Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

IP/08/1130

Bruxelles, le 11 juillet 2008

Multilinguisme: les langues au service des entreprises

Le Forum des entreprises pour le multilinguisme, mis sur pied en 2007 pour examiner les incidences que peuvent avoir les compétences linguistiques sur les affaires et l'emploi dans l'Union européenne, a remis aujourd'hui son rapport au commissaire Orban. Ce rapport expose clairement ce qu'il y a lieu de faire pour aider les entreprises à accéder à de nouveaux marchés et de nouveaux contrats dans un monde globalisé. Il a été rédigé en se fondant sur des rapports de recherche, des études de cas, des interviews et l'expérience personnelle des membres du Forum, présidé par le Vicomte Etienne Davignon, ministre d'État belge et ancien vice-président de la Commission européenne.

Le commissaire chargé du multilinguisme, M. Leonard Orban, a déclaré: «Ce rapport du Forum des entreprises plaide en faveur du multilinguisme dans les entreprises européennes, montrant comment la diversité linguistique et l'investissement dans les langues et les compétences interculturelles peuvent devenir de réels facteurs de prospérité et une source de profit pour tous. Ses conclusions et recommandations apporteront une excellente contribution à la nouvelle communication stratégique sur le multilinguisme que j'ai l'intention de présenter en septembre prochain. Elles répondent aussi clairement aux objectifs définis dans la stratégie de Lisbonne pour plus de croissance et d'emplois.»

Le vice-président Günter Verheugen, commissaire chargé du portefeuille Entreprise et industrie, a approuvé le rapport en déclarant: «l'investissement dans les compétences linguistiques et la gestion de la diversité seront des éléments déterminants pour permettre à la société européenne de bénéficier pleinement de la mondialisation. La connaissance de différentes langues favorise la communication, la compréhension et la découverte de nouvelles solutions. Il est grand temps que l'éducation et la formation professionnelle tiennent compte de ces besoins et offrent à chacun un large éventail de compétences. Notre société a plus que jamais besoin de voir activement encourager les échanges interculturels et la coopération transfrontalière.»

Les principaux points se dégageant du rapport du Forum des entreprises sont les suivants:

  1. l'Europe risque de perdre de sa compétitivité face aux économies émergentes, principalement en Asie et en Amérique latine, qui se dotent rapidement de solides compétences linguistiques en même temps que d'autres compétences nécessaires à une concurrence fructueuse;
  2. il convient de promouvoir activement l'apprentissage formel et informel d'une vaste gamme de langues dans les États membres de l'Union européenne (UE), car les entreprises ont besoin d'une main-d'œuvre de plus en plus diversifiée. Les compétences linguistiques sont capitales si l'on veut que les travailleurs de demain se considèrent chez eux dans toute l'Europe;
  3. des stratégies linguistiques doivent être adoptées aux plus hauts niveaux de direction des entreprises dans toute l'Europe. Elles peuvent consister, par exemple, à investir dans la formation linguistique, employer du personnel de langue maternelle différente et assurer une bonne communication multilingue par Internet;
  4. il importe que les entreprises soient soutenues dans leurs efforts en faveur d'une utilisation stratégique des langues, notamment par les réseaux et structures déjà en place. Les organisations nationales de promotion des exportations, telles que les conseils du commerce, ont à cet égard un rôle capital à jouer;
  5. une plateforme européenne est nécessaire pour permettre un échange structuré d'informations et de bonnes pratiques en matière de langues pour les entreprises.

Au nombre des éminents représentants d'entreprises au sein du Forum figurent:

  • Winfried Albrink, chef de la formation, Groupe Henkel,
  • Henning Dyremose, président du conseil danois du commerce et ancien directeur général de TDC (télécoms danois),
  • Sabina Klimek, directeur chez Deloitte Business Consulting,
  • Peter Mathews, président directeur général de Black Country Metals Limited et
  • Caroline Jenner, directeur général de Junior Achievement Young Enterprise Europe, un réseau de soutien aux jeunes chefs d'entreprise.

Le rapport complet et son résumé peuvent être consultés à l'adresse suivante:

http://ec.europa.eu/education/languages/index_en.htm

Pour de plus amples informations sur les langues dans l'UE:

http://europea.eu/languages


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site