Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE IT SV FI HU

IP/07/1815

Bruxelles, le 29 novembre 2007

La stratégie de la Commission en faveur de la télévision mobile en Europe reçoit l'aval des états membres

Le déploiement rapide des services de télévision mobile à travers l'Europe vient de faire un nouveau bond aujourd'hui, avec l'adoption par les États membres de la stratégie en trois piliers définie en juillet par la Commission européenne : mettre en place une approche commune propice à l'autorisation de la télévision mobile afin d'accélérer le déploiement des services et d'encourager les modèles économiques novateurs ; dégager des fréquences radioélectriques pour ces services, éventuellement dans la bande UHF ; et promouvoir l'utilisation du DVB-H comme norme de télévision mobile pour l'Europe. Les prochaines étapes consistent maintenant à rédiger des orientations concernant les procédures d'autorisation et à ajouter le DVB-H à la liste officielle des normes dont les 27 États membres de l'UE doivent soutenir et encourager l'utilisation. Cette stratégie européenne proactive en faveur de la télévision mobile vise à permettre aux consommateurs européens de bénéficier de la télévision partout et à tout moment, comme c'est de plus en plus le cas en Asie et aux états-Unis. Elle offre également aux créateurs de contenu, aux radiodiffuseurs, aux fournisseurs de services et aux fabricants d'équipements les certitudes qui leur sont indispensables pour déployer la télévision mobile sur tout le territoire de l'Europe en 2008.

«La télévision mobile européenne a encore progressé sur la voie de la réussite, avec l'approbation par le Conseil aujourd'hui de la stratégie de la Commission visant à créer des économies d'échelle dans ce secteur majeur, a déclaré Viviane Reding, membre de la Commission en charge de la société de l'information et des médias. Cela montre que la volonté politique et l'évolution du marché sont en phase pour assurer que ce marché d'un potentiel de plusieurs milliards d'euros est sur la bonne voie pour la mi-2008. Je me réjouis du soutien exprimé aujourd'hui en faveur de la stratégie de télévision mobile de la Commission, ainsi que de l'appui manifesté par une forte majorité des États membres pour le DVB-H. Dans le même temps, j'appelle également la minorité de gouvernements qui hésitent encore à adopter le DBH-V comme norme européenne, en partie pour des raisons d'ordre interne, à se rallier rapidement à la majorité. Plus les États membres seront nombreux à participer activement, plus il sera aisé pour l'Europe d'atteindre la masse critique nécessaire pour devenir un chef de file au niveau mondial dans le secteur de la télévision mobile. L'Europe doit tout particulièrement veiller à saisir l'occasion offerte par le Championnat d'Europe de football qui se déroulera en Autriche et en Suisse en 2008. J'invite donc les États membres dont les procédures internes sont à la traîne à intensifier leurs efforts. Pour chaque citoyen européen, regarder la télévision mobile devrait devenir aussi facile, attrayant et abordable que passer un coup de téléphone. Nous, la Commission avec l'industrie, contribuerons au succès de la télévision mobile en Europe et prendrons toutes les mesures nécessaires pour dynamiser ce secteur d'une importance vitale pour l'Europe.»

En juillet, la Commission a proposé une stratégie visant à promouvoir la télévision mobile à travers l'Europe (voir IP/07/1118, MEMO/07/298). Cette stratégie comprenait l'utilisation de la norme ouverte DVB-H (développée par l'industrie européenne, en partie avec l'aide des fonds de recherche européens) comme norme commune pour la télévision mobile terrestre dans toute l'Europe. Cette proposition a déjà créé une tendance irréversible sur le marché à préférer le DVB-H comme norme européenne pour la télévision mobile, tandis que d'autres régions du monde sont également en faveur de cette norme ouverte de la famille DVB.

A l'issue de la réunion du Conseil aujourd'hui, la Commission publiera le DVB-H dans la liste de normes officielles de l'UE. De ce fait, tous les États membres de l'UE seront tenus de soutenir et d'encourager l'utilisation du DVB-H pour le lancement des services de télévision mobile, permettant ainsi d'éviter le morcellement du marché et d'obtenir des économies d'échelle et, partant, des services et des appareils abordables. De plus, la Commission a l'intention de collaborer étroitement avec les États membres dans les prochains mois sur les régimes d'autorisation et de licence, et d'examiner avec l'industrie les questions telles que l'interopérabilité de la couche de service et la gestion des droits appliquées à la télévision mobile.

La Commission attache une grande importance au succès de la télévision mobile, ce marché étant susceptible d’atteindre un chiffre d’affaires de 20 milliards d’euros en 2011 et de toucher 500 millions de téléspectateurs dans le monde. La Commission considère que 2008 sera une année cruciale pour la télévision mobile dans l’UE en raison des importantes manifestations sportives qui auront lieu cette année-là, notamment le championnat d’Europe de football et les Jeux olympiques d’été. Ces manifestations seront une occasion unique de sensibiliser les consommateurs à de nouveaux services et de les leur faire adopter. à l'heure actuelle, la Corée du Sud et le Japon comptent à eux seuls 20 millions de téléspectateurs mobiles, plus de 30 fois le nombre d'utilisateurs dans l'UE. Ces concurrents ont entrepris des efforts énormes pour promouvoir leurs propres normes uniques dans le monde entier, menaçant l'une des industries les plus prometteuses d'Europe.

À ce jour, le DVB-H a été lancé sur le marché en Italie et en Finlande, tandis qu'il est à l'essai en Autriche, en Belgique, en République tchèque, au Danemark, en Allemagne, en France, en Hongrie, en Irlande, en Lettonie, en Lituanie, au Luxembourg, aux Pays-Bas, en Pologne, au Portugal, en Slovénie, en Espagne, en Suède et au Royaume-Uni.

Contexte:

La norme DVB-H est une norme ouverte développée par le consortium Digital Video Broadcasting (DVB). Elle fait partie d’une famille de normes interopérables qui dominent la diffusion numérique partout dans le monde, avec le DVB-S pour la télévision numérique par satellite, le DVB-C pour la télévision numérique par câble et le DVB-T pour la télévision numérique terrestre.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website