Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE SV FI

IP/07/1377

Bruxelles, le 21 septembre 2007

Concentrations: la Commission autorise le projet d'acquisition de Kemira GrowHow par Yara, sous réserve du respect de certains engagements

La Commission européenne a autorisé, en vertu du règlement CE sur les concentrations, le projet de rachat du producteur finlandais d'engrais minéraux Kemira GrowHow par la société norvégienne Yara, qui produit également des engrais, sous réserve du respect de certains engagements. Compte tenu des mesures correctives proposées par les parties, la Commission a conclu que l'opération envisagée n'entraverait pas de manière significative l'exercice d'une concurrence effective dans l’Espace économique européen (EEE) ou une partie substantielle de celui-ci.

Yara International ASA fabrique des engrais minéraux et produit et fournit certains produits chimiques à base d'azote. Cette entreprise appartenait jusqu'en 2004 à Norsk Hydro.

Kemira GrowHow s'occupe également de la production et de la commercialisation d'engrais minéraux ainsi que de produits chimiques utilisés pour la fabrication d'engrais.

L'examen par la Commission de l'opération envisagée a été axé sur les marchés des engrais minéraux hydrosolubles dans l'EEE et la distribution de ces produits sur les marchés nationaux, ainsi que sur les marchés des sous-produits chimiques.

L'enquête de la Commission a fait apparaître de graves problèmes de concurrence en ce qui concerne les marchés de la distribution d'engrais au Danemark et en Lettonie, les marchés du dioxyde de carbone liquide (CO2) au Royaume-Uni, les marchés de l'acide nitrique faible, du nitrate d'ammonium en solution et de l'hydroxyde d'ammonium dans le nord-ouest de l'Europe et les pays nordiques, ainsi que le marché de l'acide nitrique concentré en Europe occidentale.

Les engagements présentés par l'acquéreur Yara ont permis de lever les préoccupations de la Commission au sujet de ces marchés car ils devraient se traduire par une présence plus faible sur le marché et la création d'autres sources d'approvisionnement pour les consommateurs. Au nombre des engagements figuraient le désengagement des entreprises communes de distribution d'engrais minéraux, la vente d'une installation de liquéfaction du CO2 au Royaume-Uni et celle de certaines installations de production de l'usine de Kemira GrowHow à Tertre, en Belgique, et de l'usine de Yara à Köping, en Suède, ainsi que l'octroi de l'accès aux produits chimiques industriels nécessaires pour maintenir et développer la production des installations cédées.
Pour de plus amples informations sur cette affaire, voir le site suivant:

http://ec.europa.eu/comm/competition/mergers/cases/index/m94.html#m_4730


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website