Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/07/1471

Bruxelles, le 10 octobre 2007

Déclaration concernant la journée mondiale contre la peine de mort

La commissaire chargée des relations extérieures et de la politique européenne de voisinage, Benita Ferrero-Waldner, se joint aux appels visant à abolir la peine de mort : «Aujourd'hui, à l'occasion de la journée mondiale contre la peine de mort, je me joins à tous ceux qui exortent tous les États à abolir la peine de mort en pratique et en droit. Nous devons casser le cycle de la violence et réaffirmer la valeur de la vie. L'UE montre son engagement politique ferme par sa décision d'introduire, dans le cadre d'une alliance transrégionale, une résolution contre la peine de mort lors de la 62e session de l'assemblée générale des Nations unies.»

L'engagement de l'Union européenne contre la peine de mort va au-delà des déclarations officielles : la Commission européenne a financé près de 30 projets contre la peine de mort dans le monde depuis 1994, pour un budget global d'environ 15 millions d'euros. En 2007, huit projets étaient en cours et six autres ont été sélectionnés. 4 millions d'euros supplémentaires ont été alloués au soutien de l'abolition de la peine de mort pour la période 2007-2008.

À ce jour, 133 pays ont aboli la peine de mort en pratique ou en droit et plus de 50 pays l'ont abolie pour tous les crimes depuis 1990.

Pour plus d'informations, voir :

La politique de l'UE en matière de droits de l'homme et de démocratisation - Abolition de la peine de mort : http://ec.europa.eu/external_relations/human_rights/adp/index.htm


Side Bar