Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE EL

IP/08/309

Bruxelles, le 28 février 2008

L’OIE réattribue le statut de pays indemne de fièvre aphteuse à Chypre et au Royaume-Uni

La commission scientifique pour les maladies animales de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) a recommandé au comité international de l’OIE de rétablir le statut de pays indemne de fièvre aphteuse du Royaume-Uni et de Chypre à compter, respectivement, du 19 et du 21 février 2008. Ces deux pays ont éradiqué la maladie de leur territoire après avoir combattu avec succès les quelques foyers apparus en 2007.

Depuis le début des années 1990, l’OIE établit des listes de pays membres ou de parties de leur territoire qui sont officiellement reconnus indemnes de péripneumonie contagieuse bovine, de peste bovine, de fièvre aphteuse et d’encéphalopathie spongiforme bovine. À cette fin, l’OIE a défini une procédure claire et impartiale permettant de déclarer un pays indemne d’une maladie. La fièvre aphteuse est l’une des maladies les plus contagieuses chez les mammifères biongulés. Son apparition peut se solder par d’importantes pertes financières pour les éleveurs. La totalité des États membres de l’UE figurent sur la liste des pays indemnes de fièvre aphteuse sans vaccination.

En 2007, le statut de pays indemne de fièvre aphteuse a été retiré au Royaume-Uni et à Chypre à la suite de la notification de foyers de la maladie dans le comté du Surrey en Grande-Bretagne (le 4 août 2007) ainsi que dans le village de Dromolaxia à Chypre (le 6 novembre 2007). Les deux États membres ont combattu et éradiqué la maladie conformément aux dispositions de la directive 2003/85/CE établissant des mesures communautaires de lutte contre la fièvre aphteuse. La Commission européenne a en outre adopté des mesures de protection pour le Royaume-Uni et Chypre, qui ont expiré respectivement le 31 décembre 2007 et le 31 janvier 2008. Les deux États membres ont présenté à la commission scientifique de l’OIE, pour évaluation, des documents attestant l'absence d'infection sur leur territoire et le respect des recommandations du Code sanitaire pour les animaux terrestres.


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site