Navigation path

Left navigation

Additional tools

Erasmus: les échanges universitaires connaissent une expansion rapide dans les nouveaux Etats membres

European Commission - IP/06/319   16/03/2006

Other available languages: EN DE

IP/06/319

Bruxelles, le 17 mars 2006

Erasmus: les échanges universitaires connaissent une expansion rapide dans les nouveaux Etats membres

Le programme d’échanges universitaires Erasmus, qui est aussi l’action phare de la Commission européenne dans le domaine de l’éducation, a poursuivi sa progression durant l’année académique 2004/2005. Le nombre total d’étudiants participant à des échanges Erasmus s’est accru de plus de 6% par rapport à l’année précédente, alors que le nombre d’enseignants universitaires ayant participé à des échanges au titre de ce même programme augmentait de près de 13%. C’est surtout dans les pays d’Europe centrale et orientale que ce programme a eu le plus grand impact. Les échanges d’étudiants ont cru, en moyenne, de pas moins de 36% dans les nouveaux Etats membres, alors que la mobilité des enseignants affichait un score plus spectaculaire encore, avec une moyenne de près de 77%.

Ján Figel’, le commissaire européen responsable de l’éducation, de la formation, de la culture et du multilinguisme a déclaré : « Ces chiffres sont révélateurs du fait que les nouveaux Etats membres tirent pleinement profit des avantages que leur confère l’adhésion à l’UE. Leur insertion rapide dans le programme Erasmus contribue directement au fait que ce programme connaît un succès qui ne se dément pas, garantissant à de nouvelles générations de jeunes Européens intelligents la possibilité de tirer profit des échanges universitaires, culturels et linguistiques. Et ceci est d’autant plus significatif que nous célébrerons, l’année prochaine, le vingtième anniversaire du programme Erasmus. Aujourd’hui déjà, des universités européennes accueillent les enfants – devenus adultes – d’anciens étudiants Erasmus. Les centaines de milliers d’étudiants qui ont bénéficié de ce programme depuis 1987 forment une élite européenne toujours plus nombreuse et forte d’une expérience interculturelle et multilingue, préalable essentiel à l’avènement de l’Union européenne du futur, à forte intensité cognitive. »

Durant l’année académique 2004/2005, 144 037 étudiants Erasmus ont participé à un échange universitaire, soit 6,3% de plus par rapport à l’année précédente. Dans le même temps, 20 877 enseignants du niveau universitaire prenaient également part à des échanges Erasmus, soit un accroissement de 12,9%. La plupart des 31 pays participants ont connu une croissance de la mobilité entrante alors que les chiffres de la mobilité sortante des pays participants étaient plus variables. L’Espagne, qui a accueilli 25 511 personnes durant l’année, demeurait la destination la plus prisée des étudiants, suivie par la France (20 519), puis l’Allemagne (17 273) et le Royaume-Uni (16 266). L’Allemagne demeurait toujours la principale destination des enseignants, en accueillant 2 623 d’entre eux durant l’année, suivie en cela par la France (2 261) et l’Italie (1 897).

Toutefois, ce sont les nouveaux Etats membres qui ont enregistré les accroissements les plus spectaculaires des taux de mobilité des étudiants et des enseignants. Les échanges d’étudiants ont augmenté, dans ces pays, en moyenne de 36,3% en 2004/2005, première année académique complète depuis leur adhésion à l’UE, alors que la mobilité des enseignants au titre du programme Erasmus connaissait une croissance moyenne de 76,7%.

L’année académique 2004-2005 était aussi la première année qui ait vu la participation d’universités turques au programme Erasmus : quelque 1 142 étudiants turcs ont pu en bénéficier, alors que 342 étudiants issus d’autres pays participants passaient quelques mois dans des universités turques.

Le Commissaire a précisé que « les pays d’Europe centrale et orientale ne pouvaient pas procéder à des échanges d’étudiants au titre du programme Erasmus avant qu’ils n’aient pleinement adhéré à l’UE, mais que les 10 nouveaux Etats membres peuvent maintenant organiser entre eux des échanges d’étudiants et d’enseignants. »

Une fois de plus, les études de commerce constituaient la filière la plus populaire pour les échanges d’étudiants, suivies par les langues/études de philologie et les sciences sociales. Le profil est quelque peu différent en ce qui concerne les échanges d’enseignants pour lesquels les matières les plus demandées étaient les langues/ la philologie, suivies par les études d’ingénieur/ de technologie et les études commerciales.

Grâce au programme Erasmus, les étudiants universitaires (à l’exception de ceux inscrits en première année d’enseignement supérieur) ont la faculté d’effectuer un séjour d’études de 3 à 12 mois dans une université ou un établissement d’enseignement supérieur d’un autre pays participant. Erasmus apporte également un soutien aux enseignants qui dispensent des cours généralement de courte durée, dans le cadre du programme officiel d’une université partenaire d’un autre pays européen.
Pour de plus amples informations, voir:
http://ec.europa.eu/education/programmes/socrates/erasmus/erasmus_fr.html

Actual Number of outgoing ERASMUS Students (by Country of Home institutions) 2002/03-2004/05

 

Country of home institution
Year
2002/03
 
2003/04
 
2004/05
 
Austria
3325
3721
3809
Belgium
4620
4789
4833
Cyprus
91
64
93
Czech Rep.
3002
3589
4178
Denmark
1845
1686
1793
Estonia
304
305
444
France
19365
20981
21561
Finland
3402
3951
3932
Germany
18482
20688
22427
Greece
2115
2385
2491
Hungary
1830
2058
2316
Ireland
1627
1705
1572
Italy
15225
16829
16440
Latvia
232
308
607
Lithuania
1002
1194
1473
Luxembourg
119
138
116
Malta
72
119
130
Netherlands
4241
4388
4743
Poland
5419
6276
8390
Portugal
3172
3782
3845
Slovakia
653
682
979
Slovenia
422
546
742
Spain
18258
20034
20819
Sweden
2656
2667
2698
UK
7973
7539
7214
Iceland
163
221
199
Lichtenstein
7
19
26
Norway
1010
1156
1279
Bulgaria
612
751
779
Romania
2701
3005
2962
EUI[1]
12
10
5
Turkey
-
-
1142
Total
123957
135586
144037

 

Actual Number of incoming ERASMUS Students (by Host Country) 2002/03-2004/05

Host country 
Year
2002/03
2003/04
2004/05
Austria
2836
3161
3536
Belgium
4053
4504
4728
Cyprus
63
62
95
Czech Rep.
971
1298
1946
Denmark
2,887
3393
3880
Estonia
170
166
275
Finland
4433
4929
5351
France
18833
20260
20519
Germany
16106
16863
17273
Greece
1545
1593
1658
Hungary
856
951
1297
Ireland
3473
3584
3649
Italy
10982
12713
13370
Latvia
45
65
150
Lithuania
132
216
388
Luxembourg
13
14
16
Malta
202
250
310
Netherlands
6355
6724
6842
Poland
996
1456
2332
Portugal
3280
3766
4166
Slovakia
131
181
284
Slovenia
129
201
378
Spain
21302
24049
25511
Sweden
5326
6080
6,626
UK
16994
16621
16266
Iceland
171
199
253
Lichtenstein
7
11
17
Norway
1244
1518
1841
Bulgaria
67
89
179
Romania
355
536
602
Turkey
 -
 -
299
Total
123957
135453
144037


[1] EUI : European University Institute Florence
Data source : National Agency final reports


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website