Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/08/378

Bruxelles, le 5 Mars 2008

Balkans occidentaux: renforcer la perspective européenne

La Commission adopte ce jour de nouvelles initiatives et consolide celles qui existaient déjà, afin de soutenir le développement politique et économique des pays des Balkans occidentaux[1], contribuant de la sorte à accélérer leurs progrès sur la voie de l'adhésion à l'Union européenne. Les propositions d'aujourd'hui seront présentées aux États membres de l'Union européenne lors de la réunion informelle des ministres des affaires étrangères de l'Union en Slovénie, les 28 et 29 mars prochains.

Au cours des deux dernières années, les pays des Balkans occidentaux se sont rapprochés de l'Union européenne. Cette évolution est la résultante de progrès, bien qu'inégaux, dans la réalisation des réformes et dans le respect des conditions. Ces pays font néanmoins face, en 2008, à un certain nombre de défis ayant de lourdes conséquences sur leur sécurité, leur stabilité et leur bien-être.

Il est dans l'intérêt de l'Union européenne et de l'Europe dans son ensemble que la région poursuive les réformes politiques et économiques requises, parvienne à la réconciliation entre ses peuples et continue de se rapprocher de l'Union européenne. Tout au long de cette transformation, la Commission accorde une importance particulière au renforcement de l'État de droit, à la bonne gouvernance, à la réforme judiciaire et administrative, aux contacts interpersonnels et au développement de la société civile.

L'Union européenne mobilise actuellement tous les instruments politiques disponibles pour soutenir les progrès de la région. Aujourd'hui, la Commission expose de nouvelles initiatives et en consolide d'anciennes. Dans la communication, nous adressons également à chaque pays concerné de brefs messages politiques indiquant les domaines importants au regard des prochaines étapes qu'il doit franchir sur la voie de l'adhésion à terme à l'Union européenne.

«Les mesures prises aujourd'hui témoignent de l'engagement marqué de l'Union européenne en faveur de la perspective européenne des Balkans occidentaux. L'Union européenne fait montre actuellement d'une volonté inébranlable d'encourager les populations des Balkans occidentaux à se prononcer en faveur des valeurs et des conditions de vie européens. C'est aux dirigeants et aux peuples de la région, toutefois, qu'il appartiendra de décider si leurs pays s'engageront résolument, à l'aide de réformes, sur la voie d'un avenir européen caractérisé par une stabilité et une prospérité accrues», a déclaré Olli Rehn, membre de la Commission responsable de l'élargissement.

Il est temps de faire bénéficier les citoyens des Balkans occidentaux d'une exemption de visa pour leurs déplacements vers l'Union européenne. La Commission engage actuellement un dialogue avec l'ensemble des pays des Balkans occidentaux concernés, en vue de déterminer les conditions à réunir pour lever l'obligation de visa.

La Commission augmentera encore le nombre de bourses accordées aux étudiants des Balkans occidentaux pour leur permettre d'étudier sur son territoire. L'aide apportée par l'Union européenne au développement de la société civile et au dialogue avec celle-ci sera sensiblement augmentée. Davantage de programmes et agences communautaires sont également ouverts aux pays des Balkans occidentaux, ce qui favorise les contacts et la coopération entre institutions scientifiques et éducatives. La Commission continuera d'apporter son soutien à une coopération plus intensive dans les domaines de la science, de la recherche, de l'éducation, de la culture, de la jeunesse, de la politique de l'emploi, des questions sociales, de la protection de l'environnement et de la justice, de la liberté et de la sécurité.

Une coopération régionale renforcée est essentielle au développement politique, économique et social des Balkans occidentaux. La Commission continuera d'apporter son aide au conseil de coopération régionale et à d'autres cadres de coopération, tels que le nouvel accord de libre-échange centre européen, le traité instituant la Communauté de l'énergie et l'accord sur un espace aérien commun européen. Elle propose également de négocier un traité instituant une communauté des transports avec les Balkans occidentaux.

Les importants feux de forêt survenus au cours de l'été 2007 ont montré l'importance de la préparation et d'une action transfrontalière bien coordonnée en cas de catastrophe dans la région. La Commission lancera une initiative relative à la préparation et à la réaction aux catastrophes, ainsi qu'à leur prévention et soutiendra la coopération régionale y afférente.

L'Union européenne continue d'apporter une aide financière à l'appui du processus de réforme et du développement général des Balkans occidentaux, par l'intermédiaire du nouvel instrument d'aide de préadhésion (IAP). L'enveloppe annuelle moyenne consacrée aux Balkans occidentaux au titre de l'IAP pour la période 2007-2011 est d'environ 800 millions d'euros. Cette somme correspond de loin au montant le plus élevé par habitant jamais accordé par la Commission à quelque région du monde que ce soit. Une coordination accrue entre la Commission, les institutions financières internationales et les donateurs bilatéraux est capitale pour optimiser l'incidence en matière de développement économique et social des prêts et subventions octroyés aux pays des Balkans occidentaux.

Pour plus d'informations sur les Balkans Occidentaux:

http://ec.europa.eu/enlargement/balkans_communication/index_en.htm

Pour plus d'informations:

Mémo 08/139: Cooperation on disaster prevention, preparedness and response

Mémo 08/140: Scholarships to students from the Western Balkans and participation in Community programmes and agencies

Mémo 08/141: Support to civil society – a new financial facility under the Instrument for Pre-Accession Assistance (IPA)

Mémo 08/142: Towards visa-free travel

Mémo 08/143: Regional cooperation: an overview of main initiatives

Mémo 08/144: Financial Assistance to the Western Balkans – Donor cooperation


[1] Croatie, ancienne République yougoslave de Macédoine, Albanie, Bosnie-et-Herzégovine, Monténégro, Serbie et Kosovo, tel que défini par la résolution 1244 du Conseil de sécurité des Nations unies.


Side Bar