Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE

IP/08/738

Bruxelles, le 11 mai 2008

Louis Michel se félicite que les agences humanitaires puissent accéder plus facilement aux zones sinistrées mais avertit que "des centaines de milliers de vies sont en jeu au Myanmar"

Le commissaire européen au développement et à l'aide humanitaire, Louis Michel, a constaté avec satisfaction que l'accès est plus facile pour les agences humanitaires qui tentent de porter secours aux victimes du cyclone Nargis.

Il a toutefois souligné: "des centaines de milliers de vies humaines sont en jeu; une opération internationale massive doit être mise sur pied dans le delta de l'Irrawaddy pour les sauver. Une catastrophe de cette ampleur appelle une solidarité à l'échelle internationale. Les autorités du Myanmar devraient accepter l'expérience que la communauté humanitaire internationale a acquise lors de crises à travers le monde. Celle-ci travaille en toute indépendance et impartialité. J'exhorte donc le gouvernement à laisser entrer davantage de travailleurs humanitaires et à les laisser accéder à la zone sinistrée afin qu'ils puissent, avec les autorités locales, porter secours aux victimes. La Commission est disposée à donner plus, mais l'argent n'est d'aucune utilité sans compétences professionnelles sur le terrain."

Un membre du personnel humanitaire de terrain de la Commission revient d'une mission d'évaluation des besoins à Laputta au cœur de la région du delta. Il lui a été rapporté que pas moins de 40 000 personnes ont péri rien que dans le district lors du passage du cyclone qui a fait rage pendant douze heures. Des survivants de villages côtiers ont fui à Laputta qui a été détruite à 80%. Des dizaines de milliers de personnes vivent dans des camps de fortune, mais plus encore le long des routes. Si les autorités et les organismes de secours ont pu distribuer quelque nourriture et autres articles de base, les besoins restent gigantesques. Une des principales inquiétudes est l'apparition de maladies car de nombreux cours d'eau sont contaminés par des cadavres d'êtres humains et d'animaux.


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site