Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE PT

IP/07/833

Bruxelles, le 14 juin 2007

L'Union européenne déploie une mission d'observation électorale au Timor-Oriental

La Commission européenne déploie actuellement une mission d'observation électorale (MOE) de l'Union européenne en vue des élections législatives qui se tiendront le 30 juin 2007 au Timor-Oriental. Cette mission est conduite par Javier Pomés, membre espagnol du Parlement européen, qui a déjà mené la mission envoyée dans ce pays au début de l'année afin d'y observer l'élection présidentielle (9 avril, 9 mai). La décision de déployer des missions d'observation électorale au Timor-Oriental pour y observer les deux élections répond à une invitation adressée l'année dernière par le gouvernement de ce pays.

Mme Benita Ferrero-Waldner, membre de la Commission chargé des relations extérieures et de la politique extérieure de voisinage, a déclaré: «Cette mission confirme notre soutien déterminé et constant au Timor-Oriental. L'élection présidentielle récente, qui s'est déroulée de manière pacifique et a été relativement bien menée par les autorités nationales, a constitué une étape importante vers la stabilisation de ce jeune pays. Nous sommes persuadés que les élections législatives à venir conforteront cette tendance».

Consécutivement au rapport préliminaire établi par la mission d'observation électorale sur l'élection présidentielle, un certain nombre de recommandations ont été adressées au gouvernement est-timorais en vue de rationaliser encore le processus électoral. Mme Ferrero-Waldner a déclaré à ce sujet: «Je me félicite de constater que les autorités est-timoraises ont suivi certaines des recommandations formulées par notre mission d'observation électorale en avril dernier et introduit celles-ci dans la législation électorale régissant les élections législatives. Cela témoigne de leur volonté d'aller de l'avant sur la voie de la démocratie».

La mission d'observation électorale de l'Union européenne, menée par l'observateur en chef, se compose d'une équipe centrale de 7 personnes qui sera bientôt rejointe par 28 observateurs à long terme, qui suivront la campagne et l'organisation des élections dans tout le pays. Une délégation de parlementaires européens se joindra à la mission le jour des élections.

L'Union européenne apporte aussi son soutien au processus électoral par une contribution financière de 1,5 million d'euros au programme des Nations unies pour le développement (PNUD).
Pour de plus amples informations, voir aussi:
Politique de l'Union européenne en matière de droits de l'homme et de démocratisation – missions d'observation électorale : http://ec.europa.eu/comm/external_relations/human_rights/eu_election_ass_observ/index.htm

Relations UE-Timor-Oriental:
http://ec.europa.eu/development/Geographical/RegionsCountries/Countries/Timor-Leste.htm

Initiative européenne pour la démocratie et les droits de l'homme (IEDDH):
http://ec.europa.eu/europeaid/projects/eidhr/index_fr.htm


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site