Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/08/331

Bruxelles, le 28 février 2008

Le bateau le plus propre du monde, ou comment la recherche prépare l'avenir du transport par voie d’eau

Aujourd’hui, la péniche Victoria, bateau à faibles émissions, économe en carburant et respectueux de l’environnement, est amarrée dans le port de Bruxelles pour une journée spéciale destinée à illustrer la manière dont les technologies navales propres révolutionnent le transport de marchandises en Europe. Le groupe BP et le projet de recherche «CREATING», financé par l’Union européenne, ont œuvré ensemble en faveur d'une navigation intérieure respectueuse de l’environnement. Ce bateau totalement opérationnel démontre comment la recherche européenne apporte des solutions réelles aux problèmes réels: dans ce cas, en rendant le transport par voie d’eau du futur plus sûr, plus propre et plus compétitif. Outre «CREATING», la manifestation, à laquelle assistent d’éminents chercheurs, décideurs et représentants du secteur de toute l’UE, présente deux projets complémentaires portant sur la technologie des moteurs de bateaux et sur l’utilisation de carburants de substitution.

À bord du Victoria, bateau à moteur de 1 300 tonnes, M. Potočnik, membre de la Commission européenne, a déclaré: «Le respect de l'environnement est un objectif essentiel de la recherche européenne dans le domaine des transports. La navigation intérieure représente une solution particulièrement appropriée, économique et respectueuse de l'environnement pour remplacer d'autres formes de transport de marchandises lourdes en Europe. Ce projet constitue un exemple parfait de solution scientifique concrète élaborée grâce à la collaboration au sein de l'espace européen de la recherche. Les projets financés par l’UE continuent à produire des résultats novateurs, qu’il s’agisse de systèmes de propulsion plus efficaces et plus propres, de carburants moins polluants, d’un meilleur routage ou de formes de coques améliorées. Aujourd'hui, ces innovations sont toutes utilisables directement par l'industrie maritime de l’UE. Cependant, nous devons penser à l’avenir et conforter la position de pointe qu’occupe l’Europe dans le domaine de la production de moteurs de bateaux. Nous devons également mettre au point des solutions à long terme fondées sur la technologie de la pile à combustible, pour une navigation plus propre, plus verte et plus sûre».

«CREATING» est un partenariat unique qui rassemble 27 entreprises et organismes de recherche de neuf pays européens, parmi lesquels Wärtsilä, MAN Diesel et BP, qui fournit la péniche de transport d'huile lubrifiante Victoria comme bateau de démonstration. Pour améliorer son rendement énergétique, réduire sa consommation d’énergie et diminuer ses émissions, le «bateau le plus propre du monde» utilise des technologies novatrices en matière de contrôle de la vitesse, de réduction catalytique sélective et de filtres à particules, et fonctionne au combustible à faible teneur en soufre.

Outre le bateau le plus propre du monde, la manifestation d’aujourd’hui, organisée en coopération avec le Port de Bruxelles, présente d’autres projets financés par l'UE qui représentent des progrès radicaux en faveur du transport peu polluant par voie d’eau, dont METHAPU (technologie de la pile à combustible au méthanol destinée à des applications maritimes) et HERCULES (technologies novatrices pour les moteurs de bateaux destinées à réduire la consommation de carburant et les émissions des navires de mer).

Pour de plus amples informations, veuillez consulter http://www.cleanestship.eu


Side Bar