Navigation path

Left navigation

Additional tools

Le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation vient en aide à 435 travailleurs du secteur de la construction aux Pays‑Bas

European Commission - IP/09/1505   13/10/2009

Other available languages: EN DE NL

IP/09/1505

Bruxelles, le 13 octobre 2009

Le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation vient en aide à 435 travailleurs du secteur de la construction aux Pays‑Bas

La Commission européenne a approuvé aujourd’hui une demande d’intervention du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation (FEM) présentée par les Pays‑Bas. D’un montant de 386 114 EUR, elle vise à faciliter le retour à l’emploi de 435 travailleurs licenciés par Heijmans N.V., une entreprise de construction néerlandaise. Cette demande, qui a été présentée à la Commission le 4 août 2009, va maintenant être soumise à la décision du Parlement européen et du Conseil de l’Union européenne.

Vladimír Špidla, le commissaire européen à l’emploi, a déclaré: « Le FEM est l’un des moyens grâce auxquels l’Union européenne manifeste sa solidarité avec les travailleurs licenciés. L’industrie de la construction a vu la demande s’effondrer du fait de la crise actuelle, et les travailleurs de ce secteur se heurtent à un certain nombre de difficultés. Je me réjouis donc que la décision qui a été prise aujourd’hui aide les anciens travailleurs de Heijmans à améliorer leurs compétences et à réintégrer au plus vite le marché du travail. »

La demande néerlandaise porte sur 570 licenciements survenus chez Heijmans N.V., une entreprise du secteur de la construction; ce secteur économique a été l’un des premiers touchés par la crise actuelle. À cause de la crise économique, les investisseurs sont peu disposés à entreprendre de nouveaux projets de construction. En même temps, la demande de logements et bureaux neufs a diminué en raison de la perte de confiance des consommateurs et des faibles prix de l'immobilier.

Aux Pays‑Bas, ces licenciements ont eu une incidence à l’échelon national (étant donné que Heijmans N.V. possède des filiales situées dans l’ensemble du pays), régional (parce qu’environ 40 % des licenciements ont eu lieu dans la province du Brabant‑Septentrional) et local (parce que 15 % des licenciements se sont produits à Rotterdam). En 2008, la province du Brabant‑Septentrional et la ville de Rotterdam avaient déjà été frappées par un déclin de l’activité économique supérieur à la moyenne.

Le train de mesures d’assistance du FEM en faveur des anciens travailleurs de Heijmans N.V. aidera 435 des travailleurs licenciés les plus défavorisés à retrouver un emploi, et ce, en leur proposant une orientation professionnelle et des possibilités de recyclage. Le coût total du train de mesures est estimé à près de 600 000 euros; sur ce montant, l’aide demandée à l’Union européenne au titre du FEM s’élève à 386 114 euros.

Contexte

Depuis la mise en service du FEM en janvier 2007, trente demandes d’intervention de ce fonds ont été présentées, pour un montant total de plus de 156 millions d’euros et au bénéfice de quelque 35 300 travailleurs. Les demandes d’intervention du FEM concernent les secteurs suivants: automobile (France, Espagne, Portugal, Autriche, Allemagne, Suède), textile (Italie, Malte, Lituanie, Portugal, Espagne et Belgique), téléphonie mobile (Finlande et Allemagne), électroménager (Italie et Lituanie), mécanique/électronique (Danemark), informatique (Irlande), cristallerie (Irlande), céramique (Espagne), construction (Pays‑Bas et Lituanie) et mobilier (Lituanie). Il ressort des premiers témoignages concernant les premières interventions du FEM que ces dernières aident efficacement les travailleurs à rester sur le marché de l’emploi et à trouver un nouvel emploi.

Le FEM, proposé au départ par M. Barroso pour apporter une aide aux personnes ayant perdu leur emploi en raison des effets de la mondialisation, a été créé par le Parlement européen et le Conseil à la fin de l’année 2006. Ses règles ont été révisées en juin 2009, l’objectif étant de consolider son rôle d’instrument d’intervention rapide. Il fait partie de l’arsenal dont dispose l’Europe pour faire face à la crise économique et financière. La version révisée du règlement FEM, entrée en vigueur le 2 juillet dernier, s’applique à toutes les demandes reçues depuis le 1 er  mai 2009. La demande relative à Heijmans est la quatrième à bénéficier des nouvelles mesures de lutte contre la crise, après Dell (Irlande), le Limbourg et la Flandre orientale et occidentale (Belgique).

Informations complémentaires

Site web du FEM:

http://ec.europa.eu/social/main.jsp?catId=326&langId=fr

Reportages vidéo (VNR):

L’Europe agit contre la crise: le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation redynamisé

http://ec.europa.eu/avservices/video/video_prod_fr.cfm?type=details&prodid=9847&src=1

Relever le défi de la mondialisation – Le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation

http://ec.europa.eu/avservices/video/video_prod_fr.cfm?type=detail&prodid=4096&src=4

Pour recevoir gratuitement le bulletin d’information électronique de la Commission européenne sur l’emploi, les affaires sociales et l’égalité des chances, inscrivez‑vous sur:

http://ec.europa.eu/social/e-newsletter


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website