Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE ET PL

IP/06/514

Bruxelles, 20 avril 2006

La Commission va octroyer près de 1,3 million € à l'Estonie pour l'aider à surmonter les conséquences des violentes tempêtes de 2005

Danuta Hübner, membre de la Commission chargé de la Politique Régionale et du Fonds de solidarité, et Aivar Sõerd, Ministre estonien des finances, ont signé un accord prévoyant l'octroi d'une enveloppe de 1 289 765 € à l'Estonie afin de couvrir le coût des mesures d'urgence mises en œuvre par ce pays à la suite des fortes tempêtes de janvier 2005. Cette subvention sera financée par le Fonds de solidarité de l'Union européenne (FSUE). Elle permettra de compenser les dépenses publiques engagées au titre des interventions de première urgence, notamment pour les services de secours, les opérations de nettoyage dans les régions touchées et la remise en état des infrastructures de base.

La commissaire Hübner, chargée du Fonds de solidarité, a déclaré dans ce contexte: «L'Estonie a été particulièrement touchée par les violentes tempêtes du début de l'année dernière. L'accord conclu aujourd'hui nous permet de lui apporter un soutien financier destiné à compenser en partie les coûts sans précédent qu'elle a dû supporter et à améliorer les conditions de vie des populations frappées de plein fouet par cette catastrophe naturelle».

Les 8 et 9 janvier 2005, le nord de l'Europe a été balayé par une forte tempête qui a causé d'importants dégâts dans toute cette région. En réponse à une demande des autorités suédoises, estoniennes, lettonnes et lituaniennes, la Commission européenne a proposé de recourir au Fonds de solidarité de l'Union européenne (FSUE) pour l'octroi de quatre subventions s'élevant au total à près de 93 millions € afin d'aider les pays concernés à réparer les dommages causés par cette catastrophe.

Les autorités estoniennes estiment que le montant du préjudice dû à la tempête, qui a touché principalement les infrastructures et les forêts (avec un volume de bois abattu supérieur à 1,1 million de mètres cubes), s'élève à plus de 47 millions €. La population a souffert notamment de graves perturbations des réseaux électrique et téléphonique provoquées par la chute des arbres. Les comtés de la côte occidentale du pays ont également été frappés par des inondations.

Contexte

Le Fonds de solidarité de l'Union européenne, créé en 2002, accorde des aides aux États membres et aux pays en voie d'adhésion en cas de catastrophe majeure. Sa dotation annuelle s'élève à 1 milliard €. Pour pouvoir bénéficier de l'aide du Fonds de solidarité, les pays touchés doivent fournir une estimation détaillée des dommages subis, laquelle est examinée par la Commission à la lumière de critères spécifiques destinés à garantir que les ressources communautaires sont utilisées pour répondre aux besoins les plus urgents.

Les modalités de mise en œuvre de cette aide par le pays bénéficiaire doivent être définies dans un accord conclu entre celui-ci et la Commission.

Le 6 avril 2005, la Commission a adopté une proposition concernant le nouveau Fonds de solidarité amélioré de l'UE (pour la période 2007-2013). Celui-ci couvrira des catastrophes autres que celles résultant de phénomènes naturels et prévoira des critères d'éligibilité et des mécanismes de mise en œuvre plus adéquats
(voir MEMO/06/153)

De plus amples informations figurent à l'adresse suivante:

http://ec.europa.eu/regional_policy/funds/solidar/solid_fr.htm


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site