Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Transport du fret en Europe : les nouvelles initiatives de la Commission pour une meilleure efficacité et durabilité

Commission Européenne - IP/07/1550   18/10/2007

Autres langues disponibles: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO

IP/07/1550

Bruxelles, le 18 octobre 2007

Transport du fret en Europe : les nouvelles initiatives de la Commission pour une meilleure efficacité et durabilité

La Commission européenne a adopté aujourd’hui une série d'initiatives qui visent à rendre plus efficace et durable le transport de marchandises dans l’Union. Ce nouveau paquet de mesures regroupe des propositions en faveur de la logistique, d'un réseau ferroviaire à priorité fret et des ports européens ainsi que deux documents sur l'espace européen de transport maritime sans barrières et sur les autoroutes de la mer. L'adoption simultanée de ces différentes mesures est un signal fort qui démontre les liens étroits entre la logistique et différents modes de transport. L'objectif commun de ces initiatives est de promouvoir des technologies et des pratiques innovatrices dans l'infrastructure, de développer les moyens de transport, d’améliorer la gestion du fret, de faciliter la construction de chaînes de transport de marchandises, de simplifier les procédures administratives ainsi que de renforcer la qualité dans toute la chaîne logistique.

« L'Europe a besoin d'alternatives de transport performantes, intégrées qui sont à la fois respectueuses de l'environnement et répondent aux besoins des utilisateurs. Les mesures que j'ai présentées aujourd'hui vont ainsi rendre le rail et le transport maritime et fluvial plus attractifs, plus concurrentiels dans la perspective de la co-modalité », a déclaré Jacques Barrot, Vice-président de la Commission en charge des transports. « L'intégration de ces modes de transport dans des chaînes logistiques performantes est indispensable pour réconcilier l'efficacité économique du transport et son évolution à long terme ».

Sur la base des résultats d'une large consultation menée depuis l'été 2006 le Plan d'action sur la logistique propose une trentaine de mesures pour rendre le transport de fret plus efficace et durable dans l’Union européenne tout en réduisant les coûts, économisant le temps et l’énergie. Le Plan d’action vise à améliorer le flux d'information qui accompagne le transport physique des biens, simplifier les procédures administratives, renforcer la compétence et l'attractivité du secteur de la logistique et encourager les services de qualité. Par ailleurs, il prône l'innovation de la logistique en environnement urbain et du transport à long-distance concentré dans les « corridors verts »[1].

En ce qui concerne le transport maritime, la Commission poursuit la promotion de ce mode de transport qui reste le plus efficace d'un point de vue énergétique et le plus respectueux de l’environnement quant aux émissions de gaz à effet de serre. La simplification des procédures administratives pour le transport maritime à l'intérieur de l'Union est indispensable pour rendre ce mode de transport plus attractif. Les documents sur l'espace européen de transport maritime sans barrières et sur les autoroutes de la mer[2] montrent les progrès dans la préparation de ces deux initiatives et invitent tous les intéressés à donner leur avis. La Communication sur la politique européenne portuaire vise à faciliter le développement d’un système portuaire efficace en Europe, qui sera capable de répondre aux besoins de transport actuels et futurs. Elle dresse un plan d’actions pour la Commission pour aider les ports européens à relever des défis comme l’augmentation de la demande de transport, les changements technologiques et la nécessité de réduire les émissions.

Face à l'amélioration continue de l'efficacité du transport routier, le transport ferroviaire doit devenir plus compétitif aussi. L'objectif de la Commission est de promouvoir la création d'un réseau ferroviaire européen sur lequel le transport de fret pourrait offrir une meilleure qualité de service en termes de temps de parcours, de fiabilité et de capacité. En complétant les mesures déjà prises (comme le déploiement d’ERTMS[3] sur les axes identifiés comme prioritaires ou la construction d'infrastructures importantes du réseau transeuropéen de transport), la Commission propose de nouvelles initiatives pour créer un réseau européen orienté fret le long duquel le service sera plus fiable et plus performant qu'aujourd'hui.

Le transport du fret est essentiel pour la compétitivité de l’économie européenne et pour la qualité de vie de citoyens de l’Union. L’augmentation des volumes de transport de marchandises en Europe est estimée à 50% dans la période 2000 à 2020. Dans les années à venir, le transport de fret doit relever les défis de l’efficacité, de la qualité et de la durabilité. Ainsi, il doit trouver des réponses adéquates aux problèmes de la congestion, du changement climatique (le transport de fret est responsable d’un tiers des émissions de CO2 dues aux transports[4]), de l’approvisionnement en énergie et de la sécurité. En même temps, les nouvelles technologies de l’information et de communication ainsi que l’influence du transport de fret européen sur le marché global offre d’importantes opportunités pour l’avenir.
Pour plus d'informations sur le transport de fret en Europe:

http://ec.europa.eu/transport/logistics/index_en.htm
Info Clip:

http://ec.europa.eu/avservices/annonce/template_en.cfm?prodid=2468


[1] Les corridors verts utilisent différents modes de transport en combinaison pour un service de fret porte-à-porte, intégré, respectueux de l’environnement et de la qualité de vie des européens et efficace du point de vue énergétique.

[2] Ces grands axes maritimes entre les États membres de l’Union européenne offrent des services réguliers de grande qualité qui, combinés avec d’autres modes de transport, garantissent un accès plus court et plus rapide à certaines régions périphériques d’Europe et permettent d’éviter des obstacles naturels comme les Alpes et les Pyrénées. Les autoroutes de la mer jouent un rôle important dans la restructuration du transport de fret à longue distance en Europe et dans l’amélioration de sa durabilité.

[3] Le système européen de gestion du trafic ferroviaire, ERTMS (European Rail Traffic Management System), vise à remédier à la fragmentation des systèmes de contrôle du trafic ferroviaire en Europe et à développer un trafic ferroviaire fluide et sûr.

[4] La part des transports dans les émissions de CO2 représente un quart des émissions totales.


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site