Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/08/736

Bruxelles, le 13 mai 2008

Intérêt croissant des étudiants et des universités pour le programme Erasmus

Créé en 1987, Erasmus, le programme phare de l’Union européenne dans le domaine de l’éducation et de la formation pour la mobilité et la coopération dans l’enseignement supérieur en Europe, continue à se développer. Erasmus est doté d’un budget d'environ 450 millions d’euros par an au titre du programme communautaire pour l’éducation et la formation tout au long de la vie 2007-2013. Les chiffres révèlent une progression du nombre de séjours à l’étranger de 3% pour les étudiants et de 10% pour les professeurs d’université en 2006-2007 par rapport à l’année académique précédente, ce qui représente un total de quelque 160 000 étudiants et 26 000 professeurs pour cette seule année. C’est dans les pays d’Europe centrale et orientale ainsi qu’en Turquie que l’augmentation du nombre de participants au programme est la plus marquée.

Ján Figel’, commissaire européen responsable de l’éducation, de la formation, de la culture et de la jeunesse, a souligné que: «L’Europe a besoin d’une mobilité plus importante et de meilleure qualité à tous les niveaux. Erasmus constitue à cet égard une démarche excellente. Ce programme améliore la connaissance, l'esprit de coopération et les aptitudes interculturelles de ses participants, ce qui est profitable en fin de compte à l’ensemble des Européens. Je me félicite en particulier du fait que les étudiants des nouveaux États membres soient de plus en plus nombreux à saisir les possibilités qu’offre Erasmus. La Commission européenne est d’avis que la participation au programme Erasmus devrait être la règle et non l’exception, tant pour les étudiants que pour les enseignants.»

Mobilité des étudiants et des enseignants

Au cours des 20 premières années d’existence du programme (de 1987 à 2007), environ 1,7 million d’étudiants ont accompli un période d’études à l’étranger dans le cadre du programme Erasmus. On dénombrait 159 324 étudiants Erasmus au cours de l’année académique 2006-2007, soit une augmentation annuelle de 3,2%, contre 7,2% l’année précédente.

L’Allemagne demeure le principal pays d’envoi des étudiants Erasmus (23 884), suivie par la France (22 981), l’Espagne (22 322) et l’Italie (17 195). L’Espagne reste la destination la plus prisée des étudiants, puisqu’elle en a accueilli 27 464 l’an dernier, la France se classant deuxième (20 673), devant l’Allemagne (17 878) et le Royaume-Uni (16 508).

La mobilité des étudiants provenant des 12 États membres qui ont adhéré à l’Union en 2004 et 2007 s’est accrue de 10%, ce qui est nettement supérieur à la moyenne européenne.

Bien que le nombre total d’étudiants mobiles soit en hausse, certains pays ont malheureusement enregistré une diminution (Chypre, Danemark, Espagne, Finlande, Grèce, Irlande, Islande, Malte et Norvège) ou une stagnation (Allemagne, Pays-Bas et Suède) du nombre d’étudiants Erasmus sortants. La tendance à la baisse semble toutefois s’être arrêtée dans certains pays, notamment au Royaume-Uni.

Pour la première fois, le nombre d’étudiants accueillis par des pays comme l’Allemagne, la France, la Grèce et les Pays-Bas est resté stable ou a diminué.

Les études commerciales sont toujours la discipline de prédilection des étudiants Erasmus. Les langues / la philologie et les sciences sociales occupent les deuxième et troisième places de ce classement. La durée moyenne d’une période de mobilité Erasmus est de 6,5 mois.

Des efforts ont été consentis pour augmenter le montant moyen de la bourse accordée aux étudiants au titre du budget du programme. En 2006-2007, ce montant était de 192 € par mois, soit 22% de plus que l’année précédente, et il devrait encore augmenter cette année.

Le nombre d’enseignants qui ont effectué une période de mobilité grâce à Erasmus augmente de manière constante depuis quelques années. Au cours de l’année académique 2006-2007, 25 809 enseignants ont pris part à des échanges Erasmus, soit une progression de 10% par rapport à l’année précédente.

Ce sont l’Allemagne, l’Espagne et la France qui ont envoyé le plus grand nombre d’enseignants à l’étranger et l’Allemagne, la France et l’Italie qui en ont accueillis le plus. La plupart des pays ont enregistré une augmentation de la mobilité sortante des enseignants, la plus marquée étant celle de la Turquie, suivie de la Lettonie.

Les enseignants les plus mobiles se trouvent dans les branches suivantes: les langues / la philologie, l’ingénierie / les technologies et les études commerciales.

Malgré l'augmentation continue de la mobilité des étudiants et des enseignants au cours des dernières années, le taux de croissance a baissé. Pour atteindre l'objectif de 3 millions d'étudiants en 2012 fixé par l’UE, il faudrait parvenir à une progression de 9 à 10% par an.

Contexte

Erasmus, qui fait partie du programme pour l'éducation et la formation tout au long de la vie, est doté d’un budget annuel de 450 millions d’euros. À l’heure actuelle, on estime que 3,5% des étudiants européens bénéficient d’une bourse Erasmus au cours de leurs études. Erasmus ne s’occupe pas uniquement de la mobilité «traditionnelle» des étudiants et des enseignants dans les 31 pays participant au programme, mais offre en outre la possibilité aux étudiants d’effectuer un stage en entreprise dans le cadre de leurs études. Il permet également au personnel universitaire de suivre une formation à l’étranger. Erasmus encourage par ailleurs les établissements d’enseignement supérieur à collaborer par des programmes intensifs, des réseaux, des projets et d’autres mesures s’adressant aux entreprises et à la société civile.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site:

http://ec.europa.eu/education/programmes/llp/erasmus/index_fr.html
Annexe 1: Données sur les étudiants Erasmus sortants de 1987-1988 à 2006-2007
Annexe 2: Données sur les étudiants Erasmus entrants et sortants en 2006-2007

Annexe 3: Données sur les enseignants Erasmus entrants et sortants en 2006-2007

Annex 1: Data on outgoing Erasmus students from 1987/1988 to 2006/2007


[ Les tableaux et graphiques sont disponibles en formats PDF et Word Processed ]






Annex 2: Data on outgoing and incoming Erasmus students in 2006/2007

[ Les tableaux et graphiques sont disponibles en formats PDF et Word Processed ]








Annex 3: Data on outgoing and incoming Erasmus teachers in 2006/2007


[ Les tableaux et graphiques sont disponibles en formats PDF et Word Processed ]


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website