Navigation path

Left navigation

Additional tools

IP/09/ 1494

Bruxelles, le 8  octobre 2009

La Commission franchit une nouvelle étape dans le développement des énergies renouvelables avec les pays de la Méditerranée et du Golfe

Le 9 octobre, M me  Benita Ferrero-Waldner, commissaire européen responsable des relations extérieures et de la politique européenne de voisinage, accueillera, à Bruxelles, une conférence ministérielle sur la coopération entre l'UE, la région méditerranéenne et les pays du Golfe dans le domaine des énergies renouvelables, organisée en collaboration avec M. Andries Piebalgs, commissaire chargé de l'énergie. Cette conférence vise à susciter un appui politique accru en faveur du développement de la coopération dans ce domaine et à aider à dégager des solutions concrètes aux problèmes à venir. Des ministres et des représentants de haut niveau de l'Albanie, de Bahreïn, de la République tchèque, de l'Égypte, de la France, de l'ancienne République yougoslave de Macédoine, de l'Allemagne, de l'Italie, de l'Iraq, de la Jordanie, du Monténégro, d'Oman, de l'Autorité palestinienne, de l'Espagne, de la Syrie, de la Tunisie et des Émirats arabes unis, ainsi que de la Ligue des États arabes, du Conseil de coopération du Golfe et de l'Union du Maghreb Arabe interviendront durant la conférence. Des représentants de l’industrie, des instituts de recherche et des institutions financières internationales participeront eux aussi à cet événement, qui offre une occasion unique d'explorer les possibilités de coopération future dans le domaine des énergies renouvelables.

M me  Benita Ferrero-Waldner a souligné le fait que «les énergies renouvelables n'apporteront pas toutes les solutions aux problèmes de changement climatique et de sécurité énergétique auxquels nous devons faire face, mais constitueront un élément incontournable de toute stratégie efficace. C'est pour cette raison que nous avons besoin d'un partenariat en la matière avec les pays de la Méditerranée et du Golfe. Ces partenaires disposent d'énormes capacités de production d'énergie à partir de sources renouvelables, tandis que l'UE peut apporter toutes ses compétences technologiques et son grand savoir-faire dans ce domaine. J'espère que cette conférence marquera une nouvelle étape dans la réalisation d'un véritable marché de l'énergie verte et nous aidera à examiner ensemble comment unir nos efforts pour lancer de nouvelles technologies, notamment en matière d'électricité solaire.»

Le commissaire Pielbags a pour sa part déclaré: «Le vaste potentiel d'énergie solaire de l'Afrique du Nord et le savoir-faire européen en matière de technologies renouvelables ouvrent des perspectives de coopération accrue dans la région méditerranéenne. Quelques semaines à peine avant la conférence sur le changement climatique de Copenhague, nous ne devons pas manquer cette occasion de développer un secteur industriel à même de créer de l'emploi et de la croissance dans l'ensemble de la région.»

La conférence permettra de présenter les initiatives de l’UE en matière d’énergies renouvelables, notamment la directive «Énergies renouvelables», et les possibilités, de plus en plus nombreuses, d’exportation d’énergies renouvelables vers l’UE. Elle aidera les partenaires à mieux comprendre la contribution que l'UE et la Commission, fortes de l’expérience de l’Union en matière de promotion, de développement et de déploiement de sources d’énergie renouvelable, peuvent apporter à la valorisation du potentiel de développement des énergies renouvelables dans la région méditerranéenne et dans les pays du Golfe.

Articulée autour de quatre sessions, la conférence abordera les thèmes suivants:

  • le rôle de l'énergie dans les relations que l'UE entretient avec ses partenaires de la Méditerranée et du Golfe;

  • le développement d'un marché régional de l'«énergie verte» prenant notamment en compte les aspects stratégiques, législatifs et réglementaires d'un tel marché;

  • les aspects «recherche et technologie» des énergies renouvelables et les possibilités de coopération entre acteurs de l'UE, de la région méditerranéenne et des pays du Golfe; et

  • les initiatives et projets conjoints possibles à l'appui du développement des énergies renouvelables et, plus particulièrement, de l'énergie solaire.

L'UE s'est fixé pour objectif de couvrir 20 % de sa consommation énergétique totale au moyen de sources d'énergie renouvelable. Tandis qu’elle continuera à optimiser sa propre production d'énergie renouvelable, les échanges d'énergies renouvelables avec des pays tiers pourraient l'aider à atteindre cet objectif ambitieux.

En savoir plus sur la conférence:

http://ec.europa.eu/external_relations/energy/events/renewable_energy_conference_2009/index_en.htm

En savoir plus sur la politique extérieure de l'UE en matière d'énergie: http://ec.europa.eu/external_relations/energy/index_fr.htm

En savoir plus sur la politique de l'UE en matière d'énergies renouvelables:

http://ec.europa.eu/energy/renewables/index_en.htm

En savoir plus sur les initiatives de l'UE en matière de technologies et d'innovations énergétiques:

http://ec.europa.eu/energy/technology/set_plan/set_plan_en.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website