Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/08/696

Bruxelles, le 6 mai 2008

La Commission appuie énergiquement la création d'une coalition européenne de partenaires contre l'exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales sur l'internet

Le vice-président Barrot, membre de la Commission en charge du portefeuille «Justice, liberté et sécurité», a exprimé son vif soutien au projet déjà bien avancé de création d'une coalition européenne de partenaires contre l'exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales sur l'internet, projet présenté aujourd'hui par Missing Children Europe et d'autres partenaires lors d'une conférence de presse.

En 2007, les signalements d'images pédopornographiques, recueillis au numéro d'urgence de l'Internet Watch Foundation, ont augmenté de 16,4 % par rapport à la même période en 2006. «L'exploitation sexuelle d'enfants en ligne, à des fins commerciales, est un secteur en rapide expansion, à faible risque et lucratif. La coalition permettra de mener des opérations de répression mieux coordonnées, ainsi que d'autres actions déstabilisatrices complémentaires, à l'encontre de ceux qui tirent profit de ces épouvantables crimes. Elle contribuera notablement à la protection des plus vulnérables d'entre nous, les enfants, et permettra de poursuivre les coupables ainsi que de confisquer les produits du crime», a déclaré le vice-président Barrot.

La coalition rassemblera l'ensemble des parties prenantes qui participent à la lutte contre la diffusion commerciale d'images pédopornographiques sur l'internet, parmi lesquelles figurent des services de répression, des organisations non gouvernementales, des banques, des sociétés émettrices de cartes de crédit et de paiement en ligne, des prestataires de services internet et d'autres opérateurs privés présents sur l'internet.

Dans ce domaine, la Commission contribue actuellement à l'élaboration d'un mécanisme de suivit des règlements effectués par carte de crédit ou paiement électronique lors de l’achat sur l'internet d’images pédopornographiques, dans le but de clore les contrats et geler les actifs, ainsi que de dépister et poursuivre les criminels. Après plusieurs réunions préparatoires avec les principales parties prenantes, un projet de document suggère la possibilité de créer une plateforme de discussion pour tous les partenaires (banques, sociétés émettrices de cartes de crédit, fournisseurs d’accès internet et autorités nationales).

Pour de plus amples informations:

- MEMO/08/231 concernant les suites données à la stratégie de l'UE sur les droits de l'enfant («Follow-up to the EU strategy on the rights of the child»)
- Site web du vice-président Barrot:

http://ec.europa.eu/commission_barroso/barrot/index_fr.htm
- Site web de la DG JLS (section «enfants»):
http://ec.europa.eu/justice_home/fsj/children/fsj_children_intro_en.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website