Navigation path

Left navigation

Additional tools

La Commission européenne se penche sur les problèmes de la filière bois

European Commission - IP/08/319   27/02/2008

Other available languages: EN DE

IP/08/319

Bruxelles, le 27 février 2008

La Commission européenne se penche sur les problèmes de la filière bois

Aujourd'hui, la Commission européenne a adopté un plan en 19 points visant à répondre aux défis auxquels sont confrontées les industries de la filière bois cherchant à s'adapter pour faire face au renforcement de la concurrence mondiale, au changement climatique et pour assurer l'approvisionnement en énergie et en bois. Parmi les principaux défis en matière de compétitivité figurent l'innovation, l’accès aux marchés non européens et les coûts élevés de l’énergie et du transport. En outre, l’accès aux matières premières, nouvelles ou récupérées, ainsi que leur disponibilité à des prix compétitifs et le rôle stratégique de ce secteur pour limiter le changement climatique sont autant de questions devant être traitées spécifiquement afin de fournir les bonnes conditions-cadres permettant à la chaîne industrielle de prospérer et de se développer. Par ailleurs, les petites et moyennes entreprises (PME) jouent un rôle clé dans les secteurs du bois et de l’imprimerie. Cette communication s'inscrit dans le cadre de la politique industrielle intégrée de la Commission, qui comprend des mesures horizontales et sectorielles.

M. Günter Verheugen, vice-président de la Commission chargé des entreprises et de la politique industrielle, a déclaré: «Les industries de la filière bois se sont engagées dans le processus de transition vers une économie à faible émission de carbone. Nous devons les soutenir dans cet effort en établissant un cadre politique qui permette à ce secteur si important de rester compétitif, tout en apportant sa contribution à nos politiques ambitieuses en matière de changement climatique et d'énergie.»

La Commission propose 19 actions dans cinq domaines différents s'inscrivant dans une approche cohérente pour renforcer la compétitivité de la filière bois en Europe, tout en intégrant à la stratégie industrielle les objectifs relatifs au changement climatique.

1. L’accès aux matières premières

Les États membres, l'industrie et les propriétaires de forêts sont encouragés à promouvoir le boisement et la reforestation et à être attentifs aux différentes utilisations de la biomasse lors de l'élaboration des plans d'action nationaux. Il convient de continuer à promouvoir la gestion durable des forêts.

Offre de matière première valorisée: un suivi du développement des marchés et des systèmes de collecte du papier récupéré sera assuré afin d'encourager davantage les systèmes de collecte économiquement avantageux et de bonne qualité. La Commission lancera une étude visant à trouver des solutions pour accroître le taux de récupération des produits en bois.

2. Politique relative au changement climatique et législation environnementale

La Commission examinera les avantages et les difficultés liés à la proposition d’inclure dans sa politique le stockage de carbone dans les produits forestiers récoltés. Les préoccupations liées à la compétitivité seront abordées dans le contexte des nouvelles mesures communautaires et internationales contre le changement climatique. La Commission prendra notamment en considération les secteurs concernés dans son évaluation des risques de fuites de carbone dans les industries à forte intensité énergétique.

3. Innovation, recherche et développement technologique

Les États membres et l'industrie devraient tenir compte de l’agenda stratégique de recherche dans leurs programmes de recherche (RDT) et prendre les dispositions appropriées en matière d’éducation et de formation. Le 7e programme-cadre de l’UE devrait offrir l'opportunité d'étudier des méthodes de production de biocarburants et de produits chimiques biologiques à base de bois (et d'encourager une plus grande efficacité en utilisant des fibres et du bois massif neufs et valorisés).

De plus, une approche basée sur la constitution de grappes d'activités liées à l'innovation sera adoptée afin d’améliorer les synergies compétitives dans la chaîne de valeur forestière, surtout pour les PME.

4. Commerce et coopération avec les pays tiers

La Commission poursuivra ses efforts pour établir et mettre en œuvre une stratégie d’accès au marché garantissant un accès aux matières premières sur le marché mondial et soutenant l’élimination des obstacles tarifaires et non tarifaires. Un dialogue avec les pays tiers intéressés sera engagé à cette fin.

5. Communication et information

Les États membres, les autorités régionales, les institutions universitaires et d’enseignement seront invités à coopérer dans le cadre de réseaux multinationaux afin d’analyser les changements à long terme dans la filière bois et d’en assurer le suivi.

Ces propositions ont fait l'objet d'une consultation publique et ont été révisées par le comité consultatif de la politique communautaire de la filière bois.

Pour de plus amples informations sur la filière textile:

Forest based industries


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website