Navigation path

Left navigation

Additional tools

République centrafricaine: la Commission accorde une aide humanitaire de 6 millions d’euros

European Commission - IP/08/1842   01/12/2008

Other available languages: EN DE

IP/08/1842

Bruxelles, le 1er décembre 2008

République centrafricaine: la Commission accorde une aide humanitaire de 6 millions d’euros

La Commission européenne a accordé une enveloppe de 6 millions d'euros, au titre de l'aide humanitaire, en faveur des quelque 200 000 personnes déplacées et autres civils en situation de vulnérabilité dans le nord de la République centrafricaine (RCA). En dépit de quelques avancées politiques récentes, le contexte actuel dans le nord du pays n'a pas permis d'améliorer sensiblement la situation humanitaire au cours de l'année écoulée. Outre les quelque 200 000 personnes déplacées à l'intérieur du pays, 98 000 personnes environ ont cherché refuge dans des pays voisins (Tchad, Cameroun et Soudan). Par ailleurs, le nord-est de la RCA compte approximativement 2 600 réfugiés originaires du Darfour.

M. Louis Michel, membre de la Commission chargé du développement et de l’aide humanitaire, a déclaré: «La Commission européenne continue d'octroyer une aide humanitaire à environ 200 000 personnes vulnérables en République centrafricaine, afin d'atténuer les souffrances terribles de tant de familles déracinées. La Commission et le gouvernement centrafricain sont néanmoins conscients que la solution aux problèmes ne réside pas dans l'aide humanitaire d'urgence, mais bien dans l'instauration d'une paix négociée, d'une meilleure gouvernance et d'un développement à long terme.»
Une aide d'urgence sera fournie pour répondre aux besoins humanitaires les plus pressants. Les interventions se concentreront toutefois, dans la mesure du possible, sur les domaines et secteurs pour lesquels une action de reconstruction et de développement est déjà prévue au titre du Fonds de développement européen.

En 2007, la Commission a accordé une aide humanitaire d'un montant de 8 millions d'euros aux personnes vulnérables en République centrafricaine[1]. Tous les fonds sont acheminés par le service d’aide humanitaire de la Commission (ECHO), qui relève de la compétence du commissaire Louis Michel. Les projets sont mis en œuvre par des organismes d'aide non gouvernementaux, des agences spécialisées des Nations unies et le mouvement de la Croix-Rouge/du Croissant-Rouge. Dernièrement, la DG ECHO a mis sur pied une antenne à Bangui afin de suivre de près l'évolution de la situation humanitaire, de contribuer activement à la coordination des opérations de secours au niveau local et de contrôler l'utilisation des fonds humanitaires de la Commission.

Pour plus d’informations: http://ec.europa.eu/echo/index_fr.htm


[1] En outre, elle a financé, à hauteur de 15,5 millions d'euros, la mission régionale de maintien de la paix (Force multinationale en Centrafrique - FOMUC), au titre de la facilité de soutien à la paix en Afrique (voir IP/07/1425).


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website