Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

L'opinion publique européenne approuve résolument les changements intervenus dans la politique agricole de l'Union européenne

Commission Européenne - IP/07/433   29/03/2007

Autres langues disponibles: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO

IP/07/433

Bruxelles, le 29 mars 2007

L'opinion publique européenne approuve résolument les changements intervenus dans la politique agricole de l'Union européenne

D'après un nouveau sondage d'opinion portant sur l'agriculture et la politique agricole commune (PAC) publié ce jour, les Européens approuvent résolument les récentes réformes de la politique agricole de l'Union européenne (UE). Alors que ce domaine d'action divise souvent l'opinion, les résultats montrent que les personnes interrogées se prononcent majoritairement en faveur de deux des éléments clés de l'accord sur la réforme de la PAC conclu en 2003. L'étude a été menée entre le 17 novembre et le 19 décembre 2006 par TNS Opinion pour le compte de la direction générale de l'agriculture et du développement rural de la Commission européenne. Selon la méthode classique de l'enquête Eurobaromètre, près de 1 000 entretiens individuels se sont tenus dans chacun des vingt-cinq États membres que comptait alors l'UE.

Manifestement, une écrasante majorité des Européens approuve le principe de conditionnalité, selon lequel les agriculteurs s'exposent à une diminution de leurs paiements s'ils ne respectent pas les normes établies en matière d'environnement, de bien-être des animaux et de sécurité des aliments. Plus de huit personnes sur dix sont favorables à ces mesures et, selon les normes, entre 83 et 86 % des gens estiment qu'elles sont justifiées.

Assez logiquement, l'opinion publique a réagi positivement aux modifications apportées aux modalités d'octroi des aides aux agriculteurs. Ceux qui considèrent comme une évolution positive le fait d'accorder un soutien plus important au développement rural et d'octroyer des paiements directs aux agriculteurs plutôt que de subventionner leurs produits sont cinq fois plus nombreux (49 %) que ceux qui pensent le contraire (11 %). Le reste des personnes interrogées n'a pas répondu à cette question ou est resté neutre.

L'opinion publique s'est aussi clairement exprimée sur l'avenir de la politique agricole, considérant que l'agriculture et les zones rurales devaient conserver un rôle de premier plan au sein de l'Union européenne. Près de 9 personnes sur 10 (88 %) sont d'avis qu'il s'agit là de sujets essentiels pour l'avenir de l'Europe.

C'est également ce qu'il ressort des avis exprimés par l'opinion sur la part du budget communautaire affectée à la PAC, qui avoisine actuellement les 40 %. Près de 6 personnes sur 10 (58 %) estiment qu'elle devrait demeurer inchangée ou augmenter dans les années à venir, contre seulement 17 % qui souhaiteraient la voir diminuer.

Concrètement, selon les personnes interrogées, l'Union européenne devrait, dans le cadre de sa politique agricole, donner la priorité aux objectifs suivants:

  • veiller à ce que les produits alimentaires mis sur le marché par les agriculteurs soient sains et sûrs (41 %),
  • veiller à ce que les agriculteurs (37 %) et les consommateurs (35 %) bénéficient d'un traitement équitable sur le marché,
  • veiller au respect de l'environnement (33 %) et du bien-être des animaux d'élevage (27 %).

Le rôle rempli par la PAC est actuellement jugé satisfaisant; les domaines remportant une grande partie des suffrages sont la fourniture de produits alimentaires sains/sûrs le respect de l'environnement et le bien-être des animaux

L'enquête a également été menée en Roumanie et en Bulgarie, pays dont les résultats n'ont toutefois pas été pris en considération dans le calcul des moyennes européennes parce qu'ils étaient encore en voie d'adhésion à l'époque.

http://ec.europa.eu/agriculture/survey/index_fr.htm

http://ec.europa.eu/public_opinion/archives/eb_special_en.htm


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site