Navigation path

Left navigation

Additional tools

Concentrations: la Commission autorise le projet de création d’une entreprise commune entre Bertelsmann et Kohlberg Kravis Roberts dans le secteur de la musique

European Commission - IP/09/1291   09/09/2009

Other available languages: EN DE

IP/09/ 1291

Bruxelles, le 9 septembre 2009

Concentrations: la Commission autorise le projet de création d’une entreprise commune entre Bertelsmann et Kohlberg Kravis Roberts dans le secteur de la musique

La Commission européenne a autorisé, en vertu du règlement CE sur les concentrations, le projet d'acquisition du contrôle en commun d’une nouvelle entreprise d’édition musicale et de gestion des droits musicaux par Bertelsmann AG (Allemagne) et Kohlberg Kravis Roberts & Co LLP (KKR, États-Unis). Cette entreprise commune pourrait à son tour acquérir des droits d’édition musicale auprès de Crosstown Songs America LLC (États-Unis). Après examen, la Commission est parvenue à la conclusion que l’opération n’entraverait pas de manière significative le jeu d'une concurrence effective dans l’Espace économique européen (EEE) ou une partie substantielle de celui-ci.

Bertelsmann est une entreprise multinationale du secteur des médias qui exerce des activités de radio-télédiffusion, d’édition de livres, de services de médias et de clubs de livres, de disques et de DVD. KKR est un fonds d’investissement privé présent dans un large éventail d’entreprises, notamment dans le secteur télévisuel et radiophonique par l’intermédiaire de ProSieben.

Le projet de concentration comporte deux opérations interdépendantes. Tout d’abord, Bertelsmann et KKR établiraient une entreprise commune à laquelle contribueraient les activités de Bertelsmann dans le domaine de l’édition musicale et de la musique enregistrée. Ensuite, l’entreprise commune pourrait acquérir des droits d’édition musicale auprès de Crosstown.

La Commission est parvenue à la conclusion que la concentration envisagée ne poserait pas de problème de concurrence, étant donné la part de marché très limitée détenue par l’entreprise commune dans le domaine de l’édition musicale et de la musique enregistrée. Elle a également analysé les liens verticaux existant entre les activités de l’entreprise commune dans le secteur de l’édition musicale et de la musique enregistrée et celles de Bertelsmann et de KKR dans le domaine télévisuel et radiophonique. La Commission a estimé que les parties n’auraient ni la capacité ni la motivation d’exclure leurs concurrents dans le domaine télévisuel et radiophonique ou des concurrents de l’entreprise commune dans le secteur de l’édition musicale et de la musique enregistrée en raison de la taille limitée de l’entreprise commune envisagée.

Pour de plus amples informations, voir:

http://ec.europa.eu/competition/mergers/cases/index/m110.html#m_5533


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website