Navigation path

Left navigation

Additional tools

Semaine européenne de la mobilité 2009: «Améliorer le climat de nos villes»

European Commission - IP/09/1317   15/09/2009

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO

IP/09/1317

Bruxelles, le 15 septembre 2009

Semaine européenne de la mobilité 2009: «Améliorer le climat de nos villes»

Du  16 au 22 septembre 2009, plusieurs centaines de villes européennes participeront à la huitième édition de la semaine européenne de la mobilité et inviteront leurs habitants à prendre part à toute une série d'activités consacrées à la promotion de la mobilité durable. Le thème de la campagne 2009, «Améliorer le climat de nos villes», souligne l'importance des efforts consentis au niveau local pour lutter contre les changements climatiques et améliorer la qualité de vie en favorisant l'adoption de modes de transport susceptibles de remplacer la voiture, comme la bicyclette, la marche et les transports publics, ainsi que des programmes tels que l'auto-partage et le covoiturage.

Le vice-président de la Commission européenne, M. Antonio  Tajani, chargé des transports, a déclaré à ce propos: «La semaine européenne de la mobilité est un parfait exemple de la façon dont les initiatives prises au niveau européen peuvent encourager et faciliter l'action au plan local. Le nouveau plan d'action sur la mobilité urbaine que j'ai l'intention de proposer prochainement s'inscrit exactement dans cette logique. Il offrira aux autorités municipales une panoplie d'instruments pratiques destinés à les aider à s'attaquer au problème du changement climatique et à rendre la mobilité urbaine plus durable.»

M. Stavros  Dimas, membre de la Commission européenne chargé de l'environnement, a déclaré: «Les voitures particulières sont de grands émetteurs des gaz à effet de serre responsables en partie du changement climatique et elles altèrent sensiblement la qualité de vie dans les villes. Il est donc important pour les autorités publiques comme pour l'ensemble des Européens d'adopter des modes de transport plus durables. C'est ainsi que l'on limitera les effets du changement climatique et que l'on améliorera les conditions de vie dans les villes.»

Améliorer le climat de nos villes

L'année  2009 devrait être déterminante pour la lutte contre le changement climatique, les dirigeants du monde entier ayant l'intention de conclure un accord qui fasse suite au protocole de Kyoto lors de la 15 e  Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP15) qui se tiendra en décembre à Copenhague. Actuellement, plus de 70 % des Européens vivent dans des zones urbaines; les autorités locales disposent donc d'un potentiel important pour atténuer les changements climatiques en concevant des politiques publiques cohérentes avec les objectifs mondiaux et en incitant les citoyens à réduire leur empreinte carbonique. La semaine de la mobilité vise à attirer l'attention sur le fait que les transports représentent environ un tiers de la consommation totale d'énergie et plus d'un cinquième des émissions de gaz à effet de serre, et que la solution pour modifier sensiblement ces chiffres consisterait à adopter d'autres modes de transport.

Les points forts de la semaine de la mobilité 2009

À Almada , au Portugal, des billets de transport public seront distribués gratuitement le 18 septembre en échange de produits recyclables tels que des boîtes de conserve, des bouteilles en plastique et des piles. Plusieurs films célèbres ayant pour thème le changement climatique seront projetés gratuitement dans un cinéma en plein air.

Budapest , en Hongrie, organisera trois journées sans voiture les 19, 20 et 22 septembre. L'avenue Andrássy, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, sera fermée à la circulation automobile et transformée en rue «vivante»: les trottoirs seront recouverts de gazon et l'on pourra assister à des compétitions sportives, à des représentations de théâtre de rue, à de démonstrations de véhicules propres, à des courses de bicyclette et à des ateliers de peinture de rue destinés aux enfants.

Salzbourg , en Autriche, organisera une journée d'action intitulée «Salzburg-Anders Mobil» et destinée à sensibiliser le public à la mobilité durable et aux autres modes de transport à travers des démonstrations de véhicules électriques, des promenades en cyclo-pousse à travers la ville et des rencontres avec des ONG locales travaillant dans les domaines de l'environnement et des transports.

Une participation en hausse

Depuis le lancement de la semaine de la mobilité en  2002, le nombre de villes participantes a été multiplié par six. L'an dernier, un nombre record de 2 102 autorités locales ont signé la charte de la semaine de la mobilité, dont le thème central était «De l'air pur pour nos villes», ou ont inscrit sur le site web de la campagne www.mobilityweek.eu les activités qu'elles organisaient. Ainsi, en 2008, ce sont potentiellement 220 millions d'Européens à travers 39 pays qui auront pris part à cet événement.

L'initiative a enregistré un taux de participation supérieur de près de  4 % à celui de 2007 et a suscité l'intérêt tant des anciens et nouveaux États membres de l'UE que des pays en voie d'adhésion et ceux de l'EEE/AELE. La semaine européenne de la mobilité est une initiative dont le succès dépasse aujourd'hui les frontières de l'Europe . Des pays comme le Brésil, le Venezuela, la Colombie, le Canada, le Japon, la Corée du Sud et Taïwan ont adopté le principe, et de grandes villes telles Séoul, Rio de Janeiro, Taipei, Montréal, Yokohama et Quito ont participé à l'édition 2008.

La semaine européenne de la mobilité est une opération gérée par trois organisations non gouvernementales spécialisées dans les questions d'environnement urbain: EUROCITÉS, Climate Alliance et Énergie-Cités. La direction générale de l'environnement de la Commission européenne apporte un soutien financier et organise le Prix annuel de la semaine de la mobilité, qui récompense le meilleur programme d'activités et de mesures.

Un héritage durable

La semaine de la mobilité vise à modifier le comportement des citoyens en matière de déplacements en proposant des solutions plus respectueuses de l'environnement pour remplacer la voiture. C'est l'occasion pour le public d'expérimenter d'autres modes de transport et, pour les autorités locales, de procéder à des tests grandeur nature de nouveaux services et de nouvelles infrastructures. Un héritage durable est également assuré puisque les villes participantes sont encouragées à mettre en œuvre au minimum une mesure concrète de façon permanente. Parmi les exemples récents, citons, à Francfort, la garantie d'un remboursement en cas d'un retard supérieur à dix minutes dans les transports publics et le site web de la ville d'Édimbourg ( www.educatedtravel.info/ ) , qui encourage les citoyens à évaluer leurs options de transport, tout particulièrement s'ils fréquentent depuis peu un nouvel établissement scolaire ou l'université. Dans de nombreuses villes, le temps fort de la semaine de la mobilité est la journée sans voiture.

Pour des informations complémentaires, consultez le site de la semaine européenne de la mobilité:

www.mobilityweek.eu


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website