Navigation path

Left navigation

Additional tools

IP/08/1836

Bruxelles, le 28 novembre 2008

Comportement des consommateurs: la commissaire Kuneva accueille une conférence de haut niveau sur l’économie comportementale

Aujourd’hui, la commissaire européenne à la protection des consommateurs, Meglena Kuneva, accueille des experts internationaux de haut rang du monde de l'université, de l'entreprise et de la politique à l'occasion d'une conférence qui se tient à Bruxelles sur le rôle que peut jouer l'économie comportementale dans l'élaboration de politiques mieux adaptées aux consommateurs. L’économie comportementale est une discipline relativement nouvelle mais en plein essor. Elle regroupe l’économie et la recherche expérimentale sur le comportement et a pour mission d’examiner et d’expliquer les raisons qui motivent les décisions d’achat des consommateurs, les influences qu’ils subissent lorsqu’ils prennent ces décisions et l’incidence de celles-ci sur le marché. L’économie européenne a besoin de consommateurs autonomes pour accroître ses performances et stimuler la concurrence. Toutefois, la complexité des marchés actuels peut entamer la capacité des consommateurs à effectuer les meilleurs choix. La conférence d’aujourd’hui portera essentiellement sur les domaines où l’économie comportementale a déjà induit de meilleures politiques reflétant la complexité des marchés. Les participants seront invités à débattre de la manière dont l’économie comportementale pourra, à l’avenir, contribuer à orienter la législation communautaire. Cette manifestation pourrait être le point de départ d'une plus grande utilisation d'outils comportementaux pour améliorer l'élaboration des politiques en Europe.

La commissaire Kuneva a déclaré: «Nous œuvrons sans relâche pour offrir un marché de meilleure qualité aux consommateurs européens et pour qu’ils aient accès à ce qu’on trouve de mieux. Mais nous devons comprendre les consommateurs pour lesquels nous travaillons si nous voulons répondre pleinement à leurs besoins. L’économie comportementale apporte un éclairage très intéressant qui pourrait nous aider à réaliser cet objectif. La conférence d’aujourd’hui offre par ailleurs l’occasion de décloisonner la recherche et la politique afin qu’il y ait des échanges de connaissances et d'idées ainsi qu’une complémentarité des travaux au bénéfice ultime du consommateur.»

L’économie comportementale étudie les choix quotidiens de l’être humain, elle remet en question les principes économiques traditionnels et se fonde sur des expériences de terrain et de laboratoire pour examiner les véritables raisons qui motivent les décisions. Elle peut aider à comprendre pourquoi le comportement des gens n’est pas toujours dicté par l’égoïsme (lorsqu’ils font un don d’argent par exemple), pourquoi leurs actions peuvent ne pas toujours répondre à la logique économique (s’ils gardent un fournisseur d’énergie plus cher au lieu de changer pour un concurrent meilleur marché) ou encore pourquoi ils accordent une plus grande valeur à certains objets par rapport à d’autres dont la valeur réelle est identique.

À l’avenir, l’économie comportementale pourrait devenir l’égal du tunnel aérodynamique utilisé pour les voitures, c'est-à-dire un outil servant à évaluer, optimiser et rendre plus efficaces les politiques communautaires qui visent à influencer les consommateurs dans un grand nombre de domaines tels que la consommation, l'énergie, la santé ou l'environnement. Cette discipline donne la possibilité de mieux comprendre les anomalies du comportement et des réactions de l’être humain de sorte que les politiques soient conçues pour répondre au mieux aux besoins des consommateurs.

La conférence d’aujourd’hui sera axée sur les domaines où l’économie comportementale a d’ores et déjà permis d’améliorer les politiques, à la fois dans l’Union européenne et ailleurs, et sera l’occasion de débattre de l’éventuelle utilisation et des répercussions de ce champ de la science économique. Les participants aborderont aussi des sujets importants tels que la question de savoir si les décideurs politiques ont le droit ou la responsabilité d’intervenir dans les décisions des consommateurs.

Il est possible de suivre la conférence sur le site suivant: http://scic.ec.europa.eu/streaming/ccab.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website