Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/06/327

Bruxelles, le 17 mars 2006

La Commission accorde une aide de 379 000 € à la Lituanie pour réparer les dégâts liés à la tempête catastrophique de 2005

Danuta Hübner, commissaire européen chargé de la politique régionale et du Fonds de solidarité, et Arūnas Kundrotas, ministre lituanien de l'environnement, ont signé un accord visant à accorder 378 910 € à la Lituanie afin de couvrir les dépenses urgentes consécutives à la violente tempête de janvier 2005. L'aide est mise à disposition par le Fonds de solidarité de l'Union européenne (FSUE). Elle permettra de compenser les fonds publics consacrés à la réponse de première urgence, notamment pour les opérations de nettoyage dans les régions touchées.

La commissaire Hübner, chargée du Fonds de solidarité, a déclaré: «L'accord d'aujourd'hui nous permet d'apporter un soutien financier à la Lituanie afin de compenser une partie des coûts financiers sans précédent dus à la tempête catastrophique du début de l'année dernière».

Les 8 et 9 janvier 2005, l'Europe du nord a été frappée par une forte tempête qui a causé des dégâts importants dans le nord de l'Europe. En réponse à une demande faite par les autorités suédoises, estoniennes, lettones et lituaniennes, la Commission européenne a proposé, le 22 août 2006, de recourir au Fonds de solidarité de l'Union européenne (FSUE) pour quatre subventions s'élevant à près de 93 millions €, afin de contribuer à la réparation des dégâts de la tempête.

En Lituanie, la tempête a causé des dommages à la sylviculture, à des habitations privées, des bâtiments publics, des centres de vacances, des hôpitaux, ainsi qu'aux réseaux d'électricité et de transport. Au total, les dégâts en Lituanie sont estimés à environ 15 millions €.

Contexte

Le Fonds de solidarité de l'UE, créé en 2002, accorde une aide d'urgence aux États membres et aux pays en voie d'adhésion en cas de catastrophe majeure. Sa dotation annuelle s'élève à 1 milliard €. Pour pouvoir bénéficier de l'aide au titre du Fonds de solidarité, les pays doivent fournir une estimation des dommages accompagnée de documents justificatifs, qui est examinée par la Commission à la lumière de critères spécifiques destinés à garantir que les ressources communautaires sont utilisées pour répondre aux besoins les plus urgents.

Les conditions de mise en œuvre de l'aide par le bénéficiaire doivent être établies dans un accord entre la Commission et le pays bénéficiaire.

Le 6 avril 2005, la Commission a adopté une proposition concernant le nouveau Fonds de solidarité de l'UE (pour 2007-2013), qui a été étendu et couvrira des catastrophes autres que celles résultant de phénomènes naturels, et comportera des critères d'éligibilité et des mécanismes de mise en œuvre améliorés (voir MEMO/05/111)

Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site web suivant:

http://ec.europa.eu/regional_policy/funds/solidar/solid_fr.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website