Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/09/ 1804

Bruxelles, le 23 novembre 2009

La Commission et la présidence suédoise signent l’adhésion de l’UE à l’Agence internationale pour les énergies renouvelables.

M. Andris Piebalgs, membre de la Commission responsable de l’énergie, et M. Ola Alterå, secrétaire d’État suédois, ont signé aujourd’hui à Berlin les statuts de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA). L’Union européenne devient de ce fait le 138 e membre de cette nouvelle organisation dont l’objet est d’accélérer le recours aux sources d’énergie renouvelables dans le monde. C’est la première fois qu’une organisation intergouvernementale adhère à cette agence.

M. Piebalgs a déclaré: «En rejoignant l’IRENA, l’Union européenne montre que la promotion des sources d’énergie renouvelables dans le monde est une composante essentielle de sa politique extérieure en matière d’énergie. Moins d’un mois avant le sommet de Copenhague, cet acte souligne une nouvelle fois que l’UE est, dans son ensemble, favorable à une transition des combustibles fossiles vers des technologies utilisant des sources renouvelables. Opérer cette transition maintenant plutôt que de la remettre à plus tard nous sera bénéfique, aussi bien du point de vue du climat que de la sécurité des approvisionnements et de l'économie.»

L’IRENA devrait devenir une agence mondiale chargée exclusivement du développement des sources d’énergie renouvelables utilisant notamment le soleil, le vent ou la biomasse. L’objectif est de créer un centre d’excellence pour les sources d’énergie renouvelables, de conseiller les gouvernements pour la définition de programmes nationaux de promotion de ces sources d’énergie, la diffusion d’informations concernant les technologies de production d’énergie à partir de sources renouvelables et la mise en œuvre d’actions de formation, et de donner des avis sur les meilleures pratiques et les solutions de financement.

Mise en place le 26 janvier 2009, l’IRENA a rapidement créé une dynamique. L’UE a rejoint aujourd’hui ses 137 pays membres, dont les États-Unis, l’Inde et pratiquement tous les pays d’Europe et d’Afrique.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website