Navigation path

Left navigation

Additional tools

IP/08/1899

Bruxelles, le 9 décembre 2008

L'UE adopte le nouveau programme pour un «internet plus sûr»: 55 millions d'euros pour protéger les enfants lors de l'utilisation de l'internet.

À partir du 1er janvier, l'UE aura un nouveau programme visant à protéger les enfants lors de l'utilisation de l'internet. Après le vote du 23 octobre, au cours duquel le Parlement européen s'est prononcé, à une très large majorité, en faveur du nouveau programme pour un internet plus sûr (IP/08/1571), le Conseil des ministres a adopté ce programme aujourd'hui . Le nouveau programme pour un internet plus sûr, qui couvre la période 2009-2013, avait été proposé par la Commission le 28 février 2008 (IP/08/310) pour protéger les enfants dans un environnement en ligne de plus en plus complexe et pour leur permettre d'utiliser en toute sécurité les possibilités qu'offre le web, telles que les réseaux sociaux, les blogs et la messagerie instantanée. À l'heure où 75 % des enfants de 6 à 17 ans utilisent couramment l'internet et où 50 % des enfants de dix ans possèdent un téléphone portable, un nouveau sondage Eurobaromètre publié aujourd'hui montre que 60 % des parents redoutent que leur enfant ne devienne victime de sollicitations en ligne à des fins sexuelles (pratique dite de «grooming», lorsqu'un adulte établit une relation amicale avec un enfant à des fins d'abus sexuel) et que 54 % craignent que leur enfant ne fasse l'objet d'un harcèlement en ligne (sur des sites web ou par l'intermédiaire de messages sur son téléphone portable). Le nouveau programme pour un internet plus sûr luttera contre la sollicitation d'enfants à des fins sexuelles et le harcèlement en promouvant des applications internet et des technologies mobiles plus perfectionnées et plus sûres. À partir de 2009, l'UE consacrera 55 millions d'euros à des actions visant à rendre l'internet plus sûr.

«Les enfants d'aujourd'hui entrent très jeunes dans l'univers de l'internet et des technologies mobiles et deviennent souvent des adolescents pour qui la technologie n'a plus aucun secret et qui sont experts de la navigation sur internet. Étant donné que ces technologies constituent à la fois un outil pour leurs études et un nouveau moyen attrayant d'établir des relations sociales, les adolescents les adoptent souvent plus rapidement que leurs parents. Nous devons nous assurer que, lorsqu'ils utilisent des services mobiles ou en ligne, ils sont en mesure d'identifier les risques potentiels et d'y faire face», a déclaré Mme Viviane Reding, membre de la Commission chargée de la société de l'information et des médias. «Je me réjouis que le Parlement et le Conseil aient approuvé la proposition de la Commission aussi rapidement, car nous pouvons ainsi répondre aux préoccupations bien légitimes des parents et garantir que les jeunes Européens puissent découvrir les nouvelles technologies en toute sécurité.

Le nouveau «programme pour un internet plus sûr» couvrant la période 2009-2013, qui a été adopté aujourd'hui par le Conseil des ministres, se fonde sur les résultats très positifs obtenus par son prédécesseur, qui concernait la période comprise entre 2005 et 2008.

Le nouveau programme cofinancera des projets visant à:

  • améliorer la sensibilisation du public: donner aux jeunes, à leurs parents et aux enseignants, les moyens de faire des choix responsables en ligne, en les conseillant sur les précautions utiles;
  • mettre un réseau de points de contact nationaux accessibles par téléphone ou via un site web à la disposition du public pour qu’il puisse signaler les contenus illicites et les contenus et comportements préjudiciables, notamment les documents pédopornographiques, les pratiques de sollicitation à des fins sexuelles et le harcèlement en ligne;
  • encourager les initiatives d’autorégulation dans ce domaine et stimuler la participation des enfants à la création d’un environnement en ligne plus sûr;
  • établir une base de connaissances sur les nouvelles tendances dans l’utilisation des nouvelles technologies et leurs conséquences sur les enfants, en faisant coopérer à l’échelon européen des spécialistes possédant des compétences techniques, psychologiques et sociologiques.

Le budget de 55 millions d'euros alloué au nouveau programme pour un internet plus sûr sera utilisé comme suit: 48 % pour sensibiliser le public, 34 % pour lutter contre les contenus illicites et s'attaquer aux comportements préjudiciables en ligne, 10 % pour promouvoir un environnement en ligne plus sûr et 8 % pour établir une base de connaissances.

Selon un nouveau sondage Eurobaromètre réalisé dans tous les États membres de l'UE, 75 % des enfants âgés de 6 à 17 ans utilisent déjà l'internet, et ce nombre ne cesse d'augmenter. La moitié des parents qui n'utilisent pas l'internet eux-mêmes ont déclaré que leur enfant avait accès aux applications en ligne.

Environ la moitié des parents ont indiqué qu'ils parlaient avec leurs enfants des activités en ligne de ces derniers. En outre, ils prennent des mesures de précaution telles qu'interdire à leurs enfants de divulguer des informations personnelles en ligne (92 %) ou de parler à des inconnus (83 %).

59 % des parents déclarent avoir recours à des logiciels de filtrage ou de contrôle. Ceux qui ne se servent pas de ce type de produits disent qu'ils font confiance à leurs enfants (64 %) ou qu'ils ne savent pas comment accéder à ces outils ou les utiliser (14 %). L'étude sur les solutions de protection récemment publiée par la Commission montre que, dans l'ensemble, les outils se sont améliorés ces trois dernières années et qu'ils sont devenus plus faciles à installer.

Pour obtenir davantage d'informations sur le programme pour un internet plus sûr pour la période 2009-2013, voir: IP/08/310, MEMO/08/322 et IP/08/1571

Pour obtenir des informations concernant le programme pour un internet plus sûr 2005-2008 actuel, voir: Voir IP/06/1512 et IP/08/207.

Le nouveau sondage Eurobaromètre consacré au point de vue des parents sur une utilisation plus sûre de l'internet par les enfants dans l'UE est disponible à l'adresse suivante:

http://ec.europa.eu/information_society/activities/sip/eurobarometer/

Informations concernant les réseaux sociaux:

MEMO/08/587

Pour de plus amples informations:

http://ec.europa.eu/information_society/activities/sip/programme/index_en.htm

Annexe

Eurobarometer survey "Towards a safer use of the Internet for children in the EU – a parents' perspective"

Children's internet use

[ Les tableaux et graphiques sont disponibles en formats PDF et Word Processed ]

Mobile phone use

[ Les tableaux et graphiques sont disponibles en formats PDF et Word Processed ]

Parents' concerns

about online risks

[ Les tableaux et graphiques sont disponibles en formats PDF et Word Processed ]

[ Les tableaux et graphiques sont disponibles en formats PDF et Word Processed ]

Strategies for supervising children's use of the internet

[ Les tableaux et graphiques sont disponibles en formats PDF et Word Processed ]


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website