Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/09/ 1430

Bruxelles, le 7 octobre 2009

Où en est l'Europe en matière de technologies propres? Visitez le nouveau système d'évaluation en ligne de la Commission

Aujourd'hui, la Commission lance SETIS, système d'information en ligne sur (le plan stratégique européen pour) les technologies énergétiques, qui fournit les derniers résultats scientifiques concernant l'état d'avancement, les prévisions et les niveaux d'investissement en R&D dans le domaine des technologies à faibles émissions de carbone. Le système contribue à l'efficacité de la planification stratégique, la conception et l'application d'une politique communautaire des technologies énergétiques et, notamment, à la mise en œuvre du plan stratégique européen pour les technologies énergétiques (plan SET). SETIS permet d'évaluer et de contrôler les technologies les plus susceptibles d'aider l'Europe à atteindre ses objectifs en matière d'énergie et de changement climatique, comme l'énergie éolienne, l'énergie solaire, la CSC ou la bioénergie. Le système d'information offre des outils interactifs de comparaison du potentiel maximum et des coûts de production d'énergie prévus à long terme pour les différentes technologies.

M. Janez Potočnik, membre de la Commission européenne chargé de la science et de la recherche, a déclaré : «SETIS a été conçu comme un guichet unique donnant accès à des informations validées et actualisées sur les technologies énergétiques à faibles émissions de carbone. Il vise à une large diffusion de données fiables et de méthodes transparentes à l'appui du plan SET, schéma directeur européen pour la recherche sur les technologies énergétiques. SETIS permet de contrôler les technologies à faibles émissions de carbone et de déterminer où il est le plus rentable d'investir des ressources et de coordonner les actions dans l'intérêt de l'UE.»

Analyses scientifiques et économiques sont intégrées dans le système par la communauté SETIS que dirige la Commission européenne, par l'intermédiaire de son Centre commun de recherche (CCR) travaillant en étroite collaboration avec d'autres services de la Commission, les États membres de l'UE et des acteurs industriels, scientifiques et financiers européens.

Les analyses couvrent en particulier les technologies à faibles émissions de carbone recensées par le plan SET et proposées comme initiatives industrielles européennes (énergie éolienne, énergie photovoltaïque, concentration de l'énergie solaire, bioénergie, capture et stockage du CO 2 – CSC – , réseaux intelligents, fission nucléaire), deux initiatives en cours (piles à combustible et hydrogène et fusion nucléaire) ainsi que d'autres qui offrent un grand potentiel comme l'énergie des océans, l'énergie géothermique et le stockage de l'énergie. Les technologies à haut rendement énergétique du côté demande sont également prises en compte.

SETIS axe son analyse sur les investissements en R&D, qui indiquent les capacités d'innovation pour chaque technologie, l'état de l'art des technologies, et les prévisions du point de vue technique, économique et de l'impact produit.

Les cartes de capacités permettent de contrôler les efforts de R&D déployés en Europe par les entreprises et le secteur public en matière de technologies à faibles émissions de carbone. SETIS assurera un suivi constant de ces efforts de recherche et en rendra compte régulièrement à l'aide de ces cartes.

L es cartes technologiques rassemblent des informations essentielles sur l'état d'avancement et les perspectives concernant les technologies à faibles émissions de carbone. Ces cartes ont permis d'établir les «feuilles de route technologiques» proposées et d'en définir les principaux indicateurs de performance. Les cartes technologiques fournissent à l'Europe une solide base de planification stratégique du développement technologique et sont mises à jour tous les ans. La prochaine édition doit paraître d'ici à la fin de 2009.

SETIS met également en ligne un calculateur de coût de production d'énergie qui permet de comparer les coûts de production de différentes technologies sur la durée (jusqu'en 2030) et décompose les principaux éléments qui contribuent à ces coûts. Les prévisions de coûts sont un outil précieux pour pronostiquer la compétitivité d'une technologie donnée dans le système énergétique et son évolution.

Contexte

Le plan SET a été adopté par le Conseil de l'Union européenne en février 2008. Il constitue une première étape en vue d'instaurer une politique européenne des technologies énergétiques et poursuit les objectifs suivants:

  • accélérer le développement des connaissances, le transfert de technologies et l'adoption de celles-ci,

  • faire en sorte que l'UE conserve son avance industrielle en matière de technologies énergétiques à faibles émissions de carbone,

  • promouvoir les activités scientifiques de transformation des technologies énergétiques pour atteindre nos objectifs en matière d'énergie et de changement climatique en 2020, et

  • contribuer à l'effort mondial en faveur d'une économie à faibles émissions de carbone.

Le Centre commun de recherche (CCR) est une direction générale de la Commission européenne. Il apporte un soutien scientifique et technique orienté client aux fins de la conception, de l'élaboration, de la mise en œuvre et du suivi des politiques communautaires. En tant que service de la Commission européenne, le CCR constitue un centre de référence scientifique et technologique pour l'Union. Proche du processus d'élaboration des politiques, il sert l'intérêt commun des États membres tout en étant indépendant des intérêts particuliers, privés ou nationaux.

Site web: http://setis.ec.europa.eu/

Voir MEMO/09/436 Questions & réponses sur SETIS

Voir aussi IP/09/1431 et MEMO/09/437 sur le plan SET


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website