Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE ES EL

IP/07/1715

Bruxelles, le 18 novembre 2007

Marée noire en mer Noire – Intervention de la Commission européenne

La Commission européenne a répondu par l'intermédiaire du centre de suivi et d'information (MIC) à la demande d'assistance formulée par l'Ukraine. Cet organisme est chargé des interventions dans les domaines de la protection civile et de la pollution marine. L'Ukraine a demandé l'aide d'experts afin d'évaluer l'impact environnemental de la marée noire dans le détroit de Kertch.

Stavros Dimas, membre de la Commission chargé de l'environnement et de la protection civile a déclaré: «Cet événement a entraîné des pertes humaines tragiques et causé des dommages environnementaux. Je souhaite exprimer ma sympathie aux familles touchées. Nous sommes prêts à fournir à l'Ukraine les experts requis. En aidant les autorités ukrainiennes, nous tenterons de réparer les dégâts environnementaux causés par la marée noire dans le détroit de Kertch.»

Les experts mis à disposition du MIC par le Danemark, la Lettonie, l'Italie, la France et le Portugal évalueront les impacts environnementaux et conseilleront l'Ukraine sur les besoins immédiats de remise en état. L'équipe, qui sera rejointe par un agent de liaison du groupe PNUE/BCAH, doit arriver aujourd'hui à Kiev, moins de 48 heures après la demande d'assistance de l'Ukraine.

Le MIC surveille l'évolution de la situation dans cette région maritime qui relie la Mer noire à la mer d'Azov. De violentes tempêtes ont provoqué la dispersion des nappes d'hydrocarbure, affectant ainsi les communautés de la région ainsi que l'environnement. La marée noire résulte du naufrage de plusieurs navires contenant du pétrole et du soufre. Aux pertes humaines s'ajoutent les dégâts causés à la faune et à la flore, ainsi que le risque de retombées à long terme sur la qualité écologique des habitats naturels touchés. Le MIC a donc également pris contact avec la Russie.

Au cours des dernières années, le MIC a acquis une expérience considérable en matière de lutte contre les pollutions marines accidentelles en s'engageant dans la gestion de crises telles que le naufrage du Prestige en Espagne et la pollution marine causée par le conflit au Liban.

La Commission européenne a signé des arrangements administratifs en matière de protection civile avec la Russie et l'Ukraine, respectivement en mai 2005 et mai 2007.

La Commission européenne soutient également activement les initiatives multilatérales de protection de la mer Noire contre la pollution. Ainsi, elle encourage les travaux des parties à la Convention sur la protection de la mer Noire contre la pollution (Convention de Bucarest) et le Plan d'action stratégique pour la réhabilitation et la protection de la mer Noire, avec lesquels elle coopère sous l'égide de la Commission sur la protection de la mer Noire contre la pollution (Commission de la mer Noire), sans perdre de vue les ambitions de la stratégie européenne pour le milieu marin.

Pour plus d'informations sur la protection civile européenne et la pollution marine, veuillez consulter l'adresse suivante :

http://ec.europa.eu/environment/civil/index.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website