Navigation path

Left navigation

Additional tools

Tajani: Bagages perdus, situation toujours insoutenable dans l'UE

European Commission - IP/09/1198   28/07/2009

Other available languages: EN DE IT

IP/09/1198

Bruxelles, le 28 juillet 2009

Tajani: Bagages perdus, situation toujours insoutenable dans l'UE

Dans l'Union européenne, fin octobre 2008, le nombre de bagages arrivés en retard dans les escales européennes s'est élevé à 4,6 millions 1 . En 2008, au niveau mondial, on a comptabilisé 32,8 millions de bagages perdus 2 , ce qui marque une diminution de 20% par rapport à 2007, où un tel nombre s'élevait à 42,4 millions. En pratique, on a enregistré l'égarement d'1 bagage tous les 64 passagers 3 . Le changement de tendance dans la dernière année, par rapport à la croissance enregistrée dans les cinq années précédentes, bien que positive, ne réduit pas l'ampleur du problème. Le nombre de bagages égarés, endommagés ou irrémédiablement perdus dans les escales européennes est “excessif et inadmissible”, a déclaré le vice-président de la Commission européen, Antonio Tajani, responsable pour les transports.

C'est ce qui résulte d'une enquête informelle entamée au mois de mars passé par la Commission européenne suite à la diffusion de certaines données sur les bagages perdus dans les aéroports. Cette enquête a eu pour but de vérifier la portée du phénomène et d'évaluer, à termes, de possibles solutions.

“Afin d'assurer une protection adéquate des droits des passagers, il faut doter les citoyens d'instruments appropriés qui pour l'instant ne sont pas disponibles” a déclaré le vice-président Tajani, en faisant référence au règlement n. 889/2002 en vigueur 4 .

Le phénomène doit être endigué. Les compagnies aériennes et les sociétés aéroportuaires ont réitéré leur engagement visant à améliorer la méthode d'enregistrement et de gestion des bagages. Les passagers qui ont subi de tels désagréments sont souvent confrontés à d'importantes difficultés dans l'obtention d'un dédommagement équivalent au montant maximum de 1.100 €.

La Commission européenne continue à surveiller constamment la situation et elle est en train d'évaluer l'opportunité d'améliorer le système en vigueur.

1 :

Données fournies par l’Association of European Airlines (AEA)

2 :

Source de la Société Internazionale de Télécommunications aéronautiques ( SITA)

3 :

Estimations de l’European Passengers’ Federation (EPF)

4 :

Règlement applicable aux incidents relatifs aux bagages


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website