Navigation path

Left navigation

Additional tools

Réponse de la Commission européenne à l'épidémie de choléra au Zimbabwe

European Commission - IP/08/1808   02/12/2008

Other available languages: EN DE

IP/08/1808

Bruxelles, le 2 décembre 2008

Réponse de la Commission européenne à l'épidémie de choléra au Zimbabwe

Pour faire face à l'épidémie de choléra qui se développe au Zimbabwe, la Commission européenne finance une aide humanitaire destinée à soigner les malades et à circonscrire l'épidémie. Plus de 9 millions € provenant du «plan global humanitaire» de la Commission en faveur du Zimbabwe (IP/08/1404) sont mis à la disposition d'agences partenaires (relevant des Nations unies ou non gouvernementales) présentes au Zimbabwe pour appuyer des actions dans les domaines de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène, lutter contre l'épidémie et fournir des médicaments essentiels.

M. Louis Michel, commissaire européen chargé du développement et de l'aide humanitaire, a déclaré: «Je déplore profondément l'aggravation de la crise humanitaire au Zimbabwe et j'appelle les autorités de ce pays à réagir rapidement à cette épidémie de choléra en autorisant sans réserve la fourniture d'une assistance par les organisations humanitaires internationales et les partenaires régionaux. Lié à l'extrême pauvreté, le choléra est une maladie qui était jusqu'à présent pratiquement inconnue au Zimbabwe. Elle peut être évitée par la consommation d'eau potable et le respect de mesures d'hygiène, et en cas d'épidémie, un traitement médical approprié permet de limiter le nombre de décès. Le Zimbabwe ne disposant pratiquement plus d'aucune capacité interne de lutte contre l'épidémie en raison de l'effondrement d'un très grand nombre de services collectifs fondamentaux, une aide extérieure est indispensable. Cette tragédie peut être évitée et notre priorité est de sauver des vies et de soulager les souffrances»

L'épidémie de choléra touche la plupart des régions du Zimbabwe, notamment le long des frontières avec l'Afrique du Sud, le Botswana et le Mozambique; selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), plus de 11 700 cas et 473 décès dus au choléra ont été recensés depuis août.

En 2007, la Commission européenne a consacré 90,9 millions € à l'aide humanitaire ou à l'aide au développement de base, par l'intermédiaire de nos partenaires internationaux, tels que les agences des Nations unies. La Commission européenne est le principal pourvoyeur d'aide en faveur des populations vulnérables du Zimbabwe; depuis 2002, elle a fourni plus de 500 millions € d'aide directe à la population.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website