Navigation path

Left navigation

Additional tools

La Commission européenne adopte un plan d'action de l’UE pour les forêts

European Commission - IP/06/785   15/06/2006

Other available languages: EN DE

IP/06/785

Bruxelles, le 15 juin 2006

La Commission européenne adopte un plan d'action de l’UE pour les forêts

La Commission européenne a manifesté aujourd'hui son engagement au service de la gestion durable des forêts en adoptant un plan d'action de l’UE pour les forêts. Ce plan a été conçu en fonction du «rapport sur la mise en œuvre de la stratégie forestière de l'UE», publié l'année dernière, ainsi que des conclusions qui en ont été tirées par le Conseil. Le plan d'action est axé sur quatre objectifs principaux: 1) améliorer la compétitivité à long terme; 2) améliorer et protéger l'environnement; 3) contribuer à la qualité de la vie; 4) promouvoir la coordination et la communication. La Commission propose 18 actions clés qui seront mises en œuvre conjointement avec les États membres, pendant une période de cinq ans (2007-2011).

La communication relative au plan d’action a été présentée par Mariann Fischer Boel, membre de la Commission chargé de l'agriculture et du développement rural, ainsi que par quatre autres membres de la Commission, le vice-président Günter Verheugen (entreprise et industrie), M. Stavros Dimas (environnement), M. Andris Piebalgs (énergie) et M. Janez Potočnik (science et recherche). Elle est accompagnée d'un rapport détaillé sur la situation des forêts et de la sylviculture dans l'Union et sur le processus d'élaboration du plan d'action de l'UE pour les forêts.

«Ce plan d'action, a déclaré Mariann Fischer Boel, doit permettre d'apporter une contribution importante à la gestion durable des forêts. Nous entendons maintenir et même développer le rôle multifonctionnel des forêts européennes, ce qui favorisera durablement l'offre de biens et de services dont les citoyens bénéficient grâce au secteur forestier».

Faisant suite à la résolution du Conseil du 15 décembre 1998 relative à une stratégie forestière de l'Union, le plan d'action encadre toute une série de mesures prises dans le domaine des forêts au niveau de l'Union et des États membres. Il sert aussi d'instrument de coordination entre les actions de l'Union et les politiques forestières des États membres. Reconnaissant la grande diversité des conditions naturelles, sociales, économiques et culturelles ainsi que les différences existant d'un pays à l'autre en ce qui concerne les types de propriété forestière, le plan prend en compte la nécessité d'approches et d'actions spécifiques pour les différents types de forêts. Il souligne également l'importance du rôle que jouent les propriétaires forestiers dans la gestion durable des forêts en Europe.

L'objectif étant d'améliorer la compétitivité à long terme du secteur forestier, le plan d'action soutient l'innovation et la recherche ainsi que la formation des propriétaires et des travailleurs du secteur forestier. Dans le cadre d'une synergie avec le plan d'action pour la biomasse et la stratégie de l'UE pour les biocarburants, le plan d'action encourage l'utilisation des ressources forestières pour la production d'énergie.

Le plan d’action contient un certain nombre de mesures ciblées pour la réalisation des objectifs environnementaux de l’Union européenne en matière de changement climatique et de biodiversité. Il porte également sur la protection des forêts et préconise l'élaboration d’un système européen de surveillance des forêts.

Dans un souci d’amélioration de la qualité de vie, le plan d’action insiste sur les dimensions sociale et culturelle des forêts, notamment sur la sensibilisation à l’environnement et l’importance du rôle protecteur des forêts. Il propose aussi que l’on explore le potentiel des forêts urbaines et périurbaines.

Il contient des mesures destinées à accroître la coopération intersectorielle aux fins d’un juste équilibre entre les objectifs économiques, environnementaux et socio-culturels des politiques forestières.

À l’heure actuelle, les forêts couvrent 37,8 % du territoire de l'Union européenne. La superficie forestière des États membres de l’Union n’a cessé de croître au cours des dernières décennies. Selon des études récentes, la couverture forestière de l’Union européenne a augmenté de 2,3 millions d’hectares entre 2000 et 2005. Cette couverture varie fortement d'un État membre l'autre. C’est ainsi qu’elle représente ainsi respectivement 73,9 % et 66,9 % de la superficie totale de la Finlande et de la Suède, contre 9,7 % pour l’Irlande, 10,8 % pour les Pays-Bas et 11,8 % pour le Danemark. Près de 60 % des forêts de l'Union européenne sont aux mains de quelque 15 millions de propriétaires privés. Si la superficie moyenne des exploitations forestières privées est de 13 hectares, nombre de forêts privées couvrent moins de 3 hectares. Environ 3,4 millions de personnes travaillent dans la sylviculture et dans les activités forestières. L’Union européenne produit, à l’échelle mondiale, quelque 20 % des bois ronds industriels. Elle est à ce titre le deuxième producteur, après les États-Unis. Malgré l’importance des quantités produites, le volume moyen de bois récolté chaque année dans l’Union est à peine supérieur à 60 % de la croissance annuelle des forêts.

La communication concernant un plan d'action de l'Union européenne en faveur des forêts est consultable à l’adresse suivante:

http://ec.europa.eu/agriculture/fore/action_plan/index_fr.htm.

Pour en savoir plus sur la politique forestière de l'Union européenne et sur le plan d'action en faveur des forêts, voir le lien suivant:

http://ec.europa.eu/agriculture/fore/index_fr.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website