Navigation path

Left navigation

Additional tools

Protection civile: aide européenne en faveur de la Chine

European Commission - IP/08/754   16/05/2008

Other available languages: EN DE EL

IP/08/754

Bruxelles, 16 mai 2008

Protection civile: aide européenne en faveur de la Chine

Dans le cadre du mécanisme communautaire de protection civile, une équipe d'experts se rendra en Chine le 17 mai afin de coordonner l'assistance humaine et matérielle fournie par les États membres. Les autorités chinoises ont déposé une demande officielle d'assistance à la suite du très grave tremblement de terre qui a frappé le sud-ouest de la Chine le 12 mai. Une aide a été proposée par l'Autriche, l'Allemagne, l'Italie, la Suède et Malte.

Stavros Dimas, membre de la Commission chargé de l'environnement et de la protection civile, a déclaré à ce propos: «Le mécanisme communautaire de protection civile était prêt à intervenir immédiatement après le terrible tremblement de terre en Chine. Nous ne pouvons laisser aucun pays affronter seul de telles souffrances et nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour aider les populations à surmonter les conséquences de cette catastrophe».

Assistance communautaire

Le 17 mai, le centre de suivi et d'information (MIC) de la Commission européenne enverra en Chine une équipe d'experts accompagnée d'un fonctionnaire de liaison afin de coordonner l'assistance dépêchée sur place. L'Autriche, l'Allemagne, l'Italie, la Suède et Malte ont offert des abris, des trousses sanitaires d'urgence et l'aide d'experts dans le cadre du mécanisme communautaire.

Le centre de suivi et d'information a été immédiatement informé du tremblement de terre en Chine par l'intermédiaire du système mondial d'alerte et de coordination en cas de catastrophe (GDACS). Le MIC a suivi l'évolution de la situation et a assuré la liaison avec la délégation de la Commission en Chine, qui a proposé l'aide de l'UE aux autorités chinoises. Un jour après la catastrophe, la Chine a fait savoir à la Commission qu'elle avait besoin d'abris, d'hôpitaux de campagne mobiles, de matériel médical et de médicaments, d'engins de déblayage des routes, d'ambulances, de véhicules anti-incendie et d'experts en matière sismique.

Étendue de la catastrophe

Un tremblement de terre de magnitude 7,8 a frappé le sud-ouest de la Chine le 12 mai dernier à une distance d'environ 80 km de la ville de Chengdu. Le séisme a provoqué des dégâts considérables dans huit provinces et municipalités. Selon les dernières estimations, il aurait causé la mort d'au moins 50 000 personnes.

Le mécanisme communautaire de protection civile

Le mécanisme est destiné à améliorer la coopération lors des interventions de secours relevant de la protection civile. Il assure la coordination de ces interventions, ce qui permet de porter rapidement secours et assistance à tout pays ayant besoin d'aide, qu'il s'agisse d'un État membre de l'Union européenne ou d'un pays tiers. L'objectif principal est de pouvoir réagir le mieux possible et sans improvisation lorsque se présente une situation d'urgence majeure. Ces activités sont coordonnées par la Commission, qui s'appuie à cet effet sur son centre de suivi et d'information (MIC), lequel est intégré à l'unité «Protection civile» de la DG Environnement.

Trente États participent au mécanisme communautaire, et les ressources ainsi mises en commun peuvent être mobilisées pour venir en aide aux pays frappés par des catastrophes partout dans le monde. Depuis qu'il est devenu opérationnel en 2002, le mécanisme a été activé à plusieurs reprises pour un certain nombre de catastrophes dans le monde, notamment en 2004 lors du tsunami en Asie du Sud-Est, en 2005 lors des incendies de forêts au Portugal, des inondations en Bulgarie et en Roumanie, de l'ouragan Katrina aux États-Unis et du tremblement de terre au Pakistan, et en 2006 lors de la crise au Liban. En 2007, le mécanisme a été mis en action à la suite d'inondations en Bolivie et de feux de forêts en Italie, en Grèce, à Chypre, en Albanie et dans l'ancienne République yougoslave de Macédoine. Plus récemment, il a été activé pour des marées noires en Ukraine et en Corée du Sud, après un tremblement de terre au Kyrgyzstan et à la suite d'inondations en Bolivie et en Équateur.

Pour de plus amples informations:
Protection civile européenne –

http://ec.europa.eu/environment/civil/index.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website