Navigation path

Left navigation

Additional tools

Transports: un nouveau pas vers un avenir durable

European Commission - IP/09/1774   20/11/2009

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT MT PL SK SL BG RO

IP/09/ 1774

Bruxelles, le 20 novembre 2009

Transports: un nouveau pas vers un avenir durable

La Commission européenne accueille aujourd’hui à Bruxelles une conférence de haut niveau sur l’avenir du système européen des transports. Cet événement marque la clôture de deux consultations publiques que la Commission a lancées respectivement en juin 2009 par sa communication intitulée «Un avenir durable pour les transports» et par son livre vert intitulé «Réseau transeuropéen de transport: un réexamen des politiques». La conférence, ouverte par le vice-président de la Commission Antonio Tajani, sera l’occasion de faire la synthèse des contributions soumises par les parties prenantes et de débattre des idées concrètes qui se sont dégagées durant le processus de consultation. Un livre blanc proposant une vision d’avenir pour les transports et précisant les mesures qui devraient être prises dans les dix années à venir suivra l’année prochaine.

Antonio Tajani, vice-président de la Commission chargé de la politique des transports, a déclaré à cette occasion: «Depuis des millénaires, les transports dessinent la carte des progrès de l’humanité. C’est ainsi que le développement de nouveaux modes et de nouvelles infrastructures de transport a permis la découverte de mondes, de routes, de styles de vie jusqu’alors inconnus, pour ne citer que quelques-uns de leurs apports. Notre future politique des transports doit être le reflet des grands objectifs que l’Europe poursuit dès à présent et continuera à poursuivre dans les années à venir: favoriser la «décarbonation» des transports, promouvoir l’Europe des citoyens et donner les impulsions nécessaires à de nouvelles sources de croissance et de compétitivité. Personnellement, je souhaiterais voir, par exemple, la création de corridors verts, la mise en place d’un fonds spécial pour les transports au sens large du terme ou encore la formation d’un réseau central fédérant les projets relatifs au réseau transeuropéen de transport. Dans tous les cas, je me félicite de la façon dont le grand public a répondu jusqu’à présent au processus de consultation, et la rencontre d’aujourd’hui est, pour les parties prenantes ou toute personne simplement intéressée, une nouvelle occasion d’influer concrètement sur la réponse que nous apporterons aux défis importants auxquels nous allons être confrontés.»

La conférence, présentée par M. Tajani avec le soutien de Présidence suédoise, vise à préciser les mesures que les parties prenantes voudraient voir figurer dans le prochain livre blanc de la Commission sur les transports, lequel couvrira la période 2010-2020. Elle réunit quelque 500 participants, représentant un large éventail de parties prenantes: opérateurs de transport, autorités compétentes pour le secteur des transports, autorités nationales, régionales et locales, universitaires, associations d’usagers, etc.

Des panels de discussion sont organisés sur trois grands sujets:

  • viser l’intégration des modes de transport, notamment dans le cadre de la politique en matière d’infrastructures et de la révision de la politique relative au réseau transeuropéen de transport;

  • promouvoir des technologies novatrices pour des véhicules propres et la gestion du trafic; et

  • répondre aux besoins futurs des usagers des transports et des personnes qui travaillent dans ce secteur.

La discussion tournera ainsi autour des objectifs politiques fondamentaux définis dans la communication sur l’avenir des transports et dans le livre vert sur le réseau transeuropéen de transport. Il s’agit notamment de développer un réseau transeuropéen de transport multimodal et pleinement intégré, d’élaborer une politique sur les carburants de substitution, de favoriser le déploiement de technologies et de véhicules de transport novateurs et de réfléchir au rôle clé joué par les usagers des transports et les personnes travaillant dans ce secteur en tant qu’acteurs principaux du système de transport de demain.

À l’issue de la conférence d’aujourd’hui et des conclusions à venir du Conseil de décembre 2009, la Commission s’attaquera à l’élaboration des mesures qui donneront concrètement forme à la future politique européenne des transports.

En 2001, la Commission a publié un livre blanc qui établissait un programme de travail pour la politique européenne des transports jusqu’en 2010. Étant donné que cette période de dix ans touche bientôt à sa fin, un nouveau livre blanc en la matière devrait être adopté au second semestre 2010.

Plus d’informations, et notamment une synthèse des réponses reçues à la consultation publique, sont disponibles à l’adresse suivante:

http://ec.europa.eu/transport/strategies/2009_future_of_transport_en.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website