Navigation path

Left navigation

Additional tools

Bolivie: l'UE déploie une mission d'observation électorale à l'occasion du référendum du 25 janvier 2009 sur la constitution

European Commission - IP/08/2010   18/12/2008

Other available languages: EN DE ES

IP/08/2010

Bruxelles, le 18 décembre 2008

Bolivie: l'UE déploie une mission d'observation électorale à l'occasion du référendum du 25 janvier 2009 sur la constitution

À l’invitation des autorités électorales boliviennes, la Commission européenne a décidé de déployer une mission communautaire d’observation électorale en Bolivie lors du référendum sur la ratification de la nouvelle constitution, prévu pour le 25 janvier 2009. Cette mission d'observation électorale sera présidée par Mme Renate Weber, membre du Parlement européen de nationalité roumaine.

Mme Benita Ferrero-Waldner, membre de la Commission européenne chargée des relations extérieures et de la politique européenne de voisinage, a déclaré: «L'Union européenne a suivi de près le processus de réforme en Bolivie. Une mission d'observation électorale de l'UE y a été déployée en 2006 en vue d'y observer les élections à l'Assemblée constitutionnelle et le référendum sur l'autonomie régionale. En 2007 et 2008, ce processus ne s'est pas toujours déroulé sans accroc et je me félicite de ce qu'un consensus ait finalement pu être trouvé, permettant ainsi la tenue de ce référendum. J'émets le vœu que la présence de notre mission d'observation électorale contribuera à la transparence du processus et au renforcement de la confiance de la population. J'espère également que la campagne en faveur de ce référendum permettra d'engager un authentique dialogue sur le contenu de la nouvelle constitution et aidera les citoyens boliviens a choisir en connaissance de cause».

Le noyau de la mission sera constitué de l'observateur en chef et de six experts qui arriveront dans le pays au cours de la dernière semaine de décembre. Ce noyau accompagnera l'ensemble du processus, jusqu'à la proclamation officielle des résultats du référendum. La mission d'observation électorale de l'UE se mettra en relation avec les autorités électorales du pays (Corte Nacional Electoral), le ministère des affaires étrangères et l'ensemble des parties appelées à jouer un rôle clé dans le processus électoral, y compris les observateurs nationaux et internationaux. Viendront ensuite s'adjoindre à l'équipe de base 22 observateurs à long terme, qui auront pour tâche de suivre la campagne et les préparatifs du référendum dans tous les départements du pays et d'observer le scrutin et la période post-référendaire. Certains membres du Parlement européen rejoindront la mission d'observation électorale de l'UE peu avant le jour du référendum.

Les missions d'observation électorale de l'UE constituent un instrument clé pour instaurer la confiance dans le processus démocratique d’un pays et sont déployées conformément à l'engagement de l'Union de promouvoir la démocratie, les droits de l'homme et le respect de l'État de droit. Ces missions sont indépendantes et professionnelles, raisons pour lesquelles leurs conclusions sont largement considérées comme crédibles et fiables.

Pour financer le déploiement de cette mission, l'Union européenne prévoit une enveloppe de 1,4 million d'euros, prélevée sur le budget de l'Initiative européenne pour la démocratie et les droits de l'homme (IEDDH).

Assistance et observation électorales de l'UE:

http://europa.eu.int/comm/external_relations/human_rights/eu_election_ass_observ/index.htm

Initiative européenne pour la démocratie et les droits de l'homme:

http://ec.europa.eu/europeaid/where/worldwide/eidhr/index_fr.htm

Sur les relations de l'Union européenne avec la Bolivie:

http://ec.europa.eu/external_relations/bolivia/intro/index.htm

Sur les relations de l'Union européenne avec l'Amérique latine:

http://ec.europa.eu/external_relations/la/index_en.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website