Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE ES IT PT SL

IP/07/594

Bruxelles, 2 mai 2007

Un pas de plus à Brême vers une nouvelle politique maritime pour l'UE

Ce 2 mai dans la soirée, la chancelière allemande Angela Merkel et le président de la Commission européenne José Manuel Barroso donneront le coup d'envoi d'une importante conférence internationale à Brême consacrée au livre vert de la Commission sur une future politique maritime pour l'Europe. Organisée par la présidence allemande du Conseil des ministres de l'Union européenne et par le Land de Brême, cette manifestation constituera l'un des temps forts du processus de consultation qui se déroule durant un an autour du livre vert. Les trois jours de débat rassembleront des responsables politiques et économiques ainsi que des experts scientifiques et des représentants des parties intéressées de l'ensemble de l'UE. Les discussions seront principalement axées sur la valeur ajoutée d'une politique maritime européenne intégrée et sur les moyens de mettre en lumière de nouvelles possibilités de développement durable des océans et des mers ainsi que des régions côtières en Europe. Les participants examineront les résultats préliminaires du processus de consultation en cours et leurs conclusions serviront de base aux activités de la Commission et de la présidence portugaise du Conseil au cours du second semestre de 2007.

Le président Barroso a commenté l'événement en ces termes: «Le lancement d'une politique maritime pour l'UE a été l'une des premières initiatives de l'actuelle Commission. C'est pourquoi je suis heureux de lui donner une nouvelle impulsion avec la chancelière Merkel et la future présidence portugaise. Si les océans et les mers bornent l'Europe, ils en font également une entité cohérente».

Le vice-président Jacques Barrot a quant à lui déclaré: «90% des échanges de l'Europe avec les pays tiers se font par voie maritime. Une politique maritime intégrée contribuera à faire valoir le rôle important que joue le transport maritime dans l'économie européenne».

Et le commissaire Borg d'ajouter: «Le livre vert sur la politique maritime a trouvé un large écho dans toute l'Europe. Après dix mois de consultation publique intensive, on est en droit d'affirmer que les principales idées avancées ont recueilli un large soutien et ont même suscité de l'enthousiasme. Encouragée par cette discussion, la Commission présentera en octobre toute une série de propositions en vue d'une politique maritime intégrée pour l'Union qui recouperont tous les domaines politiques en les reliant entre eux».

La conférence débute par une cérémonie et un dîner à l'hôtel de ville de Brême à l'invitation du maire de la ville et président du Sénat de la ville libre hanséatique de Brême Jens Böhrnsen. Les allocutions inaugurales seront prononcées par la chancelière Merkel et le président Barroso. Les travaux de la conférence débuteront jeudi matin. Les deux jours de débat s'articuleront autour de quatre sections thématiques: emploi et compétitivité; recherche et innovation; responsabilité partagée pour l'environnement maritime; et vie dans les régions côtières. Le vice-président de la Commission européenne Jacques Barrot et le commissaire chargé de la pêche et des affaires maritimes Joe Borg s'adresseront également aux délégués ainsi que le ministre fédéral allemand des transports Wolfgang Tiefensee et des ministres d'autres États membres.

La conférence est précédée par un certain nombre de manifestations parallèles le mercredi, notamment l'ouverture d'une exposition dans le domaine des sciences marines en présence du maire de la ville M. Böhrnsen, du ministre Tiefensee et du commissaire Borg, ainsi que des ateliers consacrés à la gestion et la surveillance des mers, la biotechnologie marine (bleue), les sciences de la mer et la logistique maritime.

Publié par la Commission en juin 2006, le livre vert sur une future politique maritime fait partie intégrante de la politique communautaire en faveur d'un développement durable en Europe au 21ème siècle. Le livre vert explore les bénéfices potentiels d'une approche globale en matière d'élaboration et de planification de la politique permettant de dépasser l'approche sectorielle actuelle dans le domaine des activités maritimes et la prise de décision de manière à maximiser les synergies et à prévenir les conflits entre utilisateurs. Cela permettrait de promouvoir la croissance et l'emploi dans le secteur maritime tout en garantissant la protection de l'environnement marin dans l'intérêt de tous, y compris celui des générations à venir.

L'exercice de consultation en question est l'un des plus ambitieux jamais lancé par la Commission; il s'achèvera à la fin du mois de juin prochain. À ce jour, la participation à ce processus a déjà été très large avec 141 contributions écrites reçues de toute une série de régions côtières, d'associations professionnelles, d'institutions scientifiques et d'ONG, ainsi que de particuliers. 231 manifestations autour de thèmes abordés dans le livre vert ont été organisées et financées dans toute l'Europe par les parties intéressées.

De très nombreuses contributions ont été transmises par les régions côtières directement ou par l'intermédiaire d'organes représentatifs tels que le Comité des régions au niveau européen ou le Bundesrat allemand au niveau national, confirmant ainsi que le débat qui a fait suite à la publication du livre vert constitue une préoccupation véritable pour les citoyens européens, dont plus de 40 % vivent à proximité des côtes. Après l'achèvement du processus de consultation, la Commission présentera en octobre une série de propositions d'actions.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website