Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE LT

IP/08/695

Bruxelles, le 6 mai 2008

Budget 2009: la part la plus élevée des dépenses est consacrée à la croissance et à l'emploi

Le développement économique à long terme et l'emploi demeurent résolument au cœur des dépenses de l'Union européenne, en représentant le poste le plus important - près de 45 % - dans la proposition de budget 2009, soit une hausse de 3 % par rapport à 2008. La proposition présentée aujourd'hui met également en évidence la nette tendance à consacrer davantage de ressources aux domaines de l'énergie et de l'environnement, puisque pas moins de 10 % du budget sont alloués à l'environnement. Les fonds dévolus à l'agriculture resteront stables, s'établissant à 42,9 milliards d'euros. Toutes les rubriques du budget vont progresser, pour atteindre un total de 134,4 milliards d'euros en engagements et de 116,7 milliards en paiements.

Lors de la présentation de la proposition, Mme Dalia Grybauskaité, membre de la Commission chargé de la programmation financière et du budget, a déclaré: «Il s'agit d'un budget stable et réaliste dans lequel nous avons réussi à déplacer résolument le centre de gravité des dépenses en faveur du développement économique à long terme et de l'emploi, sans compromettre les autres domaines». Et d'ajouter: «les investissements en faveur de la recherche, l'environnement et l'énergie affichent une croissance trois fois supérieure à celle du budget proprement dit, ce qui permet de matérialiser sur le plan financier nos objectifs politiques et d'utiliser l'argent des contribuables pour relever les défis auxquels l'Europe est confrontée».

Soixante milliards d'euros pour la croissance et l'emploi...

En 2009, 11,7 milliards d'euros au total financeront des domaines comme la recherche, l'innovation et l'éducation et la formation tout au long de la vie - ce qui représente un accroissement de 5,5 % par rapport à 2008. Les investissements dans le cadre du 7e programme-cadre de recherche progresseront de 10 %, afin notamment d'encourager la coopération en matière de recherche en Europe. Le financement en faveur du programme pour l'innovation et la compétitivité de l'UE (PIC) augmentera de 17 % et les crédits destinés aux incitations à l'emploi et à l'amélioration de la situation en matière d'inclusion sociale au moyen du programme Progress vont croître de 8 %. Le programme «Éducation et formation tout au long de la vie» bénéficiera d'une hausse de 7 %, notamment dans le cadre du nouvel Institut européen de technologie.

Une répartition équilibrée des crédits en faveur des États membres...

Les programmes pour la cohésion à travers l'Europe obtiendront un montant total de 48,4 milliards d'euros, en hausse de 2,5 % par rapport à l'an passé, afin de renforcer la compétitivité des régions et d'améliorer la coopération transfrontalière. Sur ce montant, près de 40 milliards d'euros iront aux Fonds structurels et plus de 9 milliards d'euros au Fonds de cohésion - soit une augmentation de 14 % par rapport à 2008. Il convient de souligner que les dépenses relatives aux actions structurelles pour l'UE-12 s'intensifieront, atteignant le cap des 50 % - soit le double de la part dévolue aux nouveaux membres en 2006 - contre 47 % en 2008. L'introduction progressive dans les nouveaux membres de niveaux normaux d'aides à l'agriculture entraînera également une hausse globale des dépenses de 5 %, les nouveaux membres recevant 18 % des fonds – contre 10 % en 2006 et 16 % en 2008.

Près de 17 milliards d'euros pour lancer le paquet de mesures dans les domaines de l'énergie et du changement climatique...

Les investissements pour l'environnement sont en hausse. En 2009, le total des financements en faveur d'objectifs environnementaux représenteront plus de 10 % du budget - soit plus de 14 milliards d'euros. Les efforts visant à accroître les investissements écologiques porteront sur différents domaines et enregistreront une augmentation de 17,3 % en dehors des domaines de la cohésion et du développement rural. Le soutien au principal programme de protection de l'environnement de l'UE, LIFE+, augmentera de 8 % pour s'établir à 288 millions d'euros. L'enveloppe totale allouée aux objectifs énergétiques, y compris la sécurité énergétique, les énergies renouvelables et la recherche, est fixée à quelque 2,3 milliards d'euros.

Près de 7,5 milliards d'euros pour les défis mondiaux qui se posent au-delà des frontières de l'UE...

Les efforts de l'Union européenne en vue de maintenir la stabilité et la sécurité à travers le monde dépasseront 7,4 milliards d'euros en 2009, ce qui correspond à une augmentation de 1,8 % par rapport à 2008. L'instrument de stabilité, qui vise à mieux gérer les crises dans les pays du tiers monde, atteindra jusqu'à 258 millions d'euros (+ 43 %), alors que les programmes en faveur de la démocratie et des droits de l'homme, de la coopération au développement et de l'aide humanitaire continueront à progresser régulièrement, à hauteur de quelque 3,5 %.

Les crédits destinés à la lutte contre la criminalité et le terrorisme ainsi qu'à la gestion des flux migratoires enregistreront un nouveau bond important, de 15 %, passant à 839 millions d'euros. Les hausses les plus substantielles concerneront notamment la sécurité et la protection des libertés, qui augmenteront de 32 %, 90 millions d'euros étant destinés à la lutte contre la criminalité. Les fonds alloués à la solidarité et à la gestion des flux migratoires progresseront de 17 %.

Enfin, la culture européenne sera au centre des programmes pour les citoyens tout au long de 2009: avec une hausse de 11 %, les crédits passent à 52 millions d'euros. D'autres domaines, comme les programmes de santé publique et de protection des consommateurs, sont également en progression, à hauteur de 5 %.

Contexte

Le budget prévoit à la fois des engagements (engagements juridiques à fournir des moyens budgétaires, pour autant que certaines conditions soient remplies) et des paiements (versements d'espèces ou virements bancaires aux bénéficiaires).

Le budget de l'UE sera arrêté au cours de la séance plénière du Parlement européen en décembre.

http://ec.europa.eu/budget/documents/annual_budgets_reports_accounts_fr.htm

http://ec.europa.eu/commission_barroso/grybauskaite/index_fr.htm

http://ec.europa.eu/budget/reform/index_fr.htm


Side Bar