Navigation path

Left navigation

Additional tools

L'Union aide l'ancienne République yougoslave de Macédoine dans la lutte contre les feux de forêt

European Commission - IP/07/1198   31/07/2007

Other available languages: EN DE EL

IP/07/1198

Bruxelles, 31 juillet 2007

L'Union aide l'ancienne République yougoslave de Macédoine dans la lutte contre les feux de forêt

L’ancienne République yougoslave de Macédoine a demandé l’aide de l’Union européenne afin de lutter contre les incendies qui dévastent ses forêts depuis quelques jours. Peinant à maîtriser ces incendies, ce pays candidat à l'adhésion a fait appel au mécanisme communautaire de protection civile en vue d’obtenir une assistance. En réponse à cette demande, la Commission européenne et les pays participant au mécanisme ont mobilisé des ressources considérables, qui sont actuellement en route vers ce pays. Dans le même temps, le mécanisme communautaire de protection civile a également été sollicité pour des feux de forêt en Albanie, en Bulgarie, en Grèce et en Italie.

«Ce geste de solidarité envers l'ancienne République yougoslave de Macédoine intervient à un moment où l'extrême sud de l'Europe est ravagé par les flammes, ce qui mobilise toutes les ressources dont nous disposons», a déclaré M. Stavros Dimas, membre de la Commission chargé de l’environnement.

Le 24 juillet 2007, tôt le matin, l'ancienne République yougoslave de Macédoine a demandé une assistance en matière de protection civile à ses partenaires européens. Cette demande a déclenché une réaction rapide du Centre de suivi et d’information (Monitoring and information Center – MIC) de la Commission européenne. Celui-ci a immédiatement alerté les autorités compétentes en matière de protection civile des 30 pays participant au mécanisme communautaire de protection civile.

Les incendies font rage à travers tout le pays

Quelque 22 incendies dévastent actuellement les forêts de l’ancienne République yougoslave de Macédoine, de nouveaux foyers éclatant ça et là. Le pays a mobilisé toutes les ressources dont il dispose, mais il a néanmoins demandé différentes formes d’assistance: des avions de lutte contre les incendies, divers types d’équipements de protection et de matériel ainsi que des unités d’interventions contre les feux de forêt, y compris des véhicules et des moyens humains.

Plusieurs pays ont offert leur aide à l’ancienne République yougoslave de Macédoine par l'intermédiaire du mécanisme de protection civile:

  • Slovénie: 1 hélicoptère
  • Norvège: bottes et gants de protection, trousses de premier secours, manches d’incendie, pompes à eau et autres moyens d’assistance matérielle
  • Danemark: appareils respiratoires et masques de protection
  • Pologne: lances à eau, concentré de mousse et autres ressources opérationnelles
  • République tchèque: casques
  • Allemagne: haches, pompes à eau, scies, un bateau pneumatique et un réservoir d’eau
  • Autriche et Suède: 2 experts en feux de végétation pour aider les autorités nationales dans leur lutte contre les incendies.

La majeure partie de l'aide susmentionnée est déjà arrivée dans l'ancienne République yougoslave de Macédoine ou est en cours d'acheminement.

Le mécanisme communautaire de protection civile

Ce mécanisme communautaire[1] vise à favoriser une coopération renforcée dans le cadre des interventions de secours relevant de la protection civile. Il assure la coordination de ces interventions, ce qui permet de porter rapidement secours et assistance à tout pays ayant besoin d'aide, qu'il s'agisse d'un pays membre de l'Union européenne ou d'un pays tiers. L'objectif principal est de garantir une préparation et une réaction optimales lorsque survient une situation de crise.

Ces activités sont coordonnées par la Commission, qui s’appuie à cet effet sur son Centre de suivi et d'information (MIC), qui dépend de la DG «Environnement», unité «Protection civile».

Les États participant au mécanisme communautaire sont au nombre de trente[2]. Ils mettent en commun des ressources qui, grâce à ce mécanisme, pourront être mises à la disposition de pays frappés par des catastrophes partout dans le monde.

Depuis sa création, le mécanisme de protection civile a été sollicité pour un certain nombre de catastrophes dans le monde entier, y compris le tremblement de terre de 2003 en Iran, le tsunami de 2004 dans le Sud-Est asiatique, les incendies de forêt de 2005 au Portugal, les inondations en Bulgarie et en Roumanie, le cyclone Katrina aux États-Unis, le tremblement de terre au Pakistan en 2005 et la crise au Liban en 2006. Cette année, le mécanisme a été activé à la suite d'inondations en Bolivie et de feux de forêt en Italie, en Grèce et à Chypre.

Pour de plus amples informations, voir:
http://ec.europa.eu/environment/civil/index.htm


[1] Décision 2001/792/CE, Euratom, du Conseil (JO L 297 du 15.11.2001, p. 7).

[2] Il s’agit des vingt-sept États membres de l’Union ainsi que de l’Islande, du Liechtenstein et de la Norvège.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website