Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Erasmus : le cap des deux millions d’étudiants est atteint

Commission Européenne - IP/09/1204   30/07/2009

Autres langues disponibles: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO

IP/09/ 1204

Bruxelles, le 30 juillet 2009

Erasmus : le cap des deux millions d’étudiants est atteint

Les derniers chiffres publiés aujourd’hui montrent que le programme communautaire Erasmus pour la mobilité et la coopération dans l’enseignement supérieur continue sur sa lancée avec succès: au cours de l’année universitaire 2007/2008, il a permis à plus de 162 000 étudiants européens et 27 000 universitaires de se rendre à l’étranger pour y étudier ou enseigner. Pour la première fois, pas moins de 20 000 étudiants ont aussi pu effectuer des stages en entreprise ou dans des organisations d’autres pays et près de 5 000 personnes travaillant dans des établissements de l’enseignement supérieur ont pu suivre une formation à l'étranger. Les échanges d’étudiants au titre du programme Erasmus, que ce soit pour des périodes d’études ou de stage, ont augmenté de 5,2 % par rapport à l’année 2006/2007; pour les seules périodes d’études, la hausse était de 2,1 %. Tout récents, ces chiffres laissent donc supposer que le cap des deux millions d’étudiants Erasmus a été franchi à la fin du premier semestre 2009.

Le commissaire européen à l'éducation, à la formation, à la culture et à la jeunesse, M. Ján Figel', a commenté ainsi ces résultats: «De plus en plus d’étudiants européens peuvent participer aux échanges du programme Erasmus. Celui-ci est une véritable réussite de l’Union européenne, comme le prouvent les deux millions d’étudiants qui, depuis son lancement, en 1987, ont effectué une partie de leurs études ou un stage à l’étranger. Des éléments probants montrent qu’au-delà des individus partant à l’étranger, ce sont aussi leurs établissements d’enseignement et la société dans son ensemble qui profitent au plus haut point de la mobilité transnationale. Nous souhaitons désormais tirer parti du succès d’Erasmus et offrir à tous les jeunes intéressés des occasions similaires d’apprentissage à l’étranger. Nous avons donc entamé une consultation publique afin de définir la meilleure stratégie possible pour atteindre cet objectif.»

Compte tenu des données publiées aujourd’hui, pour l’année universitaire 2007/2008, sur la mobilité des étudiants et du personnel des établissements de l’enseignement supérieur, il apparaît qu’en vingt et un ans, soit de 1987 à 2008, 1 846 000 étudiants ont bénéficié d'une période d'études à l'étranger grâce au programme Erasmus. Au cours de ladite année, 162 695 jeunes ont étudié à l’étranger dans ce contexte. Bien que ces chiffres représentent une hausse de 2,1% par rapport à l’année antérieure, le rythme des échanges s’essouffle, une croissance négative étant même enregistrée dans dix pays. Dans d’autres pourtant, comme le Royaume-Uni et les Pays-Bas, le nombre d’étudiants Erasmus partant étudier à l’étranger grimpe en flèche .

Au cours de l’année 2007/2008, 20 002 étudiants ont effectué un stage à l’étranger grâce à Erasmus; comptant parmi les nouveautés du programme, ces stages devraient à l’avenir gagner en importance. D’ailleurs, la mobilité afférente au programme Erasmus est peut-être en train de s’orienter davantage vers les stages, aux dépens des périodes d’études. Avec l’introduction de périodes de formation pour le personnel des établissements de l’enseignement supérieur , Erasmus s’adresse désormais à tous les acteurs du secteur. À ce titre, pendant l’année 2007/2008, 4 883 personnes ont effectué une formation dans des entreprises ou des établissements partenaires situés à l’étranger.

Le nombre de missions d'enseignement a continué d'augmenter de plus de 5 %. Au cours de l’année universitaire 2007/2008, 27 157 enseignants sont ainsi partis travailler à l’étranger, dans un établissement partenaire. Près de 200 000 enseignants et autres membres du personnel universitaire ont profité de ces échanges depuis l’introduction de ces derniers.

Avec un total de 182 697 jeunes concernés, la mobilité des étudiants Erasmus durant l’année 2007/2008 tous types d’échange confondus, soit stages compris a progressé de plus de 5 %. Parallèlement, la bourse mensuelle octroyée aux étudiants Erasmus a, elle aussi, substantiellement augmenté, passant à plus de 250 euros par mois en moyenne pour les deux types de mobilité réunis . Cette hausse a été permise par l'accroissement marqué du budget réservé aux actions de mobilité au sein du programme Erasmus, qui a atteint 372 millions d'euros en 2007, avec l’introduction du programme communautaire d’éducation et de formation tout au long de la vie.

Les pays dans lesquels la proportion d’étudiants Erasmus dans la population estudiantine totale est la plus élevée sont le Lichtenstein (6,43 %), l’Autriche (1,77 %), la République tchèque (1,54 %) et l’Espagne (1,41 %).

Contexte

À l’heure actuelle, on estime que 4 % des étudiants européens bénéficient d’une bourse Erasmus à un moment donné de leurs études. Le programme Erasmus s’adresse aux étudiants et aux personnels universitaires, mais il favorise aussi la coopération entre les établissements de l’enseignement supérieur, par des programmes intensifs, des réseaux, des projets, etc., ainsi que leur ouverture sur le monde de l'entreprise et sur la société. Trente-trois pays participent au programme depuis que la Croatie et l’Ancienne République yougoslave de Macédoine y ont adhéré, en 2009.

Pour de plus amples informations:

Synthèse comprenant des informations statistiques plus détaillées, dont une ventilation par pays des derniers chiffres disponibles: «Programme Erasmus: nouvelles données chiffrées sur la participation», MEMO/09/355 , 30 juillet 2009.

Commission européenne: Le programme Erasmus [site présentant davantage d'informations statistiques]

Commission européenne – Consultation publique : Livre vert intitulé «Promouvoir la mobilité des jeunes à des fins d’apprentissage».


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site