Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE

IP/07/847

Bruxelles, le 18 juin 2007

La Commission et la FAA lancent un plan d'action transatlantique pour la réduction des émissions

Jacques Barrot Vice-président de la Commission européenne en charge des transports et Marion Blakey, administrateur de la Federal Aviation Administration des Etats-Unis, lancent aujourd'hui, en présence de représentants de l'industrie aéronautique, une initiative transatlantique pour la réduction des émissions sous le nom d'AIRE.

" L'avenir de l'industrie aérienne dépend de sa capacité à s'engager dans la bataille contre le changement climatique en développant l'innovation et en devenant plus efficace – a affirmé Jacques Barrot - et cette initiative nous permettra d'accélérer la mise en œuvre de technologies et de procédures ayant un impact direct sur les émissions de gaz à effet de serre."

"Dans la foulée de notre grande réussite de l'accord "open skies, voilà encore une preuve que l'Union européenne et les Etats-Unis gagnent à travailler ensemble dans le secteur aérien. Ensemble, nous voulons un ciel ouvert aux avions mais pas aux émissions" a ajouté Jacques Barrot.

"La Commission veille à ce que l'environnement devient une préoccupation de tous les instants pour le secteur aérien. Notre initiative "AIRE" n'est qu'une partie de nos trois actions pour rendre l'aviation plus 'verte'. Elle complète ainsi notre proposition d'inclure l'aviation dans le système d'échange des droits d'émission – et l'initiative de "Clean Sky" lancée par la Commission la semaine dernière pour soutenir le développement de la prochaine génération d'avions propres " a conclus le Vice-président de la Commission européenne.

L'initiative commune AIRE (Atlantic Interoperability Initiative to Reduce Emissions) s'inscrit dans le cadre du protocole de coopération signé par la Commission européenne et la Federal Aviation Administration américaine (FAA) pour la coordination des deux grands programmes de modernisation de l'infrastructure du contrôle aérien, SESAR[1] du côté européen et NEXTGEN[2] du côté américain.

AIRE permettra d'accélérer la mise en œuvre de nouvelles technologies et procédures opérationnelles ayant un impact direct et à court-moyen terme sur les émissions de gaz à effet de serre. Parmi ces mesures, on peut citer les approches dites « lisses », ou approches « à moteur réduit » (qui permettront de réduire les émissions sonores et gazeuses lors de la phase d'atterrissage), dont des expérimentations faites à Stockholm, Louisville ou Atlanta montrent des gains substantiels de carburant et d'émissions de CO2 et NOx.

AIRE s'appuiera sur des campagnes de tests et d'expérimentations « gate to gate », grâce auxquelles les gains environnementaux des nouvelles mesures, ainsi que leur faisabilité opérationnelle et technique, pourront être évalués. Pour cette raison, la Commission européenne et la FAA ont étroitement associé à cette initiative des partenaires de l'industrie, comme les avionneurs Airbus et Boeing, les opérateurs aériens Air France-KLM, SAS, Delta ou FEDEX, ainsi que les fournisseurs de services de navigation aérienne comme IAA (Irlande), LFV (Suède) ou NAV Portugal. Au-delà de l'accord entre deux institutions publiques d'aller de l'avant, AIRE est donc un véritable partenariat liant les acteurs aéronautiques dans un but commun de préservation de l'environnement.

Ce partenariat initial sera amené à s'étendre au fur et à mesure du déploiement des meilleures pratiques et des nouvelles technologies en Europe et aux Etats-Unis.

Pour la Commission européenne, la stratégie de développement durable du transport aérien passe par une approche cohérente, bâtie sur trois piliers:

  1. la gestion du trafic aérien, au travers de SESAR ou plus généralement le Ciel Unique Européen et d'initiatives comme AIRE;
  2. le développement technologique, au travers de programmes comme CLEAN SKY, ou les études sur l'utilisation du biocarburant;
  3. les mécanismes économiques d'échanges de droits à émissions.

AIRE est la première initiative à large échelle dans le domaine de l'environnement qui réunit des acteurs aéronautiques de part et d'autre de l'Atlantique.
Pour de plus amples informations:
http://ec.europa.eu/transport/air_portal/traffic_management/sesame/index_en.htm


[1] Single European Sky ATM Research.

[2] Next Generation air transport system.


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site