Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/07/1221

Bruxelles, le 7 août 2007

Concentrations: la Commission autorise le projet d'acquisition de Hanson par HeidelbergCement

La Commission européenne a autorisé, en vertu du règlement (CE) sur les concentrations, l'acquisition de Hanson PLC, entreprise britannique présente dans le secteur des granulats et d'autres matériaux de construction, par le cimentier allemand HeidelbergCement AG. Après examen, la Commission a conclu que l'opération envisagée n'entraverait pas de façon significative l'exercice d'une concurrence effective dans l'Espace économique européen (EEE) ou dans une partie substantielle de celui-ci.

HeidelbergCement est présent dans presque tous les pays de l'EEE sur les marchés du ciment, du béton prêt à l'emploi et d'autres matériaux de construction connexes.

Hanson opère essentiellement dans le secteur des granulats et des matériaux de construction à base de granulats. En Europe, le gros de son activité se concentre au Royaume-Uni, le reste se répartissant entre le Benelux, l'Allemagne, la République tchèque et l'Espagne. Il n'est pas présent dans le secteur du ciment, l'un des deux principaux composants du béton, l'autre étant les granulats.

Les activités des deux entreprises sont essentiellement complémentaires, en particulier au Royaume-Uni où Hanson produit des granulats et du béton, tandis que HeidelbergCement ne s'occupe que de production de ciment.

L'examen par la Commission de l'opération envisagée a montré que les chevauchements horizontaux entre les activités de HeidelbergCement et de Hanson étaient limités et que, pour tous les marchés en cause, l'entité issue de la concentration resterait confrontée à des concurrents dynamiques disposant de parts de marché non négligeables.

La Commission a également analysé les relations verticales créées par l'opération envisagée, en particulier entre les activités de HeidelbergCement dans le domaine du ciment et celles de Hanson dans le domaine du béton et des granulats. Elle a conclu que les concurrents ne risqueraient pas d'être évincés de la fourniture du fait essentiellement de l'existence de producteurs de ciment concurrents, puissants et intégrés verticalement, et de la fragmentation des marchés des granulats et du béton.

La Commission a en outre examiné le marché du laitier granulé broyé de haut fourneau au Royaume-Uni afin de tenir compte des spécificités nationales en matière de produits cimentaires. Ce laitier est un sous-produit de l'industrie sidérurgique qui peut, dans une certaine mesure, remplacer le ciment pour la production de béton. Les cendres volantes, sous-produit de la combustion du charbon dans les centrales électriques, constituent un autre produit susceptible de remplacer en partie le ciment. Bien que Hanson ne soit pas le seul acteur du marché du laitier granulé broyé de haut fourneau au Royaume-Uni, il y est le seul producteur national de ce type de laitier et y dispose d'une part de marché très importante. La Commission a néanmoins estimé que cette part de marché élevée, même si elle s'ajoutait aux activités cimentaires exercées par HeidelbergCement au Royaume-Uni, n'affaiblirait pas pour autant la concurrence sur les marchés liés, en raison notamment de la possibilité de remplacer, dans la plupart des applications, le laitier granulé broyé de haut fourneau par du ciment ou des cendres volantes et de la possibilité pour les principaux concurrents sur ces marchés de disposer d'une source d'approvisionnement autonome en laitier de ce type ou de se procurer ce produit auprès d'autres fournisseurs.
Un complément d'information sur cette affaire peut être obtenu à l'adresse suivante:

http://ec.europa.eu/comm/competition/mergers/cases/index/m94.html#m_4719


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website