Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/08/1942

Bruxelles, le 11 décembre 2008

Classement des universités européennes

La Commission européenne a lancé un appel d'offres pour la conception et la mise à l'essai d'un nouveau système pluridimensionnel de classement des universités de portée mondiale. Cette initiative s'appuie sur des travaux antérieurs financés par l'UE, qui visaient à établir une cartographie des différents atouts et missions des universités, et répond à une invitation de la présidence française de l'Union d'étudier et de tester la faisabilité d'un nouveau système de classement des établissements d'enseignement supérieur et des instituts de recherche en Europe, en comparaison avec les autres régions du monde. Les premiers résultats du projet pilote envisagé seront disponibles au premier semestre 2011.

M. Ján Figel’, commissaire européen chargé de l'éducation, de la formation, de la culture et de la jeunesse, a déclaré à ce propos: «Il existe peu de systèmes de classement des universités du type souhaité. À l'heure actuelle, la plupart des classements sont généralement unidimensionnels. Bien qu'ils soient dignes d'intérêt, nous sommes davantage intéressés par le développement d'un système de classement qui irait au-delà des activités de recherche des universités, pour inclure des éléments comme la qualité de l'enseignement et l'ouverture à la collectivité. Ce que nous recherchons se situe sur le plan pluridimensionnel, parce que nous voulons prendre en compte la riche diversité de nos universités, afin que les étudiants, les chercheurs et les collaborateurs potentiels puissent se faire une meilleure idée des différentes universités.»

Pourquoi classer les universités?

Des informations comparables sur les établissements d'enseignement supérieur et leurs programmes d'enseignement et de recherche devraient permettre aux étudiants et aux chercheurs de choisir plus facilement, en connaissance de cause, les matières à étudier et l'endroit où faire leurs études et où travailler. De meilleures informations contribueraient également à aider les responsables politiques aux niveaux institutionnel, national et européen dans la formulation des stratégies futures en matière d'enseignement supérieur.

Les classements unidimensionnels existants ne remplissent pas ces objectifs, car ils ont tendance à se concentrer sur certains aspects de la recherche et sur les établissements dans leur intégralité, plutôt que sur les programmes et les disciplines individuelles.

Un nouveau type de classement des universités

Tout en s'appuyant sur l'expérience acquise grâce aux classements des universités existants et aux projets antérieurs financés par l'UE, le nouveau système de classement devrait être:

  • pluridimensionnel: il doit couvrir les différentes missions des établissements, comme l'éducation, la recherche, l'innovation, l'internationalisation et l'ouverture à la collectivité;
  • indépendant: il ne doit pas être géré par les pouvoirs publics ou les universités;
  • transparent: il doit permettre aux utilisateurs de bien comprendre tous les facteurs utilisés pour mesurer les performances et leur offrir la possibilité de consulter le classement en fonction de leurs besoins;
  • d'ampleur mondiale: il doit couvrir les établissement à l'intérieur et à l'extérieur de l'Europe (en particulier ceux situés aux États-Unis, en Asie et en Australie).

Le projet, financé par la Commission jusqu'à concurrence de 1,1 million d'euros, comportera deux phases consécutives:

  • dans une première phase, allant de mai 2009 à fin 2009, le soumissionnaire élaborera un système pluridimensionnel de classement des établissements d'enseignement supérieur, en consultation avec les parties concernées;
  • dans une seconde phase, allant de janvier 2010 à la fin du mois de mai 2011, le soumissionnaire testera la faisabilité du système de classement pluridimensionnel sur un échantillon représentatif comprenant pas moins de 150 établissements d'enseignement supérieur et instituts de recherche. L'échantillon se concentrera sur les matières des études d'ingénieur et de commerce. L'échantillon doit assurer une couverture géographique suffisante (à l'intérieur et à l'extérieur de l'UE) et couvrir suffisamment d'établissements aux missions différentes.

En fonction des résultats de ce projet, des recommandations pourraient être faites sur la manière dont ce système de classement pourrait, à terme, être mis en œuvre à l'échelle européenne et mondiale.

Pour en savoir plus:

Commission européenne: Appels d'offres en matière d'éducation et de culture:

http://ec.europa.eu/dgs/education_culture/calls/tenders_en.html

Commission européenne:

L'enseignement supérieur en Europe


Side Bar