Navigation path

Left navigation

Additional tools

La Commission lance le service ouvert EGNOS en accès libre pour le grand public et les entreprises.

European Commission - IP/09/1399   01/10/2009

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK BG RO

IP/09 /1399

Bruxelles, le 1er octobre 2009

La Commission lance le service ouvert EGNOS en accès libre pour le grand public et les entreprises .

La Commission européenne a annoncé officiellement aujourd'hui le lancement d'EGNOS, le système européen de navigation par recouvrement géostationnaire, dont le service ouvert est désormais en accès libre pour les entreprises et le grand public. EGNOS, première contribution européenne à la navigation par satellite, est le précurseur de Galileo, le système mondial de navigation par satellite que l'Union européenne est en train de développer.

Antonio Tajani, vice-président chargé des transports, a déclaré: «Aujourd'hui, nous allons donner aux entreprises et aux citoyens européens la possibilité de profiter d'une multitude de meilleures applications et de nouveaux services qui vont pouvoir fonctionner grâce à la plus grande précision des signaux de navigation. Nous jetons ainsi les bases du monde de demain.»

EGNOS est un système de renforcement satellitaire qui améliore la précision des signaux de navigation par satellite en Europe. La précision des signaux GPS passe de dix mètres environ à deux mètres.

EGNOS comporte des avantages aussi bien pour les entreprises que pour les citoyens européens. Le système peut permettre de nouvelles applications dans différents secteurs tels que l'agriculture, par exemple pour l'épandage de précision des engrais, ou les transports, par exemple pour l'automatisation des passages aux péages ou les régimes d'assurance avec primes au kilomètre. EGNOS peut aussi prendre en charge des services personnels de navigation de grande précision à usage général et spécifique, tels que des systèmes d'orientation pour les personnes non voyantes.

EGNOS sera certifié pour une utilisation par l’aviation civile et pour d'autres activités critiques en matière de sécurité, conformément au règlement sur le ciel unique européen. Il devrait permettre la mise en place d'un service de sauvegarde de la vie (SoL) d'ici à la mi-2010. Ce service signalera à l'utilisateur tout éventuel dysfonctionnement du système dans un délai de 6 secondes en émettant un message d'alerte. Un service commercial fait actuellement l'objet d'essais; il sera également disponible en 2010.

Le service ouvert comme le service de sauvegarde de la vie sont gratuits et l'Union européenne s'est engagée à soutenir EGNOS sur le long terme, même après que Galileo sera devenu opérationnel. Elle étendra notamment sa portée géographique dans la zone couverte par les trois satellites du système.

L'exploitation d'EGNOS a été confiée à la société European Satellite Services Provider (ESSP Sas), fondée par sept fournisseurs de services de navigation aérienne et implantée à Toulouse, qui a conclu à cet effet un contrat avec la Commission européenne. Ce contrat a été signé hier, le 30 septembre, et il garantira le pilotage de l'exploitation d'EGNOS ainsi que la maintenance du système jusqu'à la fin 2013.

Background

EGNOS se compose de transpondeurs embarqués sur trois satellites géostationnaires et d’un réseau terrestre comprenant environ 40 stations de positionnement et quatre centres de contrôle, le tout interconnecté.

EGNOS couvre la plupart des États européens et il est équipé d'une fonction permettant son extension à d'autres régions, telles que l'Afrique du Nord et les pays voisins de l'UE.

Le service ouvert EGNOS est disponible, sans garantie de service ni responsabilité inhérente, à tout utilisateur équipé d'un récepteur GPS/SBAS compatible dans la zone couverte par EGNOS. La plupart des récepteurs vendus aujourd'hui en Europe répondent à ce critère. Il n'est pas nécessaire d'obtenir d'autorisation ni de faire certifier les récepteurs.

EGNOS a été mis au point par l'industrie européenne, l'EOIG (EGNOS Operator and Infrastructure Group) avec le soutien de la Commission européenne, l'Agence spatiale européenne et Eurocontrol. Depuis le 1 er avril 2009, EGNOS est détenu et géré par l'Union européenne, tandis que l'Agence spatiale européenne, qui a dirigé les travaux de conception et de développement du système, joue désormais un rôle d’agent chargé de la conception et de la passation des marchés via un accord de délégation signé avec la Commission européenne.

Pour plus d'informations sur EGNOS, consultez les sites suivants:

http://ec.europa.eu/transport/egnos ,

http://www.gsa.europa.eu/go/egnos ,

http://www.esa.int/esaNA/egnos.html ,

http://www.essp-sas.eu/

Des documents audiovisuels sur EGNOS sont également disponibles et peuvent être obtenus à l'adresse suivante:

mediatheque@ec.europa.eu


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website