Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE

IP/08/629

Bruxelles, le 23 avril 2008

La Commission facilite l’interopérabilité des trains européens

La Commission européenne a adopté aujourd’hui une modification de la norme européenne de signalisation et de contrôle de la vitesse des trains – European Train Control System (ETCS). Cette norme commune permet aux trains de franchir les frontières nationales et renforce la sécurité. Le déploiement de l’ETCS le long des principaux couloirs de transport de fret et de transport à grande vitesse contribuera à renforcer considérablement la compétitivité du rail européen.

Jacques Barrot, membre de la Commission européenne chargé des transports, a déclaré que la «décision prise aujourd’hui constitue un jalon majeur de l’évolution de l’ETCS qui ouvre la voie à un avenir de stabilité juridique et d’interopérabilité pour le réseau ferroviaire européen».

Le principe de l'ETCS est simple: un ordinateur embarqué dans le train exploite les informations qui lui sont transmises du sol pour calculer la vitesse maximale autorisée et ralentir automatiquement le train si nécessaire. L’ETCS est une composante du système européen de gestion du trafic ferroviaire (ERTMS).

Plus de 20 systèmes de signalisation différents cohabitent actuellement en Europe et leur incompatibilité constitue un obstacle technique majeur au trafic international. L’ERTMS est un outil qui vise à mettre en place un système de transport ferroviaire intégré et intelligent en Europe. Faisant appel aux technologies les plus modernes, il permet de réduire les coûts de transport et d’améliorer la ponctualité et la sécurité. Il contribue ainsi à faire du rail une solution plus concurrentielle face aux transports routier, aérien et maritime. L’ERTMS est également un élément clé de plusieurs projets prioritaires du réseau transeuropéen de transport (RTE-T) et tient une place importante dans la modernisation globale du rail européen.

Après dix années d’activités intensives de recherche et de développement, la validation de la norme ETCS a été mise en œuvre de 2000 à 2007 et plusieurs projets en grandeur réelle ont été menés en parallèle. Depuis 2005, les enseignements tirés de ces projets ont révélé la nécessité d’affiner les spécifications afin de passer d’une compatibilité locale à une compatibilité internationale et de garantir l’interopérabilité de tous les projets déployés en Europe. La décision prise aujourd’hui élimine toute ambiguïté risquant de rendre les projets incompatibles et fera en sorte que les trains européens équipés de l’ETCS puissent voyager sur toutes les lignes dotées de ce système.

Déjà installé sur plus de 2 000 kilomètres de voies, l’ETCS sera opérationnel sur plus de 11 000 km d’ici à 2012. Le transport de fret tirera un profit considérable de l’ETCS qui, lorsqu’il sera complété par d’autres mesures, devrait contribuer à accroître le volume de fret de 55 % le long de certains couloirs, à réduire la durée du transport de 20 % et à renforcer la fiabilité de 26 %. Autant de développements qui font du rail une solution plus attractive pour le transport de fret et renforceront la sécurité ferroviaire.


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site