Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE EL MT

IP/07/1993

Bruxelles, le 28 décembre 2007

Chypre et Malte adopteront l’euro dans trois jours

Dans trois jours, Chypre et Malte adopteront l’euro, qui sera alors la monnaie commune de 15 des 27 États membres de l’UE et de 320 millions d’habitants.

«L’adoption de l’euro est un événement historique pour Chypre et Malte, qui entrent dans la zone euro moins de quatre ans après avoir adhéré à l’Union européenne. Bienvenue et bonne chance», a déclaré M. Joaquín Almunia, membre de la Commission européenne chargé des affaires économiques et monétaires. Il a ajouté: «L’euro est une devise forte et stable. Grâce à elle, la plupart des 13 pays qui l’utilisent déjà bénéficient d'un taux d’inflation le plus bas depuis au moins cinquante ans ainsi que de taux d’intérêts favorables. Mais alors que Chypre et Malte embarquent dans ce qui est sans doute l’aspect le plus tangible de l’intégration communautaire, elles doivent se rappeler que la participation à la zone euro implique aussi un engagement permanent en faveur de finances publiques saines et de réformes structurelles afin que leur économie prospère et qu’elles récoltent les fruits de l’union monétaire.»

Le Conseil européen de juin 2007 a approuvé l’adoption de l’euro par Chypre et Malte en janvier 2008, après que la Commission, suite à l’adoption des rapports de convergence un mois plus tôt, a conclu qu’elles satisfaisaient aux critères de Maastricht. La décision officielle a été prise lors du Conseil Ecofin de juillet, y compris en ce qui concerne les taux de change. Une livre chypriote correspond à 1,71 euro et une lire maltaise à 2,33 euros.

Depuis cette date, les deux pays ont achevé leurs préparatifs, ce qui devrait leur permettre de passer à l’euro sans heurts.

Chypre

Chypre a emprunté les billets en euros dont elle a besoin aux stocks de l’eurosystème par l’intermédiaire de la banque nationale grecque. Ses pièces en euros proviennent quant à elles de la Monnaie de Finlande, suite à un appel d’offres.

La banque centrale de Chypre fournit des pièces et des billets en euros au secteur bancaire depuis octobre, ce dernier approvisionnant à son tour les commerces et les autres entreprises, une opération qui est encore en cours. Même le 31 décembre, qui sera un jour férié exceptionnel pour les banques afin de leur permettre de faire basculer leurs systèmes informatiques vers l’euro, les commerçants pourront obtenir des pièces et des billets en euros de leurs banques.

Depuis le 1er novembre, certaines banques offrent aux habitants la possibilité d’échanger des livres chypriotes en billet d’euros au taux de change officiel, sans frais supplémentaires. Les habitants ont également pu acheter des mini-kits de pièces d’euros afin de se familiariser avec la nouvelle monnaie.

Le 1er janvier, qui est un jour férié officiel, un certain nombre d’agences bancaires en centre ville seront néanmoins ouvertes dans tout le pays pour faciliter l’échange de pièces et de billets. À une heure du matin, au moins 70 % des 550 distributeurs automatiques de billets du pays auront été reprogrammés pour ne plus distribuer que des billets en euros. Pour les 30 % restants, la conversion devrait avoir été faite à midi le même jour. Pour faciliter le processus et limiter la quantité de monnaie rendue dans les magasins, les distributeurs de billets ne fourniront que des billets de 10 et 20 euros au cours des premières semaines.

Les consommateurs qui auraient gardé des devises nationales après la fin de la période de double circulation, le 31 janvier, pourront les changer gratuitement en euros jusqu’au 30 juin, le plafond par transaction étant de 1 000 livres chypriotes pour les billets et de 50 livres pour les pièces. La banque centrale continuera à changer les pièces nationales en euros jusqu’en 2009 et les billets jusqu’en 2017.

Malte

À Malte, l’approvisionnement des banques en liquidités a commencé à la mi-septembre, lorsque la banque centrale a reçu les pièces commandées à la Monnaie de Paris. Les billets en euros ont été empruntés aux stocks de l’eurosystème par l’intermédiaire de la banque centrale italienne.

Depuis décembre, les banques ont fourni des pièces et des billets en euros aux commerçants et aux autres entreprises afin que ceux-ci puissent rendre la monnaie en euros dès le 1er janvier. Les habitants ont pu acheter des mini-kits de pièces d’euros, dont 330 000 ont été proposés à la vente depuis le 10 décembre.

Les banques seront fermées le 1er janvier, mais 60 % au moins des 154 distributeurs automatiques de billets de Malte auront été programmés pour fournir des billets en euros dès minuit le matin du 1er janvier, la conversion s’effectuant dans le courant de la journée pour les 40 % restants et s’achevant à 16 heures. Comme c’est le cas pour Chypre, les banques ne distribueront initialement que de petites coupures.

Les 2 et 3 janvier, elles n’effectueront des opérations aux guichets que pour les dépôts de liquidités, les échanges de devises étrangères et les opérations de conversion en euros.

Jusqu’à fin mars 2008, les banques commerciales échangeront gratuitement en euros les billets et pièces en lires maltaises, en quantités illimitées pour leurs propres clients et jusqu’à hauteur de 250 lires pour les autres. La banque centrale continuera d’échanger les pièces et les billets en lires maltaises jusqu’au 1er février 2010 et jusqu’au 1er février 2018, respectivement.

La période de double circulation, au cours de laquelle l’ancienne monnaie nationale pourra encore être employée pour les paiements parallèlement à l’euro, s’achèvera le 31 janvier, comme à Chypre.

Contexte

L’euro a été créé en 1999 en tant que monnaie scripturale et en 2002 en tant que monnaie fiduciaire. Il était alors employé par 12 pays de l’UE. La Slovénie est devenue le 13e membre de la zone euro en 2007.

Chypre et Malte sont les deux plus petites économies de la zone euro. Leur population respective était de 778 684 habitants et 407 810 habitants au début de 2007.

En 2006, le PIB par habitant de Chypre atteignait 92% de la moyenne de l’UE, et celui de Malte, 77 %.

Note aux médias audiovisuels: M. Joaquín Almunia, membre de la Commission chargé des affaires économiques et monétaires, a enregistré un message de bienvenue pour les deux pays. Ce message est disponible sur EbS:

http://www.cc.cec/home/ebs/schedule.cfm
Pour plus d’informations sur l’euro, voir le Memo/07/596 ainsi que le site web de la DG Ecfin:
http://ec.europa.eu/economy_finance/the_euro/
http://ec.europa.eu/economy_finance/focuson/focuson10520_en.htm

Pour les préparatifs nationaux en vue du passage à l’euro, voir:

Chypre:

http://www.euro.cy/

Malte:

http://www.euro.gov.mt/
Pour voir à quoi ressemblent les faces nationales des pièces chypriotes et maltaises, voir:
http://ec.europa.eu/economy_finance/the_euro/coins8662_en.htm
http://ec.europa.eu/economy_finance/the_euro/coins8677_en.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website