Navigation path

Left navigation

Additional tools

La Commission européenne et le secteur privé vont investir 3,2 milliards d’euros dans la relance économique pour rendre l’économie plus solide, écologique et compétitive

European Commission - IP/09/1116   13/07/2009

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO

IP/09/1116

Bruxelles, le 13 juillet 2009

La Commission européenne et le secteur privé vont investir 3,2 milliards d’euros dans la relance économique pour rendre l’économie plus solide, écologique et compétitive

La Commission européenne et le secteur privé ont annoncé aujourd’hui le premier cycle d’appels à propositions en matière de recherche, qui injectera 268 millions d’euros dans trois secteurs clés pour stimuler la relance et de rendre l’économie plus durable et davantage fondée sur la connaissance. Au total, 3,2 milliards d’euros ont été prévus pour les partenariats public-privé (PPP) européens, qui visent à mettre au point de nouvelles technologies dans l’industrie manufacturière, la construction et le secteur automobile. Ces collaborations entre la Commission et le secteur privé stimuleront la compétitivité des entreprises européennes à l’échelle mondiale, réduiront la consommation d’énergie excessive des bâtiments européens, qui génèrent jusqu’à un tiers des émissions de CO 2 dans l’UE, et permettront de mettre au point des formes nouvelles et durables de transport routier. Les trois partenariats prévus s’inscrivent dans le cadre du plan européen pour la relance économique de la Commission, approuvé par le Conseil européen en décembre 2008, qui vise à promouvoir la convergence de l’intérêt public et de l’engagement des entreprises dans la recherche.

M. Janez Potočnik, membre de la Commission européenne chargé de la science et de la recherche, a déclaré: «il est désormais reconnu que l’investissement dans la R&D n’est pas un luxe réservé aux périodes de prospérité, mais constitue une nécessité en temps de crise. Si l’Europe investit aujourd’hui de manière judicieuse dans des secteurs stratégiques, elle bénéficiera demain de nouveaux emplois et d’une croissance durable. En lançant des partenariats innovants, la Commission et les entreprises conjuguent leurs efforts pour stimuler le développement de technologies propres et faire de l’Europe un leader dans ce domaine. Le lancement précoce des appels à propositions démontre notre capacité d’agir ensemble et rapidement afin de répondre aux exigences du plan européen pour la relance économique relevant du domaine de la recherche.»

Viviane Reding, membre de la Commission européenne responsable de la société de l’information et des médias, d’ajouter: «L’investissement conjoint réalisé par la Commission et le secteur privé marque une étape importante vers l’avènement d’une économie fondée sur la connaissance et à faibles émissions de carbone dans l’Union européenne. Il est vital de parvenir à l’excellence et de combiner les efforts en matière de recherche pour que l’Europe sorte de la crise en s’affirmant comme une société solide, plus durable et plus compétitive. La recherche dans les technologies de l’information et des communications peut jouer un rôle particulièrement utile pour mettre au point les outils qui contribueront à relancer l’économie de l’Europe et à la rendre plus écologique.»

«Si l’Europe veut évoluer vers une économie à faibles émissions de carbone et fondée sur la connaissance, il faut que les résultats de la recherche trouvent des applications concrètes dans les entreprises. Les PPP montrent que la Commission européenne aide les entreprises à investir une masse critique de ressources dans la recherche à long terme, même en ces temps de crise où l’industrie a la tentation de se replier sur le court terme» , déclarent Massimo Matucci (représentant le PPP «usines de demain»), Juan Manuel Mieres (PPP «bâtiments économes en énergie»), et Günter Lugert (PPP «voitures vertes»).

Aujourd’hui, plus de 800 représentants des entreprises et de la recherche en Europe se sont réunis pour annoncer la première série d’appels à propositions qui seront officiellement lancés le 30 juillet, en vue de projets à réaliser d’ici la mi-2010. Ce sont 268 millions d’euros qui seront ainsi injectés dans le financement de la recherche, pour mettre au point, par exemple:

  • des technologies de fabrication, des matériaux et des procédés innovants pour produire plus en consommant moins de matières premières et d’énergie et en générant moins de déchets;

  • des bâtiments plus économes en énergie, qu’il s’agisse de concevoir de nouvelles constructions ou de rendre plus écologiques des bâtiments existants, ou encore d’élaborer de nouveaux matériaux et techniques de construction;

  • des voitures plus vertes et des systèmes de transport plus intelligents, y compris l’électrification des transports routier et urbain, et la recherche sur les technologies hybrides.

Contexte

De 2010 à 2013, un budget total de 3,2 milliards d’euros sera affecté à la recherche par l’intermédiaire des trois partenariats public-privé, dont une moitié sera financée par les entreprises et l’autre moitié par la Commission européenne, via le 7 e programme-cadre de RDT. Les premiers appels à propositions multithématiques relèvent de trois PPP:

  • Usines de demain (1,2 milliard d’euros) – une initiative destinée à aider les fabricants de l’Union européenne, notamment les petites et moyennes entreprises, à s’adapter à la pression de la concurrence mondiale en étoffant leur savoir et en utilisant les technologies de l’avenir.

  • Bâtiments économes en énergie (1 milliard d’euros) – une initiative visant à promouvoir des technologies écologiques et le développement de systèmes et matériaux économes en énergie dans les bâtiments européens.

  • Voitures vertes (1 milliard d’euros) – une initiative qui met l’accent sur le développement de sources d’énergie renouvelables et non polluantes, la sécurité et la fluidité de la circulation dans le domaine automobile. Rendre la voiture plus propre est indispensable pour atteindre les objectifs de réduction des émissions polluantes, au niveau de l’UE et au niveau mondial.

Pour plus d’informations:

Pour plus d’informations sur les partenariats public-privé, voir:

http://ec.europa.eu/commission_barroso/president/pdf/press_20081029_fr.pdf

Le texte de la déclaration commune et le dossier de presse sur les activités de recherche prévues par le plan de relance figurent à la page:

IP/09/520

http://ec.europa.eu/research/index.cfm?pg=newsalert&lg=en&year=2009&na=ppp-310309

Le texte complet du plan européen pour la relance économique figure à la page:

http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=COM:2008:0800:FIN:EN:PDF


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website