Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/09/128

Bruxelles, le 26 janvier 2009

Les États membres renforcent l'effort de financement de la Commission européenne en faveur de projets d'infrastructure dans le voisinage de l'UE

La signature de l'accord sur le fonds fiduciaire FIPV en marge du Conseil Affaires générales et relations extérieures du 26 janvier 2009 permettra aux États membres de l'UE de fournir des fonds supplémentaires à la facilité d'investissement dans le cadre de la politique de voisinage (FIPV), qui est un levier essentiel de la politique européenne de voisinage. Ce fonds fiduciaire a été constitué par la Banque européenne d'investissement afin de percevoir les contributions bilatérales des États membres au financement de projets d'infrastructure prévus dans les pays voisins du sud et de l'est de l'Union. En 2008, 15 États membres se sont engagés à fournir un montant total de 37 millions d'euros qui viendra s'ajouter aux 100 millions d'euros déjà fournis par le budget communautaire.

Karel Schwarzenberg, ministre des affaires étrangères de la République tchèque, qui occupe actuellement la présidence de l'UE, a déclaré: «Grâce à la constitution du fonds fiduciaire FIPV, les contributions directes des États membres renforceront l'effort de la Communauté et augmenteront les fonds de soutien mis à la disposition de projets d'infrastructure dans le voisinage de l'UE. Pour nos partenaires de la PEV, ces contributions constituent un signal positif qui montre que cette nouvelle facilité communautaire est largement soutenue par les pays de l'UE».

Mme Benita Ferrero-Waldner, membre de la Commission européenne chargée des relations extérieures et de la politique européenne de voisinage (PEV), a souligné l'importance de la FIPV: «Je me félicite du large soutien des États membres à la FIPV, qui a été mise sur pied il y a un an seulement. Cette facilité d'investissement joue un rôle essentiel dans le financement de projets majeurs bénéficiant d'une grande visibilité auprès des citoyens des pays voisins tout en étant un outil concret de coordination de tous les acteurs européens pour maximiser les possibilités de financement de projets d'une telle ampleur. Cela montre que nous prenons au sérieux le rapprochement proposé à nos partenaires».

La facilité d'investissement dans le cadre de la politique de voisinage (FIPV) a pour priorité de soutenir de très grands projets d'investissement dans des infrastructures de la région couverte par l'IEVP, qui sont axés sur les transports, l'énergie et l'environnement, ainsi que sur les secteurs social et privé. Cette facilité contribue donc à l'action menée pour relever certains des grands défis que nous avons en commun avec nos partenaires, notamment la promotion des énergies renouvelables.

Les montants en jeu pour ces grands projets d'infrastructure sont immenses et il convient d'y consacrer des moyens financiers considérables. Dans ce contexte, la signature du fonds fiduciaire FIPV survenue aujourd'hui est une étape essentielle vers la mise en œuvre d'un partenariat associant des subventions de la Commission européenne et des États membres de l'UE, des prêts des institutions financières publiques européennes et les fonds propres des pays partenaires de la PEV.

À partir de 2009, les ressources du fonds fiduciaire FIPV s'ajouteront aux fonds du budget européen pour le financement de projets. En 2008, 15 États membres ont déjà promis une contribution supplémentaire de 37 millions d'euros, tandis que la Commission s'est engagée à affecter en tout 700 millions d'euros à la FIPV pour la période 2007-2013.

Pour de plus amples informations, voir:

http://ec.europa.eu/europeaid/where/neighbourhood/regional-cooperation/irc/investment_fr.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website