord d'association entre l'UE et l'Ukraine, le lancement d'un nouveau programme d'association qui, parallèlement au plan d'action en matière de justice, liberté et sécurité, servira de cadre de référence pour la réorganisation des relations entre les deux parties, et enfin la mise en place, à l'automne 2008, d'un dialogue avec l'Ukraine sur la question des visas. Un accord de coopération stratégique avec Europol et un accord concernant l'ouverture d'un bureau de la Banque européenne d'investissement en Ukraine seront signés en marge de ce sommet.

Les dirigeants passeront en revue la coopération nouée avec l'Ukraine dans un vaste éventail de secteurs, allant de l'énergie à la justice, la liberté et la sécurité, en passant par les transports et l'environnement. Dans le domaine de l'énergie, ils feront le bilan des progrès accomplis dans la mise en œuvre du protocole d'accord sur la coopération énergétique et le point de la situation concernant d'autres questions essentielles, dont la modernisation du système de transit gazier ukrainien et l'adhésion future de l'Ukraine au traité instituant la communauté de l'énergie.

Ils examineront également les possibilités offertes par le partenariat oriental de favoriser une association politique et une intégration économique entre l'UE et les pays du partenariat oriental. Ils réfléchiront en particulier aux mesures concrètes permettant d'atteindre les objectifs du partenariat. L'Ukraine sera également représentée lors de la réunion du partenariat oriental organisée, au niveau ministériel, à Bruxelles, le 8 décembre.

Pour de plus amples informations, voir:

http://ec.europa.eu/external_relations/ukraine/index_en.htm

http://ec.europa.eu/eurostat


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website