Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE DA ES NL IT PT EL LV MT SL RO

IP/09 /1435

Bruxelles, le 7  octobre 2009

Réseau transeuropéen de transport: les coordonnateurs présentent leurs rapports annuels et une note de synthèse commune

Les coordonnateurs du réseau transeuropéen de transport ont remis au vice-président Antonio Tajani leur quatrième rapport annuel, qui est aussi le rapport final de leur premier mandat, présentant un état des lieux détaillé sur les projets prioritaires dont ils ont la charge.

M. Tajani, responsable des transports au sein de la Commission, a déclaré: «J’exprime ma gratitude aux coordonnateurs européens. Comme les années précédentes, leurs rapports mettent à la disposition de la Commission européenne et des autres institutions de l’UE une analyse détaillée de neuf grands projets européens. Je suis satisfait des progrès accomplis, mais je me félicite aussi de constater qu’à la fin de ce premier mandat, le recours aux compétences et aux talents de personnalités politiques européennes expérimentées choisies pour jouer le rôle de négociateurs, d’interlocuteurs et d’ambassadeurs sur des projets essentiels du RTE-T s’avère une réussite. Nous escomptons à présent l’achèvement du travail au cours des quatre prochaines années, en tenant compte notamment du réexamen de la politique relative au réseau transeuropéen de transport. C’est toutefois avec tristesse que je dois évoquer le décès de Karel Van Miert, en juin de cette année», conclut le vice-président. «Sa disparition se fait douloureusement sentir, à la fois par rapport à son rôle de coordonnateur, mais aussi parce qu’il était une source d’inspiration permanente pour ceux qui œuvrent à l’évolution des transports en Europe.»

Les rapports annuels de 2009 synthétisent le travail effectué non seulement au cours des années 2008-2009, mais aussi sur la totalité du premier mandat de quatre ans des coordonnateurs (2005-2009). Comme précédemment, ces rapports, qui reflètent la vision et l’analyse personnelle des coordonnateurs, proposent de multiples actions et recommandations qui permettront à toutes les parties concernées de jouer un rôle actif dans la réalisation des projets.

Par ailleurs, les coordonn ateurs ont transmis au vice-président une note de synthèse, fruit d’une réflexion commune à la fin de leur premier mandat. Dans le cadre du processus de réexamen du RTE-T que la Commission européenne a lancé au début de leur second mandat, les coordonnateurs souhaitent contribuer au débat en présentant une évaluation et des recommandations fondées sur leur expérience.

M. Tajani les a félicités et a souligné l’utilité de leur travail. «Je constate que l’action des coordonnateurs européens par rapport à ces projets transfrontaliers et internationaux complexes est un grand succès. Une fois de plus, leur engagement personnel fort a permis de faire avancer ces projets. Cela a été particulièrement important dans les circonstances extrêmement difficiles qu’ont connues les États membres au cours de l’année écoulée, avec la crise économique et financière mondiale. J’apprécie particulièrement la note de synthèse que les coordonnateurs m’ont remise et qui sera importante dans le cadre des discussions en cours sur la stratégie future à adopter pour le RTE-T.»

Le réexamen actuellement en cours de la politique relative au RTE-T permettra de cerner les prochains défis du programme RTE-T et de donner un poids accru à l’activité des coordonnateurs. Une réunion importante est prévue à ce sujet au cours des journées du RTE-T qui auront lieu cette année à Naples les 21 et 22 octobre et seront consacrées à une discussion approfondie entre les parties prenantes sur l’orientation et les objectifs de la politique européenne future en matière de transports. Cette conférence fait partie du suivi donné à la publication, en février 2009, d’un livre vert sur l’avenir de la politique des transports. Elle définira des options stratégiques pour la décennie à venir, en tenant compte notamment des objectifs de la lutte contre le changement climatique ainsi que des progrès technologiques dans les domaines du transport et de l’énergie. Elle vise aussi à renforcer la contribution du RTE-T à la réalisation des objectifs d’une Union élargie, dans une conjoncture économique particulièrement difficile.

Les rapports d’activité des coordonnateurs et leur note de synthèse commune sont accessibles via le lien suivant:

http://ec.europa.eu/transport/infrastructure/european_coordinators/2009_en.htm

M. Karel Van Miert: axe ferroviaire Berlin-Palerme

M. Étienne Davignon: axe ferroviaire à grande vitesse du sud-ouest de l’Europe

M. Laurens Jan Brinkhorst: axe ferroviaire Lyon-frontière ukrainienne

M. Péter Balázs: axe ferroviaire Paris-Bratislava

Mme Karla Peijs: Axe fluvial Rhin/Meuse-Main-Danube; canal Seine-Escaut

M. Luis Valente de Oliveira: Autoroutes de la mer

M. Pavel Teli čka: «Rail Baltica»

M. Karel Vinck: ERTMS


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website