Navigation path

Left navigation

Additional tools

L'Union européenne soutient activement les investissements de ses voisins dans des projets d'infrastructure

European Commission - IP/09/118   23/01/2009

Other available languages: EN DE

IP/09/118

Bruxelles, le 23 janvier 2009

L'Union européenne soutient activement les investissements de ses voisins dans des projets d'infrastructure

En un an d'existence à peine, la Facilité d'investissement pour le voisinage (FIV) a déjà produit des résultats impressionnants sur le terrain et contribué à la mobilisation de fonds importants en faveur de projets d'infrastructure dans les pays voisins de l'UE. En 2008, les 71 millions € alloués par la FIV ont permis de soutenir des projets représentant 2,7 milliards € environ, dont 1,6 milliard couvert par des prêts consentis par les institutions financières publiques européennes, parmi lesquelles la Banque européenne d'investissement (BEI), la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), la Banque de développement du Conseil de l'Europe (CEB), l'Agence Française de Développement (AFD) et la Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW).

«Avec les États membres, nous apportons une véritable réponse à la demande d'actions concrètes rapprochant encore davantage l'UE et ses voisins orientaux et méridionaux. La Facilité d'investissement pour le voisinage complète le financement de projets d'infrastructure clés qui débouchent sur des résultats tangibles et visibles pour les citoyens des pays voisins de l'UE, projets qui vont de la rénovation d'un hôpital en Moldavie à la construction de centrales électriques utilisant des énergies renouvelables en Égypte. Cela prouve que l'UE tient réellement à se rapprocher de ses partenaires», a déclaré Benita Ferrero-Waldner, membre de la Commission chargée des relations extérieures et de la politique européenne de voisinage (PEV).
La FIV est un instrument clé de la politique européenne de voisinage. En 2008, elle a permis de financer, entre autres projets, la rénovation d'un hôpital et la réfection de routes facilitant la communication et les échanges en République de Moldavie, la construction, en Égypte, de centrales électriques utilisant des énergies renouvelables conformes à nos priorités communes en matière d'énergie propre et de protection de l'environnement ou encore la construction, en Géorgie, de lignes de transport améliorant l'interconnexion et la sécurité dans le domaine énergétique. Quinze projets au total ont ainsi bénéficié du soutien de la FIV en 2008, notamment en Arménie, en Azerbaïdjan, en Géorgie, en République de Moldavie, en Ukraine, en Égypte, au Maroc et en Tunisie.

La FIV a pour objet la création d'un «partenariat» réunissant les aides de la Commission européenne et des États membres de l'UE, les prêts des institutions financières publiques européennes et les contributions propres des pays partenaires visés par la politique européenne de voisinage en vue de la réalisation de grands projets d'infrastructure.

En encourageant ces grands projets, l'Union européenne soutient les priorités des pays partenaires de la PEV et les aide à réaliser les investissements nécessaires. Cette politique aura sans aucun doute des retombées positives pour les citoyens tant des pays partenaires que de l'UE, puisque nous avons des intérêts communs tels que la dépollution de la Méditerranée ou de la mer Noire.

En outre, en permettant des actions conjointes à l'échelon européen, la FIV joue un rôle clé dans des domaines tels que la coordination des donateurs, la répartition des tâches et l'harmonisation des procédures, et concourt de la sorte à améliorer l'efficience et l'efficacité de la coopération extérieure européenne, de même que sa visibilité.

En 2009, la FIV poursuivra cette politique en soutenant financièrement la réalisation d'une nouvelle série de projets d'infrastructure. Entre 2007 et 2013, la Commission européenne aura alloué un montant total de 700 millions € à la FIV. Cette facilité est également ouverte aux contributions directes volontaires des États membres, lesquels ont annoncé un apport supplémentaire de 37 millions € en 2008, ces ressources venant ainsi renforcer l'effort communautaire.

Pour de plus amples informations, voir

http://ec.europa.eu/europeaid/where/neighbourhood/overview/index_fr.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website